• Accueil
  • > Recherche : rencontre filles oran

Résultats de votre recherche

Johnny, suite et fin. Un samedi avec Johnny

Posté par ENO filles le 10 décembre 2017

               Un samedi avec Johnny

Samedi 9 décembre 2017

Pendant 3 journées consécutives je suis restée collée à ma Télé. Un exploit !

J’ai regardé, écouté, photographié, enregistré… et je n’ai pas regretté.

Mais deux événements pareils simultanés ça n’arrive pas souvent.

J’ai subi ces deux disparitions tristement, comme beaucoup de Français.

Et j’ai trouvé respectueux de célébrer depuis chez moi, faute de ne pouvoir me déplacer, ces deux grands personnages, en écoutant tout ce qui était dit sur eux et en regardant les images de leur départ.

LA MORT

Une réponse de jean d’Ormesson

- « Si, à votre mort, on vous proposait de tout recommencer… ?
- Hors de question ! Une vie suffit, quand elle a été pleine. La pire des punitions pour l’homme serait d’être immortel. »…

Certes c’était normal et attendu. Jean d’Ormesson était âgé et a affronté récemment, dignement et avec discrétion cette maladie qui s’attaque à tous actuellement, le cancer, et qui laisse toujours des traces.

Le second, Johnny a lutté pendant des années contre ce même ennemi. Il s’est battu vaillamment et a laissé sa place avec courage.

Victor Hugo aurait dit de lui comme d’Hernani, je suis « Une force qui va ». Oui sans doute.

Victor Hugo était un grand homme de culture mais comme d’Ormesson, il ne méprisait pas le peuple et sa prétendue ignorance.

Je ne me souvenais plus de cette citation mais je connais celle-ci:

« Ceux qui vivent, ce sont ceux qui luttent ; ce sont
Ceux dont un dessein ferme emplit l’âme et le front.
Ceux qui d’un haut destin gravissent l’âpre cime.
Ceux qui marchent pensifs, épris d’un but sublime.
Ayant devant les yeux sans cesse, nuit et jour,
Ou quelque saint labeur ou quelque grand amour… »

Tous deux ont eu amour et labeur.

Tous deux ont eu cette chance qu’on appelle la vie.

Mais tous n’ont pas eu et n’auront peut-être jamais accès à la Culture.

« J’ai traversé le monde en première classe, j’ai eu beaucoup de chance, et le mot que je prononce le plus souvent, c’est le mot « merci ».

Encore une de ces belles phrases de Jean d’Ormesson. (J’en ai plein mon Citabook).

Et le Bonheur dans tout ça ?

«Je crois que si je passe pour l’écrivain du bonheur, c’est parce que je pense qu’il faut être heureux en dépit de tout le reste.» J d’O

HOMMAGE A JOHNNY

Ce samedi matin Johnny est partout.

Ce belge au nom américain est bien un monument français de la deuxième moitié du XXe siècle et du début du XXIe, qu’on le veuille ou non.

Des Champs-Elysées à l’église de La Madeleine, la foule immense a présenté samedi un impressionnant hommage à Johnny Hallyday. Une foule qui va de 7 à 77 ans (et plus) comme l’aurait écrit Hergé.

 IMG_1476

Chaque fois il s’inscrit dans une époque. Il est transgénérationnel. C’est son côté iconique.

Un dernier voyage grandiose pour un chanteur de légende.

Un dernier spectacle, c’était une volonté de Johnny.

D’un côté, des milliers des centaines de fans, de l’autre le cortège funéraire et 700 bikers  pour rappeler son amour de l’Amérique et de la moto.

 

Derrière la famille le groupe compact des amis.

IMG_1530

 

IMG_1454
Tristesse et joie de chanter ! Des larmes il y en a eu, mais aussi de la musique à tue-tête, des gens qui dansaient le rock comme s’il s’agissait d’une grande fête.

IMG_1485

Sur Paris, un froid glacial mais un soleil éclatant.
Mais à un moment les clameurs se sont tues. Une ferveur a gagné l’ensemble du public.

Je repense à ma jeunesse, mon appétit de vivre, mes premières rencontres, mes premières histoires d’amour.

SES CHANSONS

Son personnage avait un côté assez sexy et ses chansons séduisaient. Il sublimait les mots que lui avaient écrits ses paroliers. 230 sont des adaptations de titres étrangers.

Jusqu’au bout, le chanteur qui s’est éteint ce mercredi a travaillé sur un 51e album studio de « rock’n'roll », programmé pour sortir à l’automne 2018.

Le 17 mars 2017, Johnny Hallyday poste sur son compte Instagram une photo noir blanc sur laquelle il pose accroupi entouré de sa bande de musiciens.

« En studio pour un nouvel album « Fuck the cancer », annonce-t-il bravement, joignant le majeur levé à la parole. Les fans remarquent vite que le cliché, signé Renaud Corlouer, n’est pas récent et date de la tournée 2013-2014. Mais qu’importe !

Le chanteur a bien débuté à Los Angeles l’enregistrement de ce 51e album avec son fidèle guitariste :

« C’est la volonté de Johnny d’être dans une musique qui a bercé sa vie, la musique qu’il affectionne par-dessus tout, donc on travaille dans cette direction ».  Maxim Nucci.

Mais la maladie est devenue trop forte, il n’a pas pu enregistrer les deux derniers

Parmi ses paroliers on retiendra :

Charles Aznavour (Retiens la nuit)

Pierre Billon (J’ai oublié de vivre),

Gilles Thibault (Que je t’aime; Requiem pour un fou),

Michel Mallory (J’ai un problème; Noël interdit),

Pierre Delanoë (Derrière l’amour),

Jean-Jacques Goldman (Je te promets; Laura; J’oublierai ton nom),

Gérard De Palmas (Marie)

Michel Berger pour l’ensemble de l’album Rock’n'Roll Attitude.

Et lui ? Mais oui, il sait écrire des chan­sons 

Il dit en avoir écrit 200 (105 pour lui-même, dont 100 entre 1960 et 1984 et 13 pour onze autres interprètes). Cela replace l’idole des jeunes au centre du proces­sus de créa­tion

Quant à sa musique, c’était la sienne.  

EN SAVOIR PLUS

 

LA CEREMONIE RELIGIEUSE

IMG_1456

Dans un silence chargé d’émotion, le cortège arrive à l’église de la Madeleine.

 

IMG_1545

Le Président Macron a commencé son discours en haut des marches
Il a affirmé que son éloge c’était aussi « Pour le rock, pour que le Blues, Pour que le feu ne s’éteigne pas »…
Il a demandé à la foule d’Applaudir « Monsieur » Johnny Hallyday.

IMG_1467

Moment fort en émotion !
Qui peut refuser cet honneur ?

Tous rassemblés sous le regard bienveillant de leur idole.
Tous, un jour ou l’autre, nous avons retrouvé le sourire ou noyé notre tristesse avec les chansons de Johnny.

Tous différents, étudiants retraités, quatre générations ont eu à partager une musique, une chanson, une situation.

Voici les mots qui ont tourné dans ma tête à cet instant :

Dignité, Poésie, Symbiose, Osmose, amour, tendresse, générosité…
Le Président Sarkozy et Johnny « Je vais vous redonner « L’envie d’avoir envie »…

La cérémonie fut émouvante, raffinée, inattendue.

IMG_1506

On entendait la foule chanter.

IMG_1506b
D’autres stars du Rock ont eu eux aussi droit à des funérailles mémorables.

Elvis Presley mort le 16 août 1977 reste l’une des icônes culturelles majeures du XXe siècle.

David Bowie mort le 10 janvier 2016 s’est imposé comme un des artistes musicaux les plus originaux, les plus importants et novateurs de la musique pop et rock.
Chuck Berry mort le 18 mars 2017 est l’un des pionniers du rock‘n’roll.

Et maintenant Johnny Hallyday. S’il ne fut pas le premier à chanter du rock en France, il fut, en 1960, le premier à populariser le rock ‘n’ roll dans l’Hexagone. Et je fais partie de cette génération.

 

Lors de l’Homélie, pendant la cérémonie religieuse, le prêtre a repris les mots de la chanson « Que je t’aime… », un thème tout à fait adapté.

Il a cité la Lettre de saint Paul : « Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimé… »

Et encore quelques bribes de son discours restées en ma mémoire :

« Avec une poignée de terre il a créé le monde

Puis il a créé l’homme et la femme, et l’amour …»

DIGNITE DE LA FAMILLE
Toutes les vies de Johnny étaient ici réunies.

NATHALIE ET SYLVIE
Sylvie, la compagne des années yéyé
Nathalie, la compagne des années sages

LAETITIA ET LES FILLES
Et Laëtitia, son miracle, comme il l’appelait.

Un baiser au cercueil
La saga Hallyday continue sans son patriarche.

DAVID

Puis le convoi quitte la Madeleine.

Sous les cris de la foule, le corbillard s’éloigne de l’église, vraisemblablement pour retourner au funérarium du Mont-Valérien.

La dépouille de Johnny Hallyday s’est envolée pour Saint-Barthélemy ce dimanche matin (heure de Paris).

L’inhumation se déroulera  lundi après-midi, soit lundi soir heure de Paris.

IMG_1537

 

QUELQUES PHRASES GLANEES PENDANT LA DIFFUSION DE LA CEREMONIE

Il tenait sa couronne des bas quartiers mais à force de travail petit à petit il a gagné un public très large.

Malgré tout ça il reste sympa humble. Il est conscient de ce qu’il était, simple.

Ça lui a donné une épaisseur.

C’est comme ça qu’on fabrique un destin.
C’est un personnage du roman français qu’il a lui-même construit.
C’était un feu, une intensité en permanence.
Je suis gourmand de cette vie magnifique.

Une Overdose de rêve… pour qui ? Pour lui ? Pour nous ?
Derrière le personnage on sait toujours ce que l’homme était : Johnny Hallyday ou la France rock ‘n’ roll.

 

DOCUMENTS Le Figaro Culture

 « Emmanuel Macron salue «M. Johnny Hallyday», «un destin français»

« Hommage à Johnny Hallyday : requiem pour un fou de rock’n'roll

« Hommage à Johnny Hallyday : toutes les stars ou presque rassemblées à la Madeleine »

« Hommage à Johnny Hallyday: dans Paris, la foule communie avant la cérémonie

« Les musiciens de Johnny Hallyday ont joué toute la musique qu’il aimait »

« Saint-Barthélemy se prépare à accueillir Johnny Hallyday pour l’éternité »

Vingt chansons de Johnny Hallyday qui ont marqué l’histoire

 

Je vais terminer mon article par cette citation de Jean d’Ormesson (Qu’ai-je donc fait?, éd. Robert Laffont, 2008)

«Je n’écris, pour ma part, ni un roman ni des Mémoires. J’essaie de comprendre le peu que j’ai fait et comment tout cela s’est emmanché. Je n’écris pas pour passer le temps ni pour donner des leçons. Je n’écris pas pour faire le malin ni pour ouvrir, comme ils disent, des voies nouvelles à la littérature.

«Pouah! Je n’écris pas pour faire joli ni pour défendre quoi que ce soit. J’écris pour y voir un peu plus clair …»

J’espère vous avoir également éclairés.

Et si vous avez quelque chose à me dire, écrivez-le ici, en commentaire. Merci d’être allés jusqu’au bout.

Publié dans Actualité, Litterature, Musique | 1 Commentaire »

Le solennel adagio de l’hiver

Posté par ENO filles le 6 décembre 2017

 » La société de masse ne veut pas la culture mais les loisirs » déclare Hannah Arendt dans son livre « La crise de la culture » en 1961 et 1968. Mais en ce mois de décembre ce sont les deux qui nous ont quittés.

JEAN D'ORMESSON  JOHNNY HALLYDAY 2014 Salaud on t'aime

                                         Au revoir Monsieur d’Ormesson                                Au revoir Johnny

Aujourd’hui ils ne sont plus.

Jean d’Ormesson, parfois surnommé Jean d’O, né le 16 juin 1925 à Paris est mort le 5 décembre 2017 à Neuilly-sur-Seine

Le rockeur préféré des Français est mort  dans la nuit du mardi 5 au mercredi 6 décembre 2017.  Il était âgé de 74 ans.

La France a du chagrin.

Moi aussi j’ai du chagrin.

Tous deux sont partis comme ils ont vécu.

Ils auraient pu se mourir sur scène, comme Molière (en réalité Molière ne meurt pas sur scène, mais dans son lit. Il succombe à une hémorragie, quelques heures après une représentation du « Malade imaginaire » le 17 février 1673)

On les pensait immortels. Ils le sont

Jean d’O, comme on le surnommait avec affection, écrivain prolifique et très médiatique, allant de grandes fresques historiques aux essais philosophiques, partageant ses réflexions sur la vie, la mort ou l’existence de Dieu, est le premier immortel entré à l’Académie française à 48 ans en 1973. Il est régulièrement invité pour son érudition et son art de la conversation. Amoureuse des mots, j’adore les siens.

Johnny,  par ses chansons, en révolutionnant le paysage français musical dans les années 60, a fait entrer une part d’Amérique au Panthéon national. Une légende française. Une immense carrière de 57 ans, intergénérationnelle.

Par leurs mots, par leur musique, par leur force et par leur rage de vivre à la poursuite du bonheur.

Gémeaux comme moi (j’ai toujours eu des affinités avec les gens de mon signe), ce sont des personnes que j’ai aimées et qui ont laissé et laisseront des traces dans ma vie. Ils ont enchanté nos vies.

JOHNNY HALLYDAY

« Que je t’aime »

Un monument du rock français s’en est allé. Il symbolise la culture rock populaire.

Que va-t-on retenir de Johnny ?

C’est un archange du rock ‘n’ roll, sa voix déchirante, son Sourire extraordinaire, les yeux d’un bleu lac, autant à l’aise dans le rock que dans la douceur.

L’ENFANCE – LES DEBUTS

Fils d’Huguette, mannequin de cabine et de Léon Smet, acteur, chanteur et danseur belge, Jean-Philippe naît dans le 9e arrondissement de Paris, le 15 juin 1943 Son père le  reconnait, le 7 septembre 1944. Il se nomme désormais Jean-Philippe Smet. Il sera élevé par sa tante paternelle Hélène Mar aidée de ses filles Desta et Menen.

À 3 ans commence pour Jean-Philippe une vie d’enfant de la balle.

il vit à Londres durant deux ans.

Ses cousines sont des danseuses classiques.

Desta épouse Lee Lemoine Ketcham, un danseur américain connu sous le nom de scène de Lee Halliday.

Lee Halliday, son père de cœur qui est pour lui une incarnation du rêve américain, le surnomme Johnny.

Il optera pour le nom de scène de Hallyday.

Il vivra 2 ans à Genève et plus tard à Paris.

Il va obtenir quelques petits rôles, tourne une Pub.

À 14 ans, en voyant au cinéma le film Amour frénétique, Johnny découvre Elvis Presley et le rock ‘n’ roll. C’est une révélation et, convaincu d’avoir trouvé sa voie, il décide de devenir rockeur.

1958  Johnny débute avec le soutien de ses proches.

Il devient dans le même temps possesseur d’une collection de disques alors inconnus en France.

Johnny fréquente ce qui bientôt devient le lieu culte du rock français : le Golf-Drouot.

C’est là qu’il retrouve d’autres copains, futurs confrères et concurrents : Long Chris, Dany Logan, Jacques Dutronc et Eddy Mitchell.

S’inspirant de ses idoles, il chante des reprises et adaptations françaises du répertoire américain en s’accompagnant à la guitare.

Il obtient ses premiers succès publics en chantant pour les GIs dans les bases américaines.

Le 30 décembre 1959, il est remarqué par Jil et Jan, deux auteurs-compositeurs enthousiasmés par sa prestation, ils le présentent à Jacques Wolfsohn de la maison de disques Vogue.

Depuis 1960, Johnny Hallyday a enregistré plus de 1 000 titres, dont une centaine de sa composition et vendu 110 millions de disques, pour une discographie officielle qui compte 50 albums studio et 27 albums live… 

DE LUI ON RETIENT

* LE SYMBOLE D’UNE JEUNESSE REBELLE.

Un modèle. Toujours très bien décidé à faire ce qu’il veut faire.

« Ma gueule qu’est-ce qu’elle a ma gueule »

* LE GUERRIER

Sa vie a toujours été un combat. Il a toujours relevé le défi, toujours plus haut toujours plus fort. Il a été un phare, un exemple de combativité, un modèle élégance, d’humilité.

Pour nous c’était la GUERRE d’ALGERIE.

* LES COPAINS

2012 En tournée, il n’est jamais seul

En décembre 2016, « Les vieilles canailles »

Johnny Hallyday, Eddy Mitchell et Jacques Dutronc avaient annoncé les retrouvailles des Vieilles Canailles pour une tournée estivale en 2017.

* LE ROI DU Rock ‘n’ roll

Le Service militaire va servir à la propagande.

En mai 1964, avant son départ à l’armée, sous l’objectif de Jean-Marie Périer, Johnny pose en tenue militaire devant le drapeau tricolore pour la couverture de « Salut les copains ».

1960 L’homme à la moto…

« On a tous quelque chose en nous de Tennessee »

JEAN D'ORMESSON academicienA quelques jours de son départ, il prend livraison de sa première Harley-Davidson, une Electra Glide rouge et blanche à laquelle il fait ajouter des sacoches de cow-boy.

JOHNNY LA MOTO

 

* L’ IDOLE DES JEUNES

100 millions de disques ! « Le charisme ça ne s’invente pas »

* LES CONCERTS

1982 Johnny Hallyday au Palais des Sports

26 Mars 2016 Johnny Hallyday Rester Vivant au Palais 12 a Bruxelles

Il est capable d’impro. La preuve : ce concert improvisé pour «Salut les copains»

1963 Concert de la Nation, Salut les Copains, Paris La Nation, 22 juin

1963 Johnny Hallyday Live  Amsterdam

1987 Bercy

1991 Johnny Hallyday à Paris Place de la Nation – Hommage à la jeunesse russe

1992 – Johnny à Bercy

1993 Le Parc des Princes

1996 Johnny Hallyday LAS VEGAS

1998 Le Stade de France

Johnny Hallyday  entre au stade de France en hélicoptère

2006 – Le Palais des Sports

* SES SPECTACLES  XXL

Le 30 mai 2009 son premier grand concert au stade de France est dans toutes les mémoires.

Voir aussi  ici et

2012 Entrée scène Johnny Hallyday

« Pour moi la vie va commencer »

 

IL EST LE ROCKER DE LA DEMESURE

Il est de toutes les époques : Rock ‘n’ roll , yéyé, hard rock …

Il a mis le feu dans sa vie, à sa vie et dans la vie de trois générations.

Allumer le feu

Chacun a l’impression qu’il est de sa famille. Aucune considération d’âge ni d’époque.

Il est la bande-son de nos vies.

« IL A ECLAIRE NOTRE JEUNESSE »

Dans les années 60, Il nous a mis la télé en couleur.

« On a tous en nous quelque chose »… de Johnny Hallyday.

IL SYMBOLYSE LE  Rock ‘n’ roll made in France

Il a insufflé l’esprit rock.

En 1960 il est déjà une immense vedette

Les Beatles n’avaient pas encore sorti de disque

Il a insufflé dans la France, le côté américain.

Pour en parfaire l’image, il choisit le nom américain de son père.

Aznavour réagi : « Etre américain avec l’accent de Ménilmontant. Non! Il ne faut pas mentir »

SOUVENIRS DE JEUNESSE

« Souvenirs, souvenirs»

Je me souviens…

Aujourd’hui, ma jeunesse revient comme un boomerang.

1960, la guerre d’Algérie, Johnny, mes 19 ans et ses 17 ans à Oran.

Il était venu chanter dans le petit club où nous dansions avec les copains l’après-midi.

Nous étions amis, nous étions rock et lui, chantait pour nous.

Il était très beau et très timide.

Sa voix mesurée, chaude et douce nous a séduits avec « Retiens la nuit »

Et nous à réveillés avec « Souvenirs, souvenirs ».

Il était à nous ce jour-là.

NOS VIES

Fan de rock et fan de Johnny, pendant longtemps j’ai suivi nos vies de près.

Naissance : Deux ans d’écart. Johnny : 15 juin 1943 et moi 29 mai 1941.

Signe : Gémeaux.

On dit que Gémeaux est un signe qui est né avec un micro à la main et qui aime la fête… Je n’ai jamais osé… mais aussi sous des apparences un peu légères, ils savent apprivoiser leur inguérissable solitude, le travail et l’effort.

LES DATES QUI COINCIDENT

1965 Le Mariage : 12 Avril pour Johnny et Sylvie, 23 décembre pour moi

1966 : Naissance du 1er enfant. 14 août, son fils, David – 17 septembre, ma fille

1980 : Le Divorce après 15 ans – Moi : 1er octobre, Johnny et Sylvie 5 novembre

* LE SOUVENIR MUSICAL

Beaucoup de titres resteront dans nos mémoires.

* LA MALADIE

2009 Premier bulletin de santé inquiétant.

Mais il se relève et enchaîne les albums

« Mes jours ne sont pas en danger », dit-il sans cesse

Il vit comme si la maladie n’existait pas…

On vivait tous comme s’il allait s’en sortir…

On attendait toujours des miracles de Johnny.

On l’a cru immortel. Il est immortel car il va continuer à exister par ses chansons.

Il s’est battu jusqu’au bout. .

Et comme aurait dit Jean Do : « la vie est belle parce qu’elle a une fin »

* IL RELEVE LE DEFI DU CINEMA

C’est une star de la toile.

Il a l’envie de jouer, d’être vrai. Quelques-uns de mes films préférés.

1963 «D’où viens-tu Johnny, » de Noël Howard son premier long-métrage

(Western à la française, dans une Camargue-Far West, avec des gardians-cow boys et des Gitans-Mexicains, Johnny Hallyday- Elvis Presley, dans un rôle Hollywoodien, à savoir un scénario convenu prétexte à glisser çà et là quelques chansons. Johnny chanteur-acteur en interprète trois en solo et une en duo avec Sylvie Vartan. Bagarres, chevauchées, amour et chansons… et inévitable dénouement heureux -Chanson de Jean-Jacques Debout-

1969 : « Le Spécialiste » de Sergio Corbucci 

(Hud est le spécialiste le plus redouté de l’Ouest. Il arrive dans la ville de Blackstone, déterminé à venger son frère Charlie, lynché par les habitants du village après avoir dérobé l’argent de la banque…)

1972 «L’aventure c’est l’aventure» de Claude Lelouch 

(Trois truands (Lino Ventura, Jacques Brel, Charles Denner) et leurs sous-fifres (Charles Gérard, Aldo Maccione) recyclent leurs méthodes traditionnelles de gangsters et décident de jouer la politique pour leurs méfaits dont l’enlèvement de Johnny Hallyday…)

Timide début

1985 « Détective » de Jean-Luc Godard, façon Série Noire. 

2002 « L’homme du train» de Patrice Leconte

(Milan (Johnny Hallyday), un homme au physique marqué genre gangster) ayant pour seul bagage un sac de voyage, descend d’un train dans la petite ville d’Annonay en Ardèche. Il souffre de migraines et passe donc à la pharmacie pour acheter de l’aspirine. Il y rencontre Manesquier (Jean Rochefort), un professeur de français à la retraite qui vit coincé entre ses souvenirs et ses petites habitudes. Ce dernier lui propose l’hospitalité, Milan l’accepte. Se crée alors entre Milan, taciturne et cynique, et Manesquier, grand bavard adepte du monologue alambiqué, une relation faite de fascination mutuelle et d’amitié…)

2006 « Jean-Philippe »,  film français de Laurent Tuel.

 Bande-annonce

(Fabrice (Lucchini) est un cadre moyen, admirateur inconditionnel, incompris par sa femme et sa fille, de Johnny, grand collectionneur de produits dérivés se rapportant à son idole. Après une soirée bien arrosée il rentre chez lui en chantant, ce qui lui vaut de recevoir un violent coup de poing au visage de la part d’un voisin agacé. Lorsqu’il se réveille à l’hôpital, Fabrice se rend progressivement compte qu’il est dans un monde parallèle où Jean-Philippe Smet n’est jamais devenu « l’idole des jeunes…)

2009 «Vengeance»

(Francis Costello vient à Macao pour venger sa fille, Irène, dont la famille a été assassinée par des tueurs à gages mandatés par un chef de la triade locale. Perdu dans une ville qu’il ne connaît pas, il rencontre, alors qu’il rentre à son hôtel, trois tueurs venus exécuter leur contrat en assassinant l’amante infidèle de Mr Fung. Costello, témoin de la scène, garde le silence sur leur identité en échange de leur engagement pour retrouver le commanditaire et les assassins de sa fille...)

Film franco-hongkongais de Johnnie To présenté au festival de cannes, qui fait référence à Jeff Costello, le tueur à gages interprété en 1967 par Alain Delon dans Le Samouraï de Jean-Pierre Melville. Un film magnifique, aussi implacable et glaçant que le bleu des yeux de Johnny. Un Johnny Impressionnant! J’ai adoré. Il n’a pas obtenu le succès qu’il méritait.

2014 «Salaud on t’aime» de Claude Lelouch

(Pour réconcilier son meilleur ami Jacques Kaminsky et ses quatre filles, Printemps, Été, Automne et Hiver, issues de quatre unions différentes, un médecin annonce à celles-ci que leur père est atteint d’une maladie incurable qui ne lui laisse que peu à vivre...)

2017 « Rock ‘n’ roll » de Guillaume Canet qui se met en scène.

(Guillaume Canet -Johnny Hallyday-, comédien de 43 ans, se remet en question le jour où, sur un plateau de tournage, sa jeune partenaire à l’écran lui dit qu’il n’est plus un objet de désir pour les femmes de la jeune génération. La raison? Sa vie de famille bien rangée avec Marion Cotillard, son fils Lucien, sa maison de campagne, sa passion pour les chevaux. Guillaume comprend qu’il faut tout faire pour changer cette image ringarde et plus vraiment sexy…)

2017 «Chacun sa vie» de Claude Lelouch

Plusieurs histoires d’amour, des tranches de vie et des destins liés par le hasard ou la coïncidence, sur fond de festival de jazz à Beaune, en Bourgogne, et d’un procès dans lequel tous les personnages ont un rôle précis : décider du sort d’un des leurs

Je ne l’ai pas encore vu. 

 

ARRET – IMAGES

JOHNNY Hallyday et SYLVIE Vartan COUPLE DE LEGENDE années 70

HOMMAGE A JOHNNY HALLYDAY – 1943-2017

Les 20 images de Johnny que les français n’oublieront jamais

La suite

LES PLUS BEAUX TUBES DE JOHNNY

Et celui-ci qui nous invite à réfléchir et qui nous prend aux tripes.

L’envie d’avoir envie.

 

JEAN D’ORMESSON

JEAN D'ORMESSON academicienJEAN D'ORMESSON academicien

Il est mort comme il a vécu

Avec discrétion et élégance.

A 92 ans, il nous a quittés ce 5 décembre 2017 dans la nuit

Une Crise cardiaque en pleine nuit.

Un autre temps

Un autre monde

Il est l’Expression même de la littérature, Classique et moderne à la fois.

Avec lui, la Tradition n’est pas méprisable.

Il avait un sens aiguisé de la formule. Cela faisait aussi partie de son charme et de sa grande élégance.

«C’est quand il y a quelque chose au-dessus de la vie que la vie devient belle.»

Et celle-ci aussi:

«Personne ne sait jamais ce qu’on gagne avec une naissance. On n’y gagne que des espérances, des illusions et des rêves. Il faut attendre la mort pour savoir enfin ce qu’on perd.»

On pourrait faire un immense recueil de toutes ces petites phrases qui montrent son amour profond de la vie. Et la vie le lui a bien rendu. En cas de désespoir il est conseillé de les relire. En voici quelques-unes .

Ce « Monument de la littérature » nous laisse une image de Bienveillance, Douceur, Elégance, Erudition, Finesse, Générosité, Gentillesse, Grâce, Intelligence et Malice ( tellement de superlatifs élogieux que j’ai préféré les classer par ordre alphabétique)

Sa voix est toujours calme, suave, souriante et rassurante.

Que peut-on rêver de plus ?

Il montre une forme de liberté et d’inquiétude sereine par rapport à la vie. Il a une manière de prendre avec une sorte de fair-play les catastrophes. Un exemple à suivre.

« La vie c’est une fête et c’est un désastre » dit-il.

Il aime les bains de mer et de soleil en Méditerranée. Comme je le comprends.

C’est un grand amoureux des femmes et aussi leur soutien.

Il était moins romancier que philosophe.

Il faut « faire aimer les livres aux gens qui n’en lisent pas »…

 

* MA DERNIERE LECTURE

« Je dirai malgré tout que cette vie fut belle« 

J’ai aimé la manière originale de reprendre le cours de ses souvenirs. Face à un juge nommé MOI il se défend sous le beau nom de MOI.

Son  petit Moi insolent et ridicule, et son grand, omniscient, Noble et Implacable Sur-Moi de Génie, s’affrontent dans ce procès contre lui-même. Et c’est parti pour 462 pages à la Jean d’O… J’ai eu un peu de mal à le terminer. Certains reculeront devant son aspect « pavé » surdimensionné, mais pour les passionnés d’Histoire (je n’en suis pas) et les autres (comme moi), il représente un véritable tour du monde à travers un passé encore proche mais qui nous a souvent échappé. Son récit est truffé d’anecdotes et de rencontres incroyables. Tout Ormesson est dans ce livre : l’homme de tous les contrastes et de toutes les curiosités, léger et profond, caustique et indulgent, érudit et naïf, passionné et indifférent, spirituel et gaffeur, etc…

Pour se défendre dans ce procès qu’il s’intente à lui-même, l’auteur fait défiler au galop un passé évanoui.

On y croise du monde bien, mais tellement de monde, que j’ai eu l’impression qu’il avait rencontré la terre entière.

Il va de l’âge d’or d’un classicisme qui règne sur l’Europe à l’effondrement de ce «monde d’hier» si cher à Stefan Zweig. De Colbert, Fouquet, Bossuet ou Racine à François Mitterrand, Raymond Aron, Paul Morand et Aragon.

 «Quel meilleur interlocuteur que soi-même? Un moyen de pouvoir exprimer la complexité d’une pensée»…

Mais les charmes d’une vie et les tourbillons de l’histoire ne suffisent pas à l’accusé :

 «Vous n’imaginiez tout de même pas que j’allais me contenter de vous débiter des souvenirs d’enfance et de jeunesse? (…) Je ne me mets pas très haut, mais je ne suis pas tombé assez bas pour vous livrer ce qu’on appelle des Mémoires

Il est faussement modeste et son Sur-Moi le lui fait remarquer. J’ai l’impression de me rencontrer moi-même bien que je ne sois pas une personne illustre.

Ce sont les aventures d’un écrivain qui a aimé le bonheur et le plaisir en dépit de tant de malheurs cèdent peu à peu la place à un regard plus grave sur le drame qui ne cesse jamais de se jouer entre le temps et l’éternité, et qui nous emportera.

On y trouve aussi les bons conseils qu’il se plait à nous donner à travers sa propre histoire.

Avant de mourir, sa mère lui a laissé trois principes : 1) ne te fais jamais remarquer ; 2) ne parle jamais de toi ; 3) toute lettre mérite une réponse.

On ne présente plus d’Ormesson. Son style est connu ainsi que son charme et son sourire.

Jean d’Ormesson est un écrivain malicieux. Né en 1925. Il déclare n’avoir rien voulu faire de sa vie. Comme quoi, « Rien » peut mener à « Tout ».

Quelques phrases qui ont résonné en moi

« Je nourrissait en moi comme une soif de transgression »

« Mon père … vivait l’histoire comme une affaire de famille »

« Mes parents veillaient avec une tendre férocité à la priorité de ces obligations »

« Même sans rien faire, je ne me suis jamais ennuyé avec moi »

 « Mes premiers livres, on n’en parlait jamais dans Le Figaro car j’étais sur la liste noire »

Sa médiatisation en fit presque un incontournable du PAF.

* AU CINEMA

Dans « Les saveurs du palais » son deuxième rôle à l’écran (après « Éloge de l’amour », un Godard de 2000, où il tenait un petit rôle), il est égal à lui-même. Parfait !

 » Nous avons cherché ensemble le meilleur. Il fallait trouver le bon ton. Comme il n’était pas acteur, ce n’était pas évident au départ mais ça l’est très vite devenu. À cause de sa vie, de ce qu’il est, Jean avait en lui la possibilité poétique d’être Président. Sur le plateau, il était comme un jeune homme. Il m’a beaucoup touchée ». Catherine Frot

Un film gourmand et délicieux, chargé d’humour et d’émotions: un vrai  délice. J’ai adoré ce film et en particulier le dialogue entre la cuisinière et le président autour du livre « Éloge de la cuisine française » de leur jeunesse. J’ai même acheté le livre de la cuisinière.

A 87 ans , Jean d’Ormesson est très étonnant d’aisance et efficace avec sa douceur, sa lenteur et la joie qui irradie son visage lorsqu’il parle avec sa cuisinière en lecteur émerveillé amoureux des vieilles recettes , de ce superbe livre à la langue aussi délicieuse que les plats qu’il évoque avec elle. Un chef-d’œuvre mêlant littérature et recettes ! Il est réédité ici

« Ne pouvant se prévaloir d’une ressemblance physique avec le défunt Président et conservant la diction un peu ralentie qui lui est propre, l’académicien possède la prestance, le charisme et l’érudition qui donnent à voir un Président subtil et truculent lorsqu’il s’agit de parler de cuisine en tête-à-tête avec Hortense »

Une prestation savoureuse du duo Frot-Ormesson, entouré de seconds rôles convaincants dont Arthur Dupont touchant dans son rôle d’assistant étonné mais dévoué et ouvert à toutes les recherches de son chef.

Pour mieux cerner JEAN D’ORMESSON

-Connaissiez-vous l’histoire de Danièle Delpeuch, la cuisinière de François Mitterrand, qui a inspiré le film ?

-Pas du tout. J’ai fait confiance à Etienne Comar et Christian Vincent. J’avais vu Des hommes et des Dieux, ce film magnifique et cela me suffisait. J’ai fait la connaissance de Danièle Delpeuch un peu plus tard. C’est un sacré personnage.

-Comment avez-vous préparé ce personnage de Président ?

-Le scénario ne m’a pas quitté, je m’endormais même dessus. C’était utile car les scènes faisaient leur chemin dans la nuit. Je n’ai lu le livre de Danièle Delpeuch que bien plus tard. Et j’ai lu le merveilleux livre d’Edouard Nignon, Éloge de la cuisine française, dont le Président s’entretient avec le personnage d’Hortense, la cuisinière. Il me fallait me nourrir un peu de l’intérieur. Mais restons objectifs : ce personnage de Président, qu’on peut penser central, est tout à fait secondaire.

-Vous-même, êtes-vous épicurien comme ce Président qui goûte tant la Poularde demi-deuil?

Je suis très sensible à la nourriture. J’ai adoré la scène avec les truffes. On a dû la recommencer plusieurs fois- c’est très difficile d’être filmé lorsqu’on mange.

Bilan : j’ai dû manger trois truffes et c’était délicieux. Quand j’étais jeune, j’allais quelquefois chez Bocuse ou chez Troisgros. Les grandes tables m’amusaient.

Et il m’est arrivé, comme ce Président que j’interprète, de lire des recueils de littérature sur le sujet.

Publié dans ENO, Johnny Hallyday, Litterature, Musique | Pas de Commentaires »

Sète 2015

Posté par ENO filles le 15 février 2015

Dates

dates sejour

Programme

JWG5 février 2015 Message de Jean
Chères amies , chers copains ,
Je viens de finaliser la journée du mardi 19 mai , réservée à notre sortie « bouffe et visites  » et j’ai suivi les conseils de ceux qui ont répondu à mon « appel à idées » .
J’ai donc retenu la cité de Balaruc-les-bains pour :

La cure gourmande de Balaruc

- une visite de la fabrique de biscuits « La Cure Gourmande » (*) vers 10h  , avec dégustation , petite vidéo et cadeau pour les visiteurs .
– un repas de fruits de mer ou autres au restaurant « La Guinguette à Faddy ,

vers midi .

chez-fady

– une visite guidée du Jardin antique méditerranéen, vers 14h30 , avec découverte de l’art du jardin entre le 3e siècle avant JC et le 4e de notre ère .(6,70 euros par personne ).

Image de prévisualisation YouTube« 

Je vous rappelle que Michèle Batifol vous a proposé une visite chez un artiste sétois qui pourra se faire le mercredi puisque la journée est libre.

Si le temps le permet, j’organiserai un concours de boules en doublette mixte, doté d’une belle coupe et de gadgets.

concours de boules

Vous me ferez savoir en temps utile vers quelle heure vous pensez arriver le 18 mai. Si vous venez en train, on pourra aller vous chercher à la gare, si besoin.
Avec toute ma puissance pour les mecs et toute ma tendresse pour les girls . Jean

(*) L’avis du Petit Futé sur LA CURE GOURMANDE

Cette boutique, à la devanture colorée attire les curieux et les gourmands. Après la cure traditionnelle, la cure de douceurs. Cette biscuiterie-chocolaterie fabrique et vend les spécialités sucrées de la région : les fameuses berlandises, friandises à la pulpe de fruit, les choupettes de Balaruc ; sucettes aux saveurs diverses et variées : goût melon, anis, framboise, et chocolat au pain d’épices, les Lucques en chocolat, les craquants aux amandes… La Cure Gourmande propose également des visites de son atelier de fabrication.

Une idée de Juan

J’ai trouvé des jeux et des distractions pou notre prochaine rencontre.

Bises, amitiés, abrazos.

Juan Bauza

Juan Bauza
Enolie 2016
Cliquez ici

Les avis

Il y aura… le ciel… la pluie… les moules, les huîtres et la mer………le paradis.  Et peut-être le soleil…

Et Vous revoir tous, aussi! Bien sûr ! Baci a tutti. Jacq

Hallelujah !!! SETE 2015 a toutes les chances d’être encore un bon cru.

Tous les ingrédients pour le bien vivre y sont rassemblés, pour un effet Lazaret au plus haut de la courbe (on demandera à Corte de l’estimer… objectivement..!!) Merci à Jean et à Michèle pour le temps investi pour nous réunir une fois de plus…

Amitiés. Aline

Projet 2015-2016

Croisière éolienne en méditerranée, au printemps 2016 ou au début de l’automne 2015

Chères amies et chers camarades,
A l’issue de notre croisière en Méditerranée, il m’est venu une idée « aussi sotte que grenue», que je vous soumets en espérant que vous prendrez tous le temps de me répondre afin que mon sondage soit significatif.
Que diriez-vous d’une petite croisière en méditerranée d’une semaine au plus, au départ de Marseille, avec des escales à Barcelone, aux Baléares et en Italie, et qui nous permettrait de vivre ensemble la vie à bord : repas, spectacles, soirées dansantes, piscine etc. … Plusieurs compagnies proposent ce genre de croisière à des prix abordables en basse saison (octobre- novembre ou mars- avril). A l’heure actuelle, on peut avoir des propositions entre 260 et 400 euros en cabine intérieure. Mais je peux négocier les tarifs si je représente un groupe d’une vingtaine de personnes. Tout le monde peut y participer, surtout les conjoints si les filles le souhaitent.
Ce pourrait être pour l’automne 2015 ou pour le printemps 2016 selon vos désirs.
Et si ça ne marche pas, il nous restera le Lazaret pour pleurer !
A vos ordis !

Avis

Que voilà une bonne idée. mais peu de réponses à ce jour. J’espère bien que l’idée de Jean en fédérera plusieurs. Le Lazaret c’est bien… mais cela devient un peu trop répétitif et casanier. Et en plus il pleut en mai… J’adhère. De préférence à la place de Sète. Paule.

A la place de Sète ou en plus? Bauza 

Pourquoi pas? Ce peut être une bonne idée!
Je reconnais bien là le talent d’organisateur et d’animateur de Jean.
Quand je pense que le Club Med devient Chinois!!! Boussouar

Why not!!…L’idée est peut-être un peu « grenue», mais finalement pas si  »sotte » que cela!!… Dans l’attente du verdict des adhérents à l’ENO, Hasta luego, amigos. Aline

 

 

 

Publié dans Rencontres, Sète | Pas de Commentaires »

Une affaire de coeur

Posté par ENO filles le 2 juin 2014

 

 Une affaire de coeur

Une affaire de cœur

Au moment de quitter Sète, notre ami Gil Corte nous a lancé un défi. Rechercher des expressions avec le mot « cœur » , sans regarder sur le WEB…

24 mai 2014 : le jeu est lancé

« J’ai abandonné Clapiers,*

Mon havre de paix,

le Cœur léger.

J’ai participé à la grand’messe,

le Cœur en liesse

J’ai vécu trois jours durant,

le Cœur battant

Et puis, de mes amis aimés,

j’ai dû me séparer

le cœur… brisé« .

* La cage dorée où je coule des jours paisibles.

Ce message  a pour but de relancer la demande adressée à certains d’entre vous de m’aider à faire un travail de recherche consistant à établir une liste la plus exhaustive possible, des expressions en usage, contenant le mot « CŒUR ».

Il est interdit de faire appel au Père Wikipédia. (Compris, Paule ?)

Le concours est ouvert à tous les volontaires. Il s’agit de battre le record actuel qui est de 30 expressions. La date limite de participation est le 30 juin.

Allez ! Mettez du «  cœur à l’ouvrage », mes amis.

Je vous embrasse.

Cœurthé.  .

24 mai

Paule a du coeur

Pas de problème « mon cœur« , des cœurs j’en ai plein ma maison, plein mon ordinateur et je t’offrirai mon cœur  à toutes les sauces … Wikipédia, ce n’est rien à côté.  Car comme l’écrit Aline ci-dessous:

A cœur vaillant  rien d’impossible …..

Aline a le coeur en main
Gilbert nous en fait la démonstration .

Lui qui a le cœur sur la main , a décidé de jouer une carte atout cœur ,et d’ouvrir sa chaine du cœur .

Et, parce que cela nous va droit au cœur ,l’on se sent quelque part poussé à participer , peut être à la recherche d’un moyen pour freiner les effets du temps :

« parce qu’avec le temps va tout s’en va »

« parce qu’avec le temps tout s’évanouit » Léo Ferré.

Alors , après quelques hésitations ,mais la main sur le cœur , je viens apporter ma contribution à la cuvée des productions 2014 de l’ENO …sans avoir la prétention ,c’est sûr , de vouloir rivaliser avec celles de Noilly Prat ….

Hasta la vista

Aline

Oh Gil, tu me fends le cœur !

coeur brisésamecoeur brisédi 24 mai 2014

Ce n’est pas de gaité de cœur que j’ai vu notre séjour se terminer.

J’ai quitté Enoland le cœur serré. Mon cœur sensible était gonflé de chagrin. Cœurs sensibles s‘abstenir. On m’a toujours dit que j’avais un cœur d’or.

Et le cœur me manque quand je te vois souffrir.

Alors si le cœur t’en dit, « viens chez une copine ».

Je t’accueillerai au cœur de l hiver comme de chaque saison, au cœur de la forêt Isthmienne car je n’ai pas le cœur de te laisser souffrir tout seul.

Alors allons droit au cœur du sujet. Chacun doit interroger son cœur.

Cœur solide, cœur fragile, cœur serré, cœur brisé, cœur lourd, cœur léger, qu’importe ! Il faut toujours vider son cœur.

Épancher son cœur est toujours conseillé. Le cœur a ses raisons que la raison ne connaît pas. Ceux  qui ont un cœur d’artichaut n’ont pas de peine de cœur.

Tout le monde le sait par coeur, cœur qui soupire n‘ a pas ce qu‘ il désire.

Mais c’est le cœur gonflé d’ espoir et mon cœur qui bat d‘enthousiasme lorsque j’envisage notre prochaine rencontre.

Bourreau des cœurs, toutes les filles se jettent à tes pieds.

Alors, cœur de loup, aborde d’un cœur léger, les mois qui nous séparent du mois de mai 2015.

Faisons contre mauvaise fortune, bon cœur.

Car pour nous le proverbe « loin des yeux, loin du cœur » ne peut pas s’appliquer car nous nous aimons de tout notre cœur.

Je vais m’arrêter là pour aujourd’hui car tout cela me fait mal au cœur. Je te serre très fort contre mon cœur !

Car tu es beau comme un cœur surtout quand tu fais le joli cœur joli coeur en dansant le tango et la zumba.

Je n’ai pas une pierre à la place du cœur.

Alors, si tu veux en avoir le cœur net,  je te dis, la bouche en cœur car cela me tient à cœur.

J’espère que tout ce discours t’aura mis du baume au cœur. Je te serre très fort sur mon cœur.

Cordialement et de tout cœur, garde moi bien au cœur de tes pensées.

Paule  salut mon coeur

 

Eliane Ginez a le cœur vaillant

Bien venu au club je ne trouve plus rien peut être un joli cœur dépassé mais cœur vaillant qu’en même je vous embrasse à tous

Juan est écoeuré

L’abondance et la qualité des réponses rend la mienne inutile.

J’en suis écœuré.

Juan

Annie a le cœur bien accroché 

A vot’ bon COEUR M’sieur Dames! Si le COEUR t’en dit, viens donc par ici, surtout pas le COEUR au bord des lèvres…..Car, je te le garantis, c’est le COEUR au soleil que tu repartiras, et surtout pas le COEUR en bandoulière…. Et puis dans mes cheveux, tout plein d’accroche-COEURS! Gardez toutes, tous, la pêche et aussi le COEUR bien accroché. Des bises. Carpe diem. Annie

Paule a bon coeur

Mais non, mais non.

Juan!

Ta déception me va droit au cœur.

N’aie pas le cœur gros

Si tu parles avec ton cœur,

Nous aurons tous à cœur de te réconforter.

Cœur qui soupire, n’a pas ce qu’il désire.

Tu es un homme de cœur

Alors laisse ton cœur parler

Et vas- y de bon cœur.

Je t’embrasse de tout mon cœur

Paule

Aline commente LE VIEUX QUI NE VOULAIT PAS FËTER SON ANNIVERSAIRE….

Peut-être aussi, pour arriver à booster les cœurs meurtris, peut-on aller voir ce nouveau film qui vient de sortir …..

Présentation du film :

«  »ALLAN a mené une vie explosive …Il a parcouru le monde …Il s’est fait d’illustres amis…Il a fait des choses incroyables …Et il a changé l’histoire…Mais cette année, à 100 ans, sa plus grande aventure ne fait que commencer.

Le jour de son 100ème anniversaire, il s’échappe de sa maison de retraite, pour une cavale rocambolesque, certain qu’il n’est pas trop tard pour tout recommencer à zéro….
Débute alors une aventure inattendue et hilarante ….. »"

Dans tous les cas, elle doit prendre racine dans l’optimisme et l’amour de la vie, indispensables pour oser sortir de la routine et de sa coquille .Une histoire pour aider à gommer le vague à l’âme ….

Alors PAULE, si malgré ton soutien et les efforts que tu décris ci-dessous JUAN n’est toujours pas débarrassé de sa tristesse, emmène le rire au cinéma. S’il en est d’accord, bien évidemment …

Et surtout, n’oublies pas de nous tenir au courant …car tu sais à quel point nous sommes inquiets de cette situation.

Je compte sur toi

Aline

Platypus est écœuré

C’est avec une certaine rancœur 

Contre un sort qui me fit quitter plus tôt Sète fête des cœurs

Que je rentrai sur Paris.

Mais de cette coeurelle je sortirai vaincœur.

Et non cœur vain.

Tous en cœur, pardon en chœur, nous continuons à parler de cœur , car les grandes pensées viennent du cœur.

Alors je vous fais suivre ici la suite des recherches

Coeurthé se lamente

Et le ciel jaloux

Nous poursuivit de son courroux.

Mais, de sa terrible colère,

Nous n’avions rien à faire,

Confiants que nous étions en l’adage populaire :

 « Retrouvailles pluvieuses,

  Retrouvailles heureuses ».

 Oserais-je y ajouter

 Cet autre plus particulier :

 «  Rencontres énoranaises,

   Rencontres de braise ».

Fraternité.

Cœurthé.

Aline voudrait changer de Regis–tre …..

Platypus, vaincœur, commence à nous le suggérer …

Si on sortait du cœur des lamentations pour aller vers celui des  ( anciens ) combattants ,toujours plus combattifs que jamais !!!

…Du style cœur de lion ,si vous voyez ce que je veux dire…Enfin ,je préfère préciser ,pour éviter toute ambiguïté :il ne s’agit pas bien sûr ,du fameux camembert et pas davantage du cake aux lardons …Mais bien de ces personnes nobles ,généreuses et courageuses ,et dont la bravoure n’a pas de limite …peut-être parce qu’elles sont convaincues « qu’il vaut mieux pêter en cœur que crever tout seul  » (j’ai oublié le nom du philosophe à l’origine de cette vérité universelle.)

Allez, c’est le moment d’avoir du cœur au ventre …Pas question de baisser les bras  A l’ENO, sans cette qualité, on ne franchissait pas la porte d’entrée .Et ce n’est pas la peine de mettre la bouche en cœur.

Sinon, vous serez désavoués par Jeannot, quand il sera revenu de son voyage de noces .Et quid alors, de notre prochaine rencontre à Sète ?

Amicalement …à la ronde des cœurs

Platypus est d’accoeur

Tout-à-fait d’accoeur, chère Aline !!

(Bon, maintenant le problème de cet email va être de passer le contrôle du vérificateur d’ « ortografe » du crétin d’Androïd qui gouverne mes écrits. Il a du mal à suivre, parfois)

Platypus s’insurge contre « LES 100 ANS D’ALLAN … »

Don’t worry for him, Aline,

Le cas Bauza (s’il en fut jamais un !) n’a rien d’inquiétant. Nulle pathologie là-dedans, ce film sur ce vieux retraité ne changera rien. Bauza est une force tranquille. Une force intellectuelle qu’un certain sens d’humanité lui interdit de faire état dans ses relations avec son entourage. Naturellement aimable, il laissera volontiers la place aux autres, ce qui lui permettra, le cas échéant rarement, d’en profiter pour s’éviter des efforts inutiles ou qui l’ennuient. Ainsi s’esquivera-t-il en douceur par une gentille pirouette lorsqu’il s’agit de broder à l’infini sur les variations poétiques engendrées par la notion de cœur.

Tout ceci fait que son charisme  (il en a un ; quand il parle, on l’écoute) est à l’opposé de celui d’un tribun comptant sur ses effets de manche.

C’est Bauza. C’est mon Contraire. Et mon adolescence fut certainement marquée par lui, j’en veux pour preuve que chaque fois que je lâchais une blague en cours ou en étude, mon premier regard était pour lui afin de mesurer l’effet de ma blague. S’il riait de bon coeur (encore lui !!!!), c’est que ça allait.

Très conscient de ses devoirs, il n’hésitera pas cependant à faire preuve d’autorité. Mais sa force tranquille, là encore, lui permet d’exercer cette autorité de manière très civile, sans élévation particulière du ton.

Mais ce qui me surprit toujours, ce fut qu’il soit en même temps Perrégaulois.

Fraternités, Platypus

Jacœurline roule les cœurs

J’ai une idée : on pourrait prendre des phrases, des maximes, des trucs comme ça et y remplacer des mots par le mot Cœur ? Par exemple
– Cœur qui roule n’amasse pas rousse
ou bien :
– Qui vole un cœur vole un beurre
ou encore :
– Quand le cœur n’est pas là les soucis dansent
Et plein d’autres comme ça :
– Qui va au chou-fleur perd son cœur
– Qui veut faire le cœur fait la sœur
– Et ta peur? Elle bat le cœur.
– Qui veut voyager cœur ménage son moteur.
– Tant va le cœur à l’âme qu’à la fin il s’y noie.
– Cœur échaudé craint le sang-froid.
– Mieux vaut cœur que trop tard.
Etc. etc.
Bizatodosses
Jacœurline.

Platypus a le cœur dans l’assiette

Moi, j’aime bien le cœur.

Surtout en brochettes quand c’est celui de l’agneau (et encore s’il est sacrifié h…. – le cœur encore plein de sang me soulève le cœur).

Mais très vite après, faut que je passe au foie. Grillées au cumin, tu tombes par terre tellement c’est bon, les brochettes de foie. Ou encore les tripes d’agneau vidées puis farcies d’herbes et grillées au charbon. Là c’est divin.

Et puis après, je me lasse… Comme je me lasse de tout un jour, juste à temps avant…l’écœurement. C’est bête hein ?

Paule a le cœur brisé

Nous nous enlacerons…nous nous en lasserons… Hélas ! Quand le cœur n’y est plus, les mains ne sont pas habiles. Alors on revient aux nourritures terrestres. La preuve ci-après

Jacqueline cuisine

Les brochettes de foie c’est les Melfoufs. On entoure les morceaux avec de la voilette.
En France ils disent que la voilette c’est de la crépinettte.
C’était plus joli Voilette…

Gil et le cœur des femmes

Ainsi donc le cœur serait affaire de femmes !

Bravo mes très chères amies Paule, Sylvette, Aline, Jacqueline, Fabienne,

Annie, Eliane pour votre promptitude à dégainer et le talent  remarquable

dévoilé en matière de recherches cardiaques.

Vous m’avez atteint en plein cœur.

Et merci aussi à vous mes potes Juan, Régis et Maurice pour avoir eu à cœur d’effleurer le sujet.

Vi amo tutte e tutti per la vita. (Tu me traduiras ça en hébreux Maurice,

s’il te plaît).

Comme semblent le souhaiter

La sublime Aline Aldeguer*

Et mon ami St Barthais,

De mon cœur épuisé

Vous n’entendrez plus parler

Jusqu’au prochain mois de mai.

Corté.

* Veillez à la prononciation hexagonale du nom.

Cœur thé

Paule suit le chemin du cœur

Ouvrir notre cœur n’est pas quelque chose de vague ou insaisissable. Nous y parvenons quand nous faisons travailler ensemble notre tête et notre cœur. L’esprit et le cœur doivent travailler ensemble pour trouver la vérité. L’une des premières choses que nous pouvons faire pour ouvrir notre cœur c’est de jouer avec le mot sans jouer avec « le cœur des Hommes ».

Alors si certains ne veulent plus poursuivre cette aventure, qu’ils s’arrêtent. Quant aux autres qu’ils continuent, si le cœur leur en dit, à s’exprimer d’une façon expansive. Notre culture néglige l’importance du cœur et les mots sont un moyen de remettre le cœur en route dans toutes les poitrines.

Aline encourage Corté

LES SECRETS DU LANGAGE

On dit que l’Homme a inventé le langage pour cacher sa pensée. Mais on dit aussi que si la Femme ne l’avait pas aidé, il n’y serait jamais arrivé.

Allez comprendre après ça, ceux qui continuent à prétendre qu’ »on est toujours tout seul au monde 

….toujours tout seul au monde … »

Sans doute des pessimistes qui s’obstinent à percevoir la vie systématiquement d’une manière négative.

C’est triste, vous ne trouvez pas ? !!!!

Corte, tu ne trouves plus les mots pour ton prochain poème ? Où bien c’est l’inspiration qui s’est cachée derrière eux ?

C’est dommage, on commençait à y prendre goût …

Un bon dimanche à tous.

Aline 

Des paroles et des actes

Pendant qu’un certain nombre d’ entre nous s’essoufflaient difficilement pour en parler, avec plus ou moins de conviction, Jeannot et Roseline, eux, n’y sont pas allés par quatre chemins, et ils ont choisi de la créer ensemble, cette affaire.

DPDA….des paroles et des actes ….

Alors, ne soyons pas des amis voleurs de temps. Saluons ceux qui ont encore osé rêver, et fichons leur la paix, le temps qu’ils jugeront nécessaire. Bonne chance à tous deux.

Aline

A suivre?

Une affaire de coeur dans Maitrise de la langue 3834885431

 

 

 

 

 

Publié dans Maitrise de la langue, Se donner le mot | Pas de Commentaires »

Jeudi 1er mai 2014

Posté par ENO filles le 30 avril 2014

 muguet

Il est revenu le temps du muguet !….

Dis papa ? Dis maman ?

Pourquoi le 1er mai on vend du muguet ?

Pourquoi le 1er mai vous ne travaillez pas?

Pourquoi offre-t-on du muguet le 1er mai ?

Les réponses ici

La fête du 1er mai a en réalité deux origines et deux histoires.

La première remonte au Moyen-Age tandis que la seconde trouve ses origines à Chicago en 1886.

Une jolie chanson pour les enfants à réécouter.

Image de prévisualisation YouTube

1er mai 2012 Fête du muguet, fête du travail dans 2012 muguet-2012-PAULE-gif-anime

Paroles de la chanson
1/ Il sort le bout de son nez quand arrive le mois de mai (bis)
refrain:
Le muguet, le muguet, le muguet du 1er mai (bis)
2/ On le cueille dans la forêt pour en faire un gros bouquet (bis)
3/ Il est toujours bienvenu et fleurit au coin des rues (bis)
4/ C’est un vrai porte-bonheur, c’est la plus jolie des fleurs (bis)
5/ Je l’ai mis dans le salon, il parfume la maison (bis)

 Les origines

Image de prévisualisation YouTube

Comment l’offrir

En musique: Un brin de muguet et une pensée en music à offrir au 1er mai

Image de prévisualisation YouTube

Avec une jolie carte

Image de prévisualisation YouTube

 Avec un poème à offrir à vos petits-enfants

Image de prévisualisation YouTube

Pour les amoureux

Le temps du muguet est une chanson composée en 1959 par Francis Lemarque sur la musique d’un chant traditionnel russe considéré comme un chef-d’œuvre de la culture russe (Подмосковные Вечера : en français « Les nuits de Moscou »

En voici diverses versions

Dans sa version russe

Image de prévisualisation YouTube

Par les chœurs de l’Armée Rouge

Image de prévisualisation YouTube

Par Francis Lemarque

Image de prévisualisation YouTube

 Par Dorothée, l’amie retrouvée

Image de prévisualisation YouTube

 

 Porte-bonheur? Mais pas seulement

Ces charmantes clochettes, si on n’y prend pas garde, portent aussi malheur. vous du muguet, cette plante vivace qui porte bonheur au 1er mai, elle pourrait aussi vous porter malheur.

Hubert Fontaine vous explique pourquoi

 Image de prévisualisation YouTube

 Les dates

Depuis le Moyen-Age

Le muguet, aussi appelé « lily of the valley » (lys des vallées), est une plante originaire du Japon, présente en Europe depuis le Moyen-

La plante à clochettes a toujours été le symbole du  printemps et les Celtes qui lui accordaient des vertus porte-bonheur.

En 1561, le 1er mai

Le roi Charles IX reçoit un brin de muguet en guise de porte-bonheur

Il décida d’en offrir chaque année aux dames de la cour. La tradition était née.

« Mugueter signifie agir galamment auprès des dames »
La fleur est aussi celle des rencontres amoureuses. Longtemps, furent organisés en Europe des « bals du muguet« . C’était d’ailleurs l’un des seuls bals de l’année où les parents n’avaient pas droit de cité. Ce jour-là, les jeunes filles s’habillaient de blanc et les garçons ornaient leur boutonnière d’un brin de muguet.

En 1793, le 24 octobre

Dans son rapport sur le calendrier lu à la Convention, Fabre d’Églantine institue une fête du Travail, le 19 septembre. Saint-Just, dans les Institutions républicaines, établit des fêtes publiques le 1er de chaque mois.
La fête du Travail aura lieu le 1er pluviôse (20 ou 31 janvier.).

A Paris, au début du siècle

Les couturiers en offrent trois brins aux ouvrières et petites mains.

En 1848

La Constitution institue une fête du Travail dans les colonies pour effacer les dégradations dues à l’esclavage, elle est fixée au 4 mars (abolition de l’esclavage en France et dans les colonies).

En 1886, le 1er mai à Chicago, pour le « moving day »

Ce samedi à Chicago, des émeutes ont éclaté. Un mouvement revendicatif pour la journée de 8 heures est lancé par les syndicats américains car les ouvriers ne voulaient plus travailler plus de 8 heures par jour.

Une grève, suivie par 400 000 salariés paralyse de nombreuses usines.

La date du 1er mai n’est pas choisie au hasard. Il s’agit du « moving day », le jour où traditionnellement, les entreprises américaines réalisent les calculs de leur année comptable.
Le mouvement se poursuit et le 4 mai, lors d’une manifestation, une bombe est jetée sur les policiers qui ripostent. Bilan : une dizaine de morts, dont 7 policiers. S’en suivra la condamnation à mort de cinq anarchistes.

1889, le 20 juin, à Paris

Le congrès de la IIème Internationale socialiste réuni à Paris pour le centenaire de la Révolution française, décide de faire du 1er mai un jour de lutte à travers le monde avec pour objectif la journée de huit heures.

Sur proposition de Raymond Lavigne (né 17-2-1851), le Congrès décide d’organiser une manifestation internationale à date fixe pour que le même jour les ouvriers demandent la journée de 8 h.

Le premier mai est choisi en mémoire du mouvement du 1er mai 1886 de Chicago, l’American Federation of Labor l’ayant déjà adopté.

En 1890, en France

lors du premier mai, au cours d’importantes manifestations à Paris, dans 138 villes de province et dans le monde (Allemagne, Autriche-Hongrie, Roumanie, Belgique, Hollande, Italie, Pologne, Espagne, G.-B., Suède, Norvège, Danemark, USA), par des tracts appelant à la manifestation, l’idée d’une fête du travail est associée à la revendication pour les 8 h

Plusieurs congrès nationaux conseillent que cette manifestation soit renouvelée

Les manifestants portent un petit triangle rouge, symbole de la division de la journée de travail en « trois huit « : travail, sommeil, loisirs.

Plus tard, ils fleuriront leurs boutonnières d’églantines, symbole de la foi en la Révolution et fleur traditionnelle du nord de la France (d’où le surnom donné aux socialistes vers 1900 : les

« Ce poète porte aussi frais qu’à quinze ans son bouquet de muguet et d’églantine. » Charles-Augustin Sainte-Beuve

 En 1891

on assiste encore à des manifestations à l’étranger et en France. A Fourmies (Nord) l’armée tire sur la foule : 10 morts.

Le Congrès international socialiste de Bruxelles donne au premier mai son caractère annuel et international. Il sera célébré chaque année à partir de 1892.

 En 1906 en France

Lors du 1er mai, une nouvelle et violente manifestation a pour but d’obtenir la journée de 8 h. A Paris, 800 arrestations et nombreux blessés.

En 1907 à Paris, le muguet fait son grand retour

Le premier mai, c’est aussi la fête du muguet cueilli en forêt en famille.

C’est un porte-bonheur car c’est la fleur qui symbolise le BONHEUR.

Le muguets charmantes clochettes blanches remplaceront définitivement la fleur d’églantine.

Le brin de muguet sera alors porté à la boutonnière avec un ruban rouge

En 1919, le 23 avril

Le Sénat français ratifie la loi instaurant la journée de huit heures. Le 25 avril, la loi est votée. La haute Assemblée déclare officiellement le 1er mai 1919 journée chômée.Mais encore une fois pour fêter ces 8 heures, une manifestation importante à Paris dérivera vers de nombreux blessés.

Et voilà, dès 1936, au 1er mai

On vend des bouquets de muguet cravatés de rouge.

En 1937

le Front populaire organise encore une grande manifestation .

En 1941, le 12 avril

La loi consacrera le 1er mai comme fête du Travail et de la Concorde sociale : jour chômé, sans perte de salaire, mais 50 % de celui-ci sera versé au Secours national).

En 1947, le 29 avril
Le 1er Mai est déclaré jour chômé et payé. Donc légalement il n’existe pas de fête du Travail en France, mais simplement un jour férié.

Depuis 1976 le muguet est désormais associé à la fête du 1er mai.

Sur la boutonnière des manifestants, il remplace l’églantine et le triangle rouge qui symbolisait la division de la journée en trois parties égales : travail, sommeil, loisirs.

Le muguet de l'année dernière  a refleuri dans ma jardinière
Et pour vous
Le muguet de l’année dernière
Qui a refleuri dans ma jardinière

 

ARCHIVES DU BLOG

Cliquez sur: Le muguet du 1er mai

En détail:

- Article du 30 avril 2008:  Le petit brin de muguet, poésie (volet5)

avec diaporama: Un Brin de bonheur

- Article du 1 mai 2010: Samedi 1er mai avec diaporamas

- Article du 30 avril 2011: Joyeux 1er mai

- Article du 30 avril 2012 (volet9) : 1er mai 2012 Fête du muguet, fête du travail

Quelques citations et réflexions

avec musique

et diaporama

Publié dans Fêtes | Pas de Commentaires »

Sète 2014 – Activités ludiques « Enormales » et autres infos

Posté par ENO filles le 19 mars 2014

 

VOUS AVEZ UN MESSAGE  de notre Coach Enormal

« A diffuser auprès des Normaliennes qui ne figurent pas sur ma liste.

Chers ami(e)s
Malgré mes incessantes pérégrinations , je pense à vous et à notre séjour du mois de mai .
Pour celles et ceux qu’Alzheimer a partiellement ravagés,
Je vous rappelle les dates de notre rencontre sétoise :
du lundi 19 mai midi au jeudi 22 mai , après le petit déjeuner .

PROGRAMME DES FESTIVITES

- Le mardi 20 mai , nous irons en convoi jusqu’à Marseillan ( 18km, par la corniche) pour visiter les caves de Noilly Prat et déguster leurs vermouths en guise d’apéro ( 2€60 par personne ) avant de nous régaler de tous les produits de la » Ferme de la mer » , un resto que l’on m’a recommandé ( entre 27 et 30€ , à volonté ) .
- Le mercredi 21 mai,  nous aurons un spectacle avec JL Zardoni , autour de Brassens et de Sète .
J’espère que vous êtes tous en bonne santé et que vous ne nous lâcherez pas d’ici le mois de mai .
Je remercie ceux qui se sont déjà acquittés du solde du séjour pour lequel j’ai fixé une date limite au 10 avril .
J’ai hâte de vous revoir , peut-être « pour une dernière fois « !
Je vous embrasse affectueusement . »

Jean Weingaertner
- Jean, on doit toujours faire comme si c’était la dernière fois car nul ne connaît l’échéance, et c’est tant mieux.
Mais on peut savoir combien de jours se sont écoulés depuis notre naissance.
CLIQUEZ ICI

LISTES DES PARTICIPANTS

COTE GARCONS
             NOM                                       PRENOM               VILLE D’ORIGINE  
  1. BAUZA                                  JEAN                      PERREGAUX
  2. BELLIDO                              FREDERIC             PAU
  3. BELLIDO                              JACQUELINE        MOSTAGANEM
  4. COHEN ADDAD                  JOSETTE                VILLENEUVE / LOT
  5. COHEN ADDAD                  ROBERT                 RELIZANE
  6. CORTESERO                         GILBERT               MOSTAGANEM
  7. DIACONO                             JACKY                     ARZEW
  8. DIACONO                             MONIQUE             ORAN
  9. HERNANDEZ                       BERNARD             AIN TEMOUCHENT
  10. LEROUX                                ANDRE                   PERREGAUX
  11. LOULOU                               LILIANE
  12. LOULOU                               MAURICE               RELIZANE
  13. MARIN                                  ANTOINE               AIN TEMOUCHENT
  14. MARIN                                  FRANCINE             ORAN BOUSFER
  15. MARTINEZ                           ANGELE                PERREGAUX
  16. MARTINEZ                           CAMILLE               AIN TEMOUCHENT
  17. MARTINEZ                           JOSETTE               TOULOUSE
  18. MARTINEZ                           ROBERT                 PERREGAUX
  19. MARTINEZ                           ROSELINE             PERREGAUX
  20. RODRIGUEZ                         ROBERT                PERREGAUX
  21. VARGAS                                REGIS                     ORAN
  22. WEINGAERTNER                 JEAN                    PERREGAUX
COTE FILLES
Voici pour l’instant la liste dont je dispose.
Je pense que de nouvelles inscriptions sont possibles. Il faut s’adresser à Michèle (n° 2 de la liste)
  1. ABENSOUR GERMAINE
  2. BATIFOL MICHELE
  3. BLASCO JEANNINE PONCEAU
  4. BELDA SYLVETTE LEPELTIER
  5. BLESSON FABIENNE OSMONT
  6. CAILLAT EVELNE MEDJE (Eva)
  7. CALAMEL ELIANE GINEZ
  8. CASTANO MARIE-LOUISE ASNAR
  9. DARNAUD ANNIE
  10. GARCIA ALINE ALDEGUER
  11. GUILHEM PAULE CHADEAU
  12. VICTORIA MARCELLE HERNANDEZ

Le nombre de filles a beaucoup diminué cette année.  Je pense qu’il faut absolument revoir notre formule et proposer d’accueillir les conjoints, comme dans le groupe des garçons. Cela en décidera certaines.

- En cas de changement, des correctifs seront apportés aux listes des participants et aux propositions d’activités. Revenez sur la page pour vérifier les mises à jour.

Vous pouvez éventuellement apporter vos suggestions en commentaires.

COTE SOUVENIRS – LIVRE DE LA RENCONTRE 2013
Mon message du 17 mars 2014
« Bonjour tout le monde
Le livre de notre rencontre de 2013 est prêt. Je n’ai pas reçu vos impressions et c’est bien dommage.
j’aurais aimé pensé quelques lignes de vous …. vos impressions,  vos anecdotes et remarques et ou commentaires sur cette rencontre -
Fabienne l’a heureusement déja fait et je me suis servie de son charmant compte-rendu en préface.
Plus tard nous pourrons nous remémorer encore davantage nos parenthèses enchantées.
Bien entendu, c’est un livre que je crée pour ma bibliotheque personnelle mais comme d’habitude, s’il y en a qui sont intéressés, vous pourrez toujours en commander un (en précommande 50€ ou après commande avec frais d’envoi 10€).
Je l’amènerai de toutes manières à Sète en mai. Vous pourrez toujours le regarder.
Les souvenirs sont dans le coeur, certes, mais que nous réserve notre mémoire, plus tard, nul ne le sait.
Et je préfère  de me préparer à vivre sans.
Amitiés à tous »
Je remercie ceux qui m’ont fait parvenir leurs photos.Elles me sont bien utiles.
Sète 2014 - Activités ludiques

Publié dans ENO, Rencontres | Pas de Commentaires »

Samedi 8 mars 2014 – Journée de la femme

Posté par ENO filles le 7 mars 2014

Happy Woman

 

 

 

img1 titre article

 

 

Etre une femme, c’est parfois un peu compliqué. Mais c’est surtout une grande partie de plaisir !
A l’occasion de la Journée de la Femme, partagez avec nous vos petits plaisirs

Elue femme de l’année en France

Cliquez sur l’image

Elue femme de l'année

 

HISTOIRE DE LA JOURNEE – PETIT RAPPEL

La journée de la femme trouve ses origines dans les mouvements révolutionnaires socialistes européens du début du XXe siècle. Les insurgées de l’époque c’était elles, des femmes ordinaires, des ouvrières, des mères de famille et femmes de soldats, des Françaises, des Russes, voyant leurs droits mais également leurs valeurs ignorés. Les premières journées de la femme marqueront le début d’une longue lutte pour l’égalité et la paix.

- 1910, Copenhague : lors de la deuxième conférence de l’Internationale socialiste des femmes, la proposition de Clara Zetkin de créer une Journée internationale de la femme est adoptée
- 19 mars 1911 : 1 million de femmes manifestent en Allemagne, Autriche, Suisse, Suède et au Danemark pour réclamer, entre autres, le droit de vote
- 8 mars 1977 : Les Nations Unies adoptent une résolution enjoignant ses pays membres à célébrer une « Journée des Nations Unies pour les droits de la femme et la paix internationale »
- 8 mars 1982, le gouvernement socialiste de François Mitterrand donne un statut officiel à la journée de la femme en France.

EN 2013 : le thème choisi était: La violence faite aux femmes

« Une promesse est une promesse : il est temps de passer à l’action

pour mettre fin à la violence à l’égard des femmes ».

- See more at

Ecoutez la chanson lancée le 8 mars 2013 par le système des Nations Unies,

Nous sommes « One Woman » une seule femme

Cette chanson constitue un cri de ralliement qui incite ceux qui l’écoutent à se joindre aux efforts entrepris en faveur des droits des femmes et de l’égalité des sexes. « One Woman » a été composée pour ONU Femmes, l’organisation de défense mondiale des femmes et des filles partout sur la planète, afin de célébrer sa mission et d’œuvrer pour l’amélioration de la vie des femmes dans le monde entier.

« One Woman » nous rappelle qu’ensemble, nous pouvons surmonter la violence et la discrimination à l’égard des femmes et nous engager vers un avenir meilleur :

« We shall shine ! » (Nous allons briller !).

Selon les statistiques cette promesse n’est pas vraiment tenue. Difficile de promettre à la place des autres.

Qu’a-t-on mis en œuvre pour cela ?

mesures contre la violence

 

Les femmes osent-elles davantage porter plainte et se faire aider ?

Télécharger les principales mesures du plan de lutte contre les violences faites aux femmes (PDF - 227.9 ko)

TEMOIGNAGE

Cécile D. victime de violences conjugales

Un numéro d’aide: le 3919 

EN 2014 : ON REPARLE D’EGALITE POUR LES FEMMES

 « L’égalité pour les femmes, c’est le progrès pour toutes et tous »

- See more at

De quel progrès parle-t-on ?

La Journée internationale de la femme sera célébrée au Siège des Nations Unies à New York le 7 Mars, à la veille de la 58ème session de la Commission de la condition de la femme, qui commence le 10 Mars.

L’événement devrait être assisté par le Secrétaire général de l’ONU et la Directrice exécutive d’ONU Femmes, Phumzile Mlambo-Ngcuka, entre autres dignitaires.

- See more at

STATISTIQUES

- Actrices du changement, les femmes ne constituent que 20,9% des parlementaires mondiaux.

Pourtant, les pays où plus de 30% des sièges des instances politiques sont occupés par des femmes sont plus ouverts, plus égalitaires et plus démocratiques.

- 1 fille sur 5 qui entre à l’école primaire ne va pas jusqu’au bout de sa scolarité.

Pourtant, chaque année passée à l’école permet à une fille d’augmenter ses revenus futurs de 20%.

- Les femmes gagnent 10% des revenus mondiaux alors qu’elles sont à l’origine des 2/3 des heures travaillées dans le monde.

Pourtant, lorsque les femmes gagnent de l’argent, elles en réinvestissent la majorité pour le bien-être de leur famille (éducation, alimentation, santé…).

- 1 fille sur 7 est mariée avant ses 15 ans dans les pays en développement.

Pourtant, lorsque que, dans un pays en développement, une fille va à l’école pendant 7 ans, elle se
marie 4 ans plus tard et a en moyenne 2,2 enfants de moins.

RECAPITULATIF

Ce petit diaporama que j’ai créé à partir d’images trouvées sur le WEB m’a fait réfléchir à ce que l’on appelle l’égalité :

- La femme peut exercer les métiers dits « d’hommes » mais il parait qu’à travail égal elle gagne moins. Ceci reste à vérifier. Le travail est-il égal ?

- La femme est l’égale de l’homme. Alors pourquoi lui propose-t-on des faveurs ?

- La femme est-elle prête à abandonner toutes les formes de courtoisie qui leur sont réservées ?

- La femme a droit à la reconnaissance de son travail,

- La femme a droit à la reconnaissance de son intégrité en tant qu’être vivant et pensant.

- La femme a droit de participer à la vie de son pays, à en devenir un membre prédominant et dirigeant

- La femme a le droit de faire ce qu’elle veut de son corps sans pour autant en faire une arme d’attaque.

 CONCOURS NATIONAL

 

 

Titre du site concours

 

Et voilà que je viens de tomber sur un concours organisé par La France à cette occasion.

16-25ans

Réservé aux 16-25 ans.

Très restrictives, les limites d’âge !

Règles et prix du concours

« En vue de la prochaine journée internationale des Droits des femmes le 8 mars 2014, le ministère des Droits des femmes lance le premier concours officiel à destination des jeunes, de 16 à 25 ans, sur le thème de l’égalité entre les femmes et les hommes.

Choisissez le thème !

Quelques idées … au cas où vous n’en auriez pas !!!

Pour vous inspirer, vous pouvez choisir l’un de ces slogans féministes et l’illustrer ou le revisiter !
« Mon corps m’appartient ».
« Ne me libérez pas, je m’en charge. »
« Il y a plus inconnu que le soldat inconnu : sa femme »
« Le féminisme n’a jamais tué personne, le machisme, lui, tue tous les jours. »
« Un homme sur deux est une femme. »
« On est tous fichus de faire le ménage. »
« La rue est à nous aussi ! »
« Femmes, reprenons la nuit. »
« Nos bodies are perfect. »
« Je ne suis pas normâle. »
« Double travail, demi-salaire. »
« Quand une femme dit non c’est non. »
« Nous ne sommes pas des poupées. »
« Ils ne décideront plus pour nous. »
« L’homme invisible est une femme. »

Filmez, dessinez, racontez ce que représente pour vous l’égalité femmes-hommes en 2014. Laissez parler votre imagination ! Toutes les formes sont permises : sketch, chanson, interview, dessin, poème…

Et réservez votre vendredi 7 mars pour la remise des prix par les membres du Jury et par Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes.

QU’EST-CE QUE LA FEMINITE ?

« A l’occasion de la Journée de la Femme, vous êtes conviées à venir exprimer toute votre « féminité » à l’occasion d’un shooting photo organisé par l’association WoMen’Up.

Venez « prouver » qu’en 2014, être une femme est une fête en venant poser devant l’objectif de photographes professionnels.

Doit-elle en « faire la preuve ? Pourquoi ? Pour qui ?

Quelle en sera la récompense ?

Un but :

Faire progresser la mixité dans les entreprises – sous l’angle de la Génération Y.

Un conseil :

« Pensez à un mot qui définit la Femme de 2014 »

Un mot ? Un seul mot ?

Comment peut-on définir la Femme avec un seul mot ?

En quoi Paris peut-il devient « femme »

ANTHROPOLOGIE – QU’EST-CE QU’UNE FEMME ?

bandeau Qu'est ce qu'une femme

Un thème de réflexion pour tous proposé par Évelyne Peyre et Joëlle Wiels, chercheuses au CNRS et féministes.

Qu’est-ce qu’une femme ?

Quoi de plus objectif que la science pour déterminer ce qu’est un homme, ce qu’est une femme ?

Loin des préjugés et des stéréotypes, les biologistes, les généticiens, les anthropologues devraient être capables de nous fournir des réponses satisfaisantes… Et pourtant, même la science succombe parfois aux clichés sur le genre !

C’est une évidence que l’on oublie trop souvent : les scientifiques sont, comme les autres humains, des produits de leur époque, avec ses croyances et ses idées reçues. Cela est particulièrement vrai à propos des questions de genre, d’autant que l’écrasante majorité de ces scientifiques sont des hommes…

Pour faire connaître d’autres points de vue, l’association Genres Pluriels a invité, dans le cadre du festival « Tous les genres sont dans la culture », Évelyne Peyre et Joëlle Wiels, toutes deux chercheuses au prestigieux institut de recherche français CNRS, mais également féministes intégrant dans leurs travaux une lecture de genre.

Le cheval et l’autruche

Biologiste et anthropologue, Évelyne Peyre a fait une brillante démonstration des mille astuces utilisées au fil des siècles par la science pour « construire » les différences entre hommes et femmes.

Alors que le premier squelette humain, présenté par Vésale en 1543, était « asexué », les représentations différenciées de « l’homme » et de « la femme » sont apparues au 18e siècle.

L’une des illustrations de l’époque est très suggestive : non seulement le squelette masculin est plus grand – ce qui peut encore se comprendre, même si l’écart de taille est nettement exagéré –, mais d’autres détails sont là pour accentuer les différences.

Ainsi, les femmes sont dessinées avec un torse très étroit sans mention du fait que, dans les classes sociales élevées, les filles portaient, dès l’âge de dix ans, un corset empêchant le développement normal du torse. Une mutilation présentée comme « naturelle »…

Le décor de l’image n’est pas neutre non plus puisque le squelette masculin apparaît devant un manoir, un cheval à ses côtés. La femme, elle, est montrée en pleine nature, avec pour compagne une autruche !

Au milieu du 19e siècle

Une nouvelle science naît, l’anthropologie. Comparant différentes « peuplades » – tel était le vocabulaire de l’époque –, elle s’intéresse notamment à la forme du crâne et au volume du cerveau pour arriver à la conclusion que femmes et « primitifs » montrent des similitudes, ce qui confirme la suprématie de l’être le plus évolué : l’homme blanc !

Il faut citer ici Gustave Le Bon qui a vu dans les crânes féminins une proximité avec ceux des « nègres » – racisme et sexisme vont souvent de pair – et des gorilles, tous ces cerveaux étant selon lui inaccessibles à la raison.

« Créées pour la vie intérieure et les occupations du foyer, les femmes n’en doivent pas sortir », conclut-il.

On doit à la vérité historique de préciser que Le Bon a fini par être exclu de la Société d’Anthropologie pour aller sévir dans le domaine de la psychologie sociale.

Des clichés tenaces… Et aujourd’hui, qu’en est-il ?

Si la forme du crâne ou le poids du cerveau ont été abandonnés comme critères de prétendue infériorité des femmes, certaines idées fausses restent bien ancrées.

On les retrouve notamment dans ces ouvrages qui nous expliquent que les hommes viennent de Mars et les femmes de Vénus, ou pourquoi les femmes ne savent pas lire les cartes routières tandis que les hommes ont un sens de l’orientation surdéveloppé (lequel, il faut l’ajouter, semble s’arrêter à l’entrée de la cuisine…).

Même s’ils prétendent faire œuvre de vulgarisation scientifique, ces livres reposent en réalité sur les clichés les plus ancestraux.

Il y a aussi des différences physiques qui nous paraissent évidentes, comme la forme du bassin qui serait, chez les femmes, faite pour porter les enfants et les mettre au monde. Évelyne Peyre balaie cette autre idée reçue : chez les humains, la forme du bassin a surtout évolué… pour s’adapter au fait que nous marchons sur deux pieds et non à quatre pattes.

Et les variations à l’intérieur d’une même catégorie de sexe sont plus grandes qu’entre hommes et femmes.

En réalité, 66 % des squelettes sont sexuellement indéterminés.

Et d’après leur morphologie, la plupart des hommes seraient parfaitement capables d’accoucher… ( ????)

LA GENETIQUE – Femelle par défaut ?

Mais alors, si on ne peut pas se fier aux apparences, est-il au moins possible d’asseoir des certitudes grâce à la science la plus moderne, à savoir la génétique ?

XX : ceci est une femme. XY : ceci est un homme.

La généticienne Joëlle Wiels nous met en garde : ce n’est pas si simple !

CHEZ LES ANIMAUX

Tout d’abord, l’idée que deux chromosomes semblables définiraient la femelle, tandis que deux chromosomes différents feraient le mâle connaît un grand nombre d’exceptions, à commencer par certaines espèces animales.

Chez les oiseaux, par exemple, les chromosomes sont semblables pour le mâle et différents pour la femelle ; chez les abeilles, c’est le nombre de chromosomes qui détermine le sexe : le mâle en a moins.

Le plus surprenant se passe chez les crocodiles et les tortues, où c’est la température d’incubation des œufs qui détermine le sexe.

CHEZ LES HUMAINS

Pour en revenir aux humains, Joëlle Wiels insiste sur l’existence de configurations atypiques comme XXY, XYY ou XO.

Ces combinaisons concernent un nombre non négligeable de personnes (1 naissance sur 500 est de type XXY).

Génétiquement donc, le sexe est une chose complexe, où « masculin » et « féminin » ne sont pas aussi tranchés qu’on le pense.

Il faut également prendre en compte l’influence hormonale, le « sexe psychologique » (qui peut être différent de l’apparence physique) ou encore les enfants qui naissent avec des caractères des deux sexes. Ces personnes dites « intersexuées » représentent environ 2 % de la population.

Pendant de nombreuses années, les scientifiques – suivis par les magazines de vulgarisation – ont considéré que ce qui définissait la femelle, c’était l’absence d’un chromosome Y.

On devenait en quelque sorte « femelle par défaut« .

Une conception qui a notamment favorisé les recherches sur la formation des testicules au détriment des études sur les ovaires, supposés se former de manière « passive », bien que les deux organes présentent le même degré de complexité…

On a donc longtemps cherché ce qui faisait exactement le mâle.

Et ce n’est qu’en 1994 que, pour la première fois, deux chercheuses (tiens ! tiens !) mettent en avant le gène DAX1 qui pourrait être, explique Joëlle Wiels, un gène actif dans la féminisation.

On ne devient donc pas simplement femme parce que le chromosome Y est aux abonnés absents !

Les recherches continuent et apporteront encore bien des surprises… Même si l’on peut craindre que, chassées par la porte scientifique, les idées reçues ne reviennent toujours par la fenêtre de nos préjugés !

QU’EST-CE QU’UNE FEMME LIBRE ?

Dossier sous la direction de Fabrice Gaignault, avec Elisabeth Alexandre, Béatrix de l’Aulnoit, Catherine Castro, Corine Goldberger, Marianne Mairesse et Caroline Rochet

« Est-elle libre, celle qui supporte les errances sexuelles de son homme? Celle qui envoie un tweet à hauts risques? Celle qui vend son corps?

De récentes affaires ont mis en évidence la difficulté qu’ont encore les Françaises à s’accorder sur cette notion»…

La suite ici

QU’EST-CE QU’UNE FEMME LIBEREE ?

Vous n’avez sans doute pas oublié le clip de Cookie Dingler:  Femme libérée

Image de prévisualisation YouTube

 

Il n’y a pas de femme  » libérée… Libérée de quoi ? De qui ? Comment ? …

Il n’y a que des femmes qui  » osent  » transgresser tous les tabous… érigés par les hommes,  les coutumes, les lois et les religions…

Une femme « libérée » est sans doute une femme qui a su se libérer des conventions sociales de la soumission au père puis au mari, gagner en indépendance et mener une vie selon ses projets personnels. Mais… il n’y a pas de paradis sans enfer et pas d’été sans moustiques

Il faut le demander à celles qui disent qu’elles le sont.

La femme libérée paye généralement le prix fort… qui pourrait aller d’une vie de solitude à la perte de leur vie !

QU’EST-CE QU’UNE FEMME ATTEND D’UN HOMME ?

question_mark_man

Fort et viril mais pas macho ???

Dynamique mais aussi capable de cocooner

Gentil et Gentleman

Tendre et attentionné et complimenteur mais pas compli-menteur.

Propre et ordonné mais pas maniaque

Généreux mais pas prodigue…

Honnête et sincère…

Bon tellement de choses que:

EN SAVOIR PLUS

Je vous renvoie aux réflexions de plusieurs femmes, de l’artiste à la working girl, en passant par la femme au foyer) qui vous feront part de leurs désirs sur ce délicieux sujet (…) En quelques mots, voici le débrief….

Certaines attendent :

- un homme sur lequel elles peuvent compter, un roc sur lequel elles vont pouvoir s’appuyer dès qu’elles en ont besoin ; un homme de confiance, fidèle, qui se projette avec elle et qui affronte la vie en étant confiant en son couple. Elles attendent des valeurs communes comme la famille, le respect, l’éthique ; des passions communes, surtout si elles sont chronophages comme la chasse.

- Un homme qui n’a pas peur de s’engager !

- un homme rayonnant, charismatique, qui dit ce qu’il fait et qui fait ce qu’il dit. Un homme qui s’occupe d’elle ; optimiste, réaliste, qui les inclus dans sa vie familiale et professionnelle, qui soit à l’écoute de leurs besoins, qui leur fasse des surprises

- un homme carriériste qui assure le côté matériel de couple.

- un homme honnête, qui soit bien dans sa peau, qui sache reconnaître quand il s’est trompé, qui sache dire également si il y a quelques chose qui ne va pas, BREF QUI COMMNUNIQUE !

D’autres attendent :

- quelqu’un de dynamique, qui les boostent et les fasse rire, qui soit force de proposition et organise le week-end, les vacances, qui soit en quelques sorte leur ministre des loisirs.

- un homme tendre et posé, avec qui cocooner et regarder des DVD en dégustant une plaquette de chocolat.

- un homme qui s’implique beaucoup dans sa vie familiale (par exemple qui s’occupe des enfants, qui fassent la cuisine …)

Alors vous allez me dire :

«  Et bien ! Ça n’est pas simple ! Quelles exigences! »
Rassurez-vous, une femme ne s’attend pas à ce que vous lui apportiez tout ça !
Nous sommes toutes différentes, et nos attentes sont donc très différentes les unes des autres !
Il n’y a pas de profil d’homme idéal !
Alors comment savoir ce que votre chérie attend?
Demandez-lui!
Communiquez! Organisez lui un petit dîner et partez à la découverte de ses attentes, et de ses désirs les plus fous !

Aller, je vous en dis un peu plus !

De façon générale la femme a trois attentes fortes :
Etre admirée, être respectée et surtout être aimée.

Vous allez me dire : «  C’est bien gentil tout ça, je lui dis que je l’aime ».
Et je lui montre : « je l’ai emmenée dans un restaurant étoilé pour notre anniversaire de rencontre, je lui ai préparé un petit dîner pour la St Valentin. Existe-t-il une limite à la quantité de preuves dont une femme a besoin ? »
Certes, vous lui dites. Mais… Prenez conscience que la femme a besoin de plus qu’un «  je t’aime » une fois de temps en temps et un petit restaurant pour fêter un anniversaire.

Nous apprécions lorsque notre ami remarque avec quelle intelligence nous avons négocié notre dernière transaction ou avec quelle créativité nous avons redécoré la salle à manger.

Vous devez nous exprimer et nous montrer votre amour au quotidien

Comment ?

1/ Par vos « MERCI »
« Merci d’avoir été cherché mon costume chez le pressing » « Merci d’avoir préparé le dîner. » « Merci d’être là quand j’en ai besoin. » « Merci d’avoir fait la queue à la poste pour récupérer ma lettre recommandée ».

2/ Par vos compliments
«Ton gâteau au chocolat était délicieux.», «Tu as très bien gérer ce dossier épineux.» «Cette robe te va trop bien». Même un sourire ou un regard appréciateur peut en dire long.

3/ Par vos attentions
Nous aimons avoir quelqu’un qui s’occupe de nous,
« Si tu veux je peux allez chercher ta mère à l’aéroport, cela te laissera plus de temps pour te préparer, cela t’évitera de courir à la fin de ta réunion. »
« Tu as besoin d’aller acheter du lait ? Je m’en occupe.»

4/ Par votre écoute attentive
Les femmes veulent être vues (et complimentées sur leur apparence), mais elles ont aussi désespérément besoin d’être entendues.
Il n’y a rien de plus frustrant que de parler à son homme en train de travailler sur son ordinateur ou en train de trifouiller son iPhone !
Chers hommes, faites un effort! Ecoutez nous réellement. S’il s’agissait d’un important contrat d’affaire, votre attention serait entièrement monopolisée, alors dites-vous que votre femme est votre contrat le plus important.
Petits conseils du coach : 93 % de la communication passe par le non verbal (langage du corps, le regard, le sourire, la gestuel, la posture…).
C’est le regard qui crée la relation. Alors c’est normal que nous ayons l’impression que vous ne nous écoutez pas, si vous ne nous regardez pas.
Alors quand nous vous parlons, regardez-nous !

5/ Par de l’affection

Quand vous rentrez de votre journée de travail, et que vous franchissez la porte d’entrée, la première action c’est d’aller embrasser votre femme.

6/ Par votre honnêteté

Soyez en cohérence, entre ce que vous pensez, ce que vous faites et ce que vous dites :
Pas la peine de lui faire croire monts et merveilles si vous ne le pensez pas.
Montrez-vous tel que vous êtes, pas la peine de vous créer un personnage, la femme s’en apercevra…
L’honnêteté, c’est la base de la confiance, excellente base pour créer une relation saine.

Alors à la question:

Que veulent vraiment les femmes ?

Le Roi Arthur de Camelot avait raison :

« Pour réussir avec une femme, il faut l’aimer, tout simplement l’aimer. »

Et alors, comment réussir avec un homme? Y-a-t-il une différence?

COMMENT UN HOMME PERCOIT LES FEMMES

          UN POEME POUR LES FEMMES

Sous toutes les coutures…

Sous toutes les dentelles et sous toutes les coutures
Mesdames je vous assure, vous êtes les plus belles
Peu importe le temps, d’automne ou de printemps
que l’hiver soit froid, ou que l’été soit roi.

Dans les yeux de tout homme et peu importe l’âge
Vous êtes pour lui, « en sommes » le plus beau paysage
Une carte postale du cœur dans vos dessous de soie
Cette image du bonheur qui nourrit leurs émois

Une image d’Epinal dans une robe de satin
d’une douceur vestale aux effluves des parfums
et senteurs qui changent au gré du temps qui passe
ne jamais vous dérange pour afficher votre grâce

Que vous ayez vingt ans, moins ou bien plus encore
Soyez en sûr mesdames vous nourrissez le temps
Car peu importe l’âge et peu importe le corps
Vous êtes pour tout  homme le bonheur présent…

Tiens! Tiens! … Aie ! Aie ! … L’image est-elle satisfaisante? … Bonne méditation !

COMMENT DESSINER UNE FEMME

Habituellement les hommes déshabillent les femmes pour admirer ce qui est caché . . . . ! ! !

Comment dessiner une femme en commençant par l’intérieur,

Regardez jusqu’au bout , c’est génial . . …

Cliquer sur la femme et regardez

comment dessiner une femme

 

COMMENT TRAITER LE THEME DE LA FEMME

Tout en restant très prudent(e)s, sur leur interprétation, voici plusieurs pistes de réflexions.

Spécial 8 mars : à vos talons, citoyens !

Devinez qui porte ces chaussures !

Elisabeth Badinter: « Dès l’école, il faut pousser les filles à être ambitieuses »

Irène Frachon : être une femme libre c’est «agir et raisonner selon sa conscience»

Audrey Pulvar : être une femme libre c’est «être indépendante financièrement»

Laure Manaudou: être une femme libre, c’est « être libre de ses choix »

Rachida Dati : être une femme libre c’est «être autonome dans ses idées»

Zahia : être une femme libre c’est «être authentique»

 COMMENTAIRES

J’aimerais bien des commentaires sur ce thème.

Femme je suis,

Femme je reste,

Femme je veux rester.

Paule

 

RETOUR SUR MES PRECEDENTS ARTICLES

Consulter les « archives du blog pour la catégorie « Femmes, je vous aime »

 

SITES CONSULTES

AU FEMININ.COM

ONU FEMMES

Man World

Fourmies, villes en campagne

Mairie de Paris

La Journée de la Femme Digitale – 7 mars 2014

Maman douceur blagues

CARE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Femmes, Journée de la femme | Pas de Commentaires »

 

Fac Verte Lyon |
A.P.E Ecole Léonard de Vinci |
L'ancre mouillée |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Vivre à Portivy
| Au coeur du Coeur
| Virade de l'Espoir de ...