• Accueil
  • > Recherche : regis oran 2014

Résultats de votre recherche

Johnny, suite et fin. Un samedi avec Johnny

Posté par ENO filles le 10 décembre 2017

               Un samedi avec Johnny

Samedi 9 décembre 2017

Pendant 3 journées consécutives je suis restée collée à ma Télé. Un exploit !

J’ai regardé, écouté, photographié, enregistré… et je n’ai pas regretté.

Mais deux événements pareils simultanés ça n’arrive pas souvent.

J’ai subi ces deux disparitions tristement, comme beaucoup de Français.

Et j’ai trouvé respectueux de célébrer depuis chez moi, faute de ne pouvoir me déplacer, ces deux grands personnages, en écoutant tout ce qui était dit sur eux et en regardant les images de leur départ.

LA MORT

Une réponse de jean d’Ormesson

- « Si, à votre mort, on vous proposait de tout recommencer… ?
- Hors de question ! Une vie suffit, quand elle a été pleine. La pire des punitions pour l’homme serait d’être immortel. »…

Certes c’était normal et attendu. Jean d’Ormesson était âgé et a affronté récemment, dignement et avec discrétion cette maladie qui s’attaque à tous actuellement, le cancer, et qui laisse toujours des traces.

Le second, Johnny a lutté pendant des années contre ce même ennemi. Il s’est battu vaillamment et a laissé sa place avec courage.

Victor Hugo aurait dit de lui comme d’Hernani, je suis « Une force qui va ». Oui sans doute.

Victor Hugo était un grand homme de culture mais comme d’Ormesson, il ne méprisait pas le peuple et sa prétendue ignorance.

Je ne me souvenais plus de cette citation mais je connais celle-ci:

« Ceux qui vivent, ce sont ceux qui luttent ; ce sont
Ceux dont un dessein ferme emplit l’âme et le front.
Ceux qui d’un haut destin gravissent l’âpre cime.
Ceux qui marchent pensifs, épris d’un but sublime.
Ayant devant les yeux sans cesse, nuit et jour,
Ou quelque saint labeur ou quelque grand amour… »

Tous deux ont eu amour et labeur.

Tous deux ont eu cette chance qu’on appelle la vie.

Mais tous n’ont pas eu et n’auront peut-être jamais accès à la Culture.

« J’ai traversé le monde en première classe, j’ai eu beaucoup de chance, et le mot que je prononce le plus souvent, c’est le mot « merci ».

Encore une de ces belles phrases de Jean d’Ormesson. (J’en ai plein mon Citabook).

Et le Bonheur dans tout ça ?

«Je crois que si je passe pour l’écrivain du bonheur, c’est parce que je pense qu’il faut être heureux en dépit de tout le reste.» J d’O

HOMMAGE A JOHNNY

Ce samedi matin Johnny est partout.

Ce belge au nom américain est bien un monument français de la deuxième moitié du XXe siècle et du début du XXIe, qu’on le veuille ou non.

Des Champs-Elysées à l’église de La Madeleine, la foule immense a présenté samedi un impressionnant hommage à Johnny Hallyday. Une foule qui va de 7 à 77 ans (et plus) comme l’aurait écrit Hergé.

 IMG_1476

Chaque fois il s’inscrit dans une époque. Il est transgénérationnel. C’est son côté iconique.

Un dernier voyage grandiose pour un chanteur de légende.

Un dernier spectacle, c’était une volonté de Johnny.

D’un côté, des milliers des centaines de fans, de l’autre le cortège funéraire et 700 bikers  pour rappeler son amour de l’Amérique et de la moto.

 

Derrière la famille le groupe compact des amis.

IMG_1530

 

IMG_1454
Tristesse et joie de chanter ! Des larmes il y en a eu, mais aussi de la musique à tue-tête, des gens qui dansaient le rock comme s’il s’agissait d’une grande fête.

IMG_1485

Sur Paris, un froid glacial mais un soleil éclatant.
Mais à un moment les clameurs se sont tues. Une ferveur a gagné l’ensemble du public.

Je repense à ma jeunesse, mon appétit de vivre, mes premières rencontres, mes premières histoires d’amour.

SES CHANSONS

Son personnage avait un côté assez sexy et ses chansons séduisaient. Il sublimait les mots que lui avaient écrits ses paroliers. 230 sont des adaptations de titres étrangers.

Jusqu’au bout, le chanteur qui s’est éteint ce mercredi a travaillé sur un 51e album studio de « rock’n'roll », programmé pour sortir à l’automne 2018.

Le 17 mars 2017, Johnny Hallyday poste sur son compte Instagram une photo noir blanc sur laquelle il pose accroupi entouré de sa bande de musiciens.

« En studio pour un nouvel album « Fuck the cancer », annonce-t-il bravement, joignant le majeur levé à la parole. Les fans remarquent vite que le cliché, signé Renaud Corlouer, n’est pas récent et date de la tournée 2013-2014. Mais qu’importe !

Le chanteur a bien débuté à Los Angeles l’enregistrement de ce 51e album avec son fidèle guitariste :

« C’est la volonté de Johnny d’être dans une musique qui a bercé sa vie, la musique qu’il affectionne par-dessus tout, donc on travaille dans cette direction ».  Maxim Nucci.

Mais la maladie est devenue trop forte, il n’a pas pu enregistrer les deux derniers

Parmi ses paroliers on retiendra :

Charles Aznavour (Retiens la nuit)

Pierre Billon (J’ai oublié de vivre),

Gilles Thibault (Que je t’aime; Requiem pour un fou),

Michel Mallory (J’ai un problème; Noël interdit),

Pierre Delanoë (Derrière l’amour),

Jean-Jacques Goldman (Je te promets; Laura; J’oublierai ton nom),

Gérard De Palmas (Marie)

Michel Berger pour l’ensemble de l’album Rock’n'Roll Attitude.

Et lui ? Mais oui, il sait écrire des chan­sons 

Il dit en avoir écrit 200 (105 pour lui-même, dont 100 entre 1960 et 1984 et 13 pour onze autres interprètes). Cela replace l’idole des jeunes au centre du proces­sus de créa­tion

Quant à sa musique, c’était la sienne.  

EN SAVOIR PLUS

 

LA CEREMONIE RELIGIEUSE

IMG_1456

Dans un silence chargé d’émotion, le cortège arrive à l’église de la Madeleine.

 

IMG_1545

Le Président Macron a commencé son discours en haut des marches
Il a affirmé que son éloge c’était aussi « Pour le rock, pour que le Blues, Pour que le feu ne s’éteigne pas »…
Il a demandé à la foule d’Applaudir « Monsieur » Johnny Hallyday.

IMG_1467

Moment fort en émotion !
Qui peut refuser cet honneur ?

Tous rassemblés sous le regard bienveillant de leur idole.
Tous, un jour ou l’autre, nous avons retrouvé le sourire ou noyé notre tristesse avec les chansons de Johnny.

Tous différents, étudiants retraités, quatre générations ont eu à partager une musique, une chanson, une situation.

Voici les mots qui ont tourné dans ma tête à cet instant :

Dignité, Poésie, Symbiose, Osmose, amour, tendresse, générosité…
Le Président Sarkozy et Johnny « Je vais vous redonner « L’envie d’avoir envie »…

La cérémonie fut émouvante, raffinée, inattendue.

IMG_1506

On entendait la foule chanter.

IMG_1506b
D’autres stars du Rock ont eu eux aussi droit à des funérailles mémorables.

Elvis Presley mort le 16 août 1977 reste l’une des icônes culturelles majeures du XXe siècle.

David Bowie mort le 10 janvier 2016 s’est imposé comme un des artistes musicaux les plus originaux, les plus importants et novateurs de la musique pop et rock.
Chuck Berry mort le 18 mars 2017 est l’un des pionniers du rock‘n’roll.

Et maintenant Johnny Hallyday. S’il ne fut pas le premier à chanter du rock en France, il fut, en 1960, le premier à populariser le rock ‘n’ roll dans l’Hexagone. Et je fais partie de cette génération.

 

Lors de l’Homélie, pendant la cérémonie religieuse, le prêtre a repris les mots de la chanson « Que je t’aime… », un thème tout à fait adapté.

Il a cité la Lettre de saint Paul : « Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimé… »

Et encore quelques bribes de son discours restées en ma mémoire :

« Avec une poignée de terre il a créé le monde

Puis il a créé l’homme et la femme, et l’amour …»

DIGNITE DE LA FAMILLE
Toutes les vies de Johnny étaient ici réunies.

NATHALIE ET SYLVIE
Sylvie, la compagne des années yéyé
Nathalie, la compagne des années sages

LAETITIA ET LES FILLES
Et Laëtitia, son miracle, comme il l’appelait.

Un baiser au cercueil
La saga Hallyday continue sans son patriarche.

DAVID

Puis le convoi quitte la Madeleine.

Sous les cris de la foule, le corbillard s’éloigne de l’église, vraisemblablement pour retourner au funérarium du Mont-Valérien.

La dépouille de Johnny Hallyday s’est envolée pour Saint-Barthélemy ce dimanche matin (heure de Paris).

L’inhumation se déroulera  lundi après-midi, soit lundi soir heure de Paris.

IMG_1537

 

QUELQUES PHRASES GLANEES PENDANT LA DIFFUSION DE LA CEREMONIE

Il tenait sa couronne des bas quartiers mais à force de travail petit à petit il a gagné un public très large.

Malgré tout ça il reste sympa humble. Il est conscient de ce qu’il était, simple.

Ça lui a donné une épaisseur.

C’est comme ça qu’on fabrique un destin.
C’est un personnage du roman français qu’il a lui-même construit.
C’était un feu, une intensité en permanence.
Je suis gourmand de cette vie magnifique.

Une Overdose de rêve… pour qui ? Pour lui ? Pour nous ?
Derrière le personnage on sait toujours ce que l’homme était : Johnny Hallyday ou la France rock ‘n’ roll.

 

DOCUMENTS Le Figaro Culture

 « Emmanuel Macron salue «M. Johnny Hallyday», «un destin français»

« Hommage à Johnny Hallyday : requiem pour un fou de rock’n'roll

« Hommage à Johnny Hallyday : toutes les stars ou presque rassemblées à la Madeleine »

« Hommage à Johnny Hallyday: dans Paris, la foule communie avant la cérémonie

« Les musiciens de Johnny Hallyday ont joué toute la musique qu’il aimait »

« Saint-Barthélemy se prépare à accueillir Johnny Hallyday pour l’éternité »

Vingt chansons de Johnny Hallyday qui ont marqué l’histoire

 

Je vais terminer mon article par cette citation de Jean d’Ormesson (Qu’ai-je donc fait?, éd. Robert Laffont, 2008)

«Je n’écris, pour ma part, ni un roman ni des Mémoires. J’essaie de comprendre le peu que j’ai fait et comment tout cela s’est emmanché. Je n’écris pas pour passer le temps ni pour donner des leçons. Je n’écris pas pour faire le malin ni pour ouvrir, comme ils disent, des voies nouvelles à la littérature.

«Pouah! Je n’écris pas pour faire joli ni pour défendre quoi que ce soit. J’écris pour y voir un peu plus clair …»

J’espère vous avoir également éclairés.

Et si vous avez quelque chose à me dire, écrivez-le ici, en commentaire. Merci d’être allés jusqu’au bout.

Publié dans Actualité, Litterature, Musique | 1 Commentaire »

Le solennel adagio de l’hiver

Posté par ENO filles le 6 décembre 2017

 » La société de masse ne veut pas la culture mais les loisirs » déclare Hannah Arendt dans son livre « La crise de la culture » en 1961 et 1968. Mais en ce mois de décembre ce sont les deux qui nous ont quittés.

JEAN D'ORMESSON  JOHNNY HALLYDAY 2014 Salaud on t'aime

                                         Au revoir Monsieur d’Ormesson                                Au revoir Johnny

Aujourd’hui ils ne sont plus.

Jean d’Ormesson, parfois surnommé Jean d’O, né le 16 juin 1925 à Paris est mort le 5 décembre 2017 à Neuilly-sur-Seine

Le rockeur préféré des Français est mort  dans la nuit du mardi 5 au mercredi 6 décembre 2017.  Il était âgé de 74 ans.

La France a du chagrin.

Moi aussi j’ai du chagrin.

Tous deux sont partis comme ils ont vécu.

Ils auraient pu se mourir sur scène, comme Molière (en réalité Molière ne meurt pas sur scène, mais dans son lit. Il succombe à une hémorragie, quelques heures après une représentation du « Malade imaginaire » le 17 février 1673)

On les pensait immortels. Ils le sont

Jean d’O, comme on le surnommait avec affection, écrivain prolifique et très médiatique, allant de grandes fresques historiques aux essais philosophiques, partageant ses réflexions sur la vie, la mort ou l’existence de Dieu, est le premier immortel entré à l’Académie française à 48 ans en 1973. Il est régulièrement invité pour son érudition et son art de la conversation. Amoureuse des mots, j’adore les siens.

Johnny,  par ses chansons, en révolutionnant le paysage français musical dans les années 60, a fait entrer une part d’Amérique au Panthéon national. Une légende française. Une immense carrière de 57 ans, intergénérationnelle.

Par leurs mots, par leur musique, par leur force et par leur rage de vivre à la poursuite du bonheur.

Gémeaux comme moi (j’ai toujours eu des affinités avec les gens de mon signe), ce sont des personnes que j’ai aimées et qui ont laissé et laisseront des traces dans ma vie. Ils ont enchanté nos vies.

JOHNNY HALLYDAY

« Que je t’aime »

Un monument du rock français s’en est allé. Il symbolise la culture rock populaire.

Que va-t-on retenir de Johnny ?

C’est un archange du rock ‘n’ roll, sa voix déchirante, son Sourire extraordinaire, les yeux d’un bleu lac, autant à l’aise dans le rock que dans la douceur.

L’ENFANCE – LES DEBUTS

Fils d’Huguette, mannequin de cabine et de Léon Smet, acteur, chanteur et danseur belge, Jean-Philippe naît dans le 9e arrondissement de Paris, le 15 juin 1943 Son père le  reconnait, le 7 septembre 1944. Il se nomme désormais Jean-Philippe Smet. Il sera élevé par sa tante paternelle Hélène Mar aidée de ses filles Desta et Menen.

À 3 ans commence pour Jean-Philippe une vie d’enfant de la balle.

il vit à Londres durant deux ans.

Ses cousines sont des danseuses classiques.

Desta épouse Lee Lemoine Ketcham, un danseur américain connu sous le nom de scène de Lee Halliday.

Lee Halliday, son père de cœur qui est pour lui une incarnation du rêve américain, le surnomme Johnny.

Il optera pour le nom de scène de Hallyday.

Il vivra 2 ans à Genève et plus tard à Paris.

Il va obtenir quelques petits rôles, tourne une Pub.

À 14 ans, en voyant au cinéma le film Amour frénétique, Johnny découvre Elvis Presley et le rock ‘n’ roll. C’est une révélation et, convaincu d’avoir trouvé sa voie, il décide de devenir rockeur.

1958  Johnny débute avec le soutien de ses proches.

Il devient dans le même temps possesseur d’une collection de disques alors inconnus en France.

Johnny fréquente ce qui bientôt devient le lieu culte du rock français : le Golf-Drouot.

C’est là qu’il retrouve d’autres copains, futurs confrères et concurrents : Long Chris, Dany Logan, Jacques Dutronc et Eddy Mitchell.

S’inspirant de ses idoles, il chante des reprises et adaptations françaises du répertoire américain en s’accompagnant à la guitare.

Il obtient ses premiers succès publics en chantant pour les GIs dans les bases américaines.

Le 30 décembre 1959, il est remarqué par Jil et Jan, deux auteurs-compositeurs enthousiasmés par sa prestation, ils le présentent à Jacques Wolfsohn de la maison de disques Vogue.

Depuis 1960, Johnny Hallyday a enregistré plus de 1 000 titres, dont une centaine de sa composition et vendu 110 millions de disques, pour une discographie officielle qui compte 50 albums studio et 27 albums live… 

DE LUI ON RETIENT

* LE SYMBOLE D’UNE JEUNESSE REBELLE.

Un modèle. Toujours très bien décidé à faire ce qu’il veut faire.

« Ma gueule qu’est-ce qu’elle a ma gueule »

* LE GUERRIER

Sa vie a toujours été un combat. Il a toujours relevé le défi, toujours plus haut toujours plus fort. Il a été un phare, un exemple de combativité, un modèle élégance, d’humilité.

Pour nous c’était la GUERRE d’ALGERIE.

* LES COPAINS

2012 En tournée, il n’est jamais seul

En décembre 2016, « Les vieilles canailles »

Johnny Hallyday, Eddy Mitchell et Jacques Dutronc avaient annoncé les retrouvailles des Vieilles Canailles pour une tournée estivale en 2017.

* LE ROI DU Rock ‘n’ roll

Le Service militaire va servir à la propagande.

En mai 1964, avant son départ à l’armée, sous l’objectif de Jean-Marie Périer, Johnny pose en tenue militaire devant le drapeau tricolore pour la couverture de « Salut les copains ».

1960 L’homme à la moto…

« On a tous quelque chose en nous de Tennessee »

JEAN D'ORMESSON academicienA quelques jours de son départ, il prend livraison de sa première Harley-Davidson, une Electra Glide rouge et blanche à laquelle il fait ajouter des sacoches de cow-boy.

JOHNNY LA MOTO

 

* L’ IDOLE DES JEUNES

100 millions de disques ! « Le charisme ça ne s’invente pas »

* LES CONCERTS

1982 Johnny Hallyday au Palais des Sports

26 Mars 2016 Johnny Hallyday Rester Vivant au Palais 12 a Bruxelles

Il est capable d’impro. La preuve : ce concert improvisé pour «Salut les copains»

1963 Concert de la Nation, Salut les Copains, Paris La Nation, 22 juin

1963 Johnny Hallyday Live  Amsterdam

1987 Bercy

1991 Johnny Hallyday à Paris Place de la Nation – Hommage à la jeunesse russe

1992 – Johnny à Bercy

1993 Le Parc des Princes

1996 Johnny Hallyday LAS VEGAS

1998 Le Stade de France

Johnny Hallyday  entre au stade de France en hélicoptère

2006 – Le Palais des Sports

* SES SPECTACLES  XXL

Le 30 mai 2009 son premier grand concert au stade de France est dans toutes les mémoires.

Voir aussi  ici et

2012 Entrée scène Johnny Hallyday

« Pour moi la vie va commencer »

 

IL EST LE ROCKER DE LA DEMESURE

Il est de toutes les époques : Rock ‘n’ roll , yéyé, hard rock …

Il a mis le feu dans sa vie, à sa vie et dans la vie de trois générations.

Allumer le feu

Chacun a l’impression qu’il est de sa famille. Aucune considération d’âge ni d’époque.

Il est la bande-son de nos vies.

« IL A ECLAIRE NOTRE JEUNESSE »

Dans les années 60, Il nous a mis la télé en couleur.

« On a tous en nous quelque chose »… de Johnny Hallyday.

IL SYMBOLYSE LE  Rock ‘n’ roll made in France

Il a insufflé l’esprit rock.

En 1960 il est déjà une immense vedette

Les Beatles n’avaient pas encore sorti de disque

Il a insufflé dans la France, le côté américain.

Pour en parfaire l’image, il choisit le nom américain de son père.

Aznavour réagi : « Etre américain avec l’accent de Ménilmontant. Non! Il ne faut pas mentir »

SOUVENIRS DE JEUNESSE

« Souvenirs, souvenirs»

Je me souviens…

Aujourd’hui, ma jeunesse revient comme un boomerang.

1960, la guerre d’Algérie, Johnny, mes 19 ans et ses 17 ans à Oran.

Il était venu chanter dans le petit club où nous dansions avec les copains l’après-midi.

Nous étions amis, nous étions rock et lui, chantait pour nous.

Il était très beau et très timide.

Sa voix mesurée, chaude et douce nous a séduits avec « Retiens la nuit »

Et nous à réveillés avec « Souvenirs, souvenirs ».

Il était à nous ce jour-là.

NOS VIES

Fan de rock et fan de Johnny, pendant longtemps j’ai suivi nos vies de près.

Naissance : Deux ans d’écart. Johnny : 15 juin 1943 et moi 29 mai 1941.

Signe : Gémeaux.

On dit que Gémeaux est un signe qui est né avec un micro à la main et qui aime la fête… Je n’ai jamais osé… mais aussi sous des apparences un peu légères, ils savent apprivoiser leur inguérissable solitude, le travail et l’effort.

LES DATES QUI COINCIDENT

1965 Le Mariage : 12 Avril pour Johnny et Sylvie, 23 décembre pour moi

1966 : Naissance du 1er enfant. 14 août, son fils, David – 17 septembre, ma fille

1980 : Le Divorce après 15 ans – Moi : 1er octobre, Johnny et Sylvie 5 novembre

* LE SOUVENIR MUSICAL

Beaucoup de titres resteront dans nos mémoires.

* LA MALADIE

2009 Premier bulletin de santé inquiétant.

Mais il se relève et enchaîne les albums

« Mes jours ne sont pas en danger », dit-il sans cesse

Il vit comme si la maladie n’existait pas…

On vivait tous comme s’il allait s’en sortir…

On attendait toujours des miracles de Johnny.

On l’a cru immortel. Il est immortel car il va continuer à exister par ses chansons.

Il s’est battu jusqu’au bout. .

Et comme aurait dit Jean Do : « la vie est belle parce qu’elle a une fin »

* IL RELEVE LE DEFI DU CINEMA

C’est une star de la toile.

Il a l’envie de jouer, d’être vrai. Quelques-uns de mes films préférés.

1963 «D’où viens-tu Johnny, » de Noël Howard son premier long-métrage

(Western à la française, dans une Camargue-Far West, avec des gardians-cow boys et des Gitans-Mexicains, Johnny Hallyday- Elvis Presley, dans un rôle Hollywoodien, à savoir un scénario convenu prétexte à glisser çà et là quelques chansons. Johnny chanteur-acteur en interprète trois en solo et une en duo avec Sylvie Vartan. Bagarres, chevauchées, amour et chansons… et inévitable dénouement heureux -Chanson de Jean-Jacques Debout-

1969 : « Le Spécialiste » de Sergio Corbucci 

(Hud est le spécialiste le plus redouté de l’Ouest. Il arrive dans la ville de Blackstone, déterminé à venger son frère Charlie, lynché par les habitants du village après avoir dérobé l’argent de la banque…)

1972 «L’aventure c’est l’aventure» de Claude Lelouch 

(Trois truands (Lino Ventura, Jacques Brel, Charles Denner) et leurs sous-fifres (Charles Gérard, Aldo Maccione) recyclent leurs méthodes traditionnelles de gangsters et décident de jouer la politique pour leurs méfaits dont l’enlèvement de Johnny Hallyday…)

Timide début

1985 « Détective » de Jean-Luc Godard, façon Série Noire. 

2002 « L’homme du train» de Patrice Leconte

(Milan (Johnny Hallyday), un homme au physique marqué genre gangster) ayant pour seul bagage un sac de voyage, descend d’un train dans la petite ville d’Annonay en Ardèche. Il souffre de migraines et passe donc à la pharmacie pour acheter de l’aspirine. Il y rencontre Manesquier (Jean Rochefort), un professeur de français à la retraite qui vit coincé entre ses souvenirs et ses petites habitudes. Ce dernier lui propose l’hospitalité, Milan l’accepte. Se crée alors entre Milan, taciturne et cynique, et Manesquier, grand bavard adepte du monologue alambiqué, une relation faite de fascination mutuelle et d’amitié…)

2006 « Jean-Philippe »,  film français de Laurent Tuel.

 Bande-annonce

(Fabrice (Lucchini) est un cadre moyen, admirateur inconditionnel, incompris par sa femme et sa fille, de Johnny, grand collectionneur de produits dérivés se rapportant à son idole. Après une soirée bien arrosée il rentre chez lui en chantant, ce qui lui vaut de recevoir un violent coup de poing au visage de la part d’un voisin agacé. Lorsqu’il se réveille à l’hôpital, Fabrice se rend progressivement compte qu’il est dans un monde parallèle où Jean-Philippe Smet n’est jamais devenu « l’idole des jeunes…)

2009 «Vengeance»

(Francis Costello vient à Macao pour venger sa fille, Irène, dont la famille a été assassinée par des tueurs à gages mandatés par un chef de la triade locale. Perdu dans une ville qu’il ne connaît pas, il rencontre, alors qu’il rentre à son hôtel, trois tueurs venus exécuter leur contrat en assassinant l’amante infidèle de Mr Fung. Costello, témoin de la scène, garde le silence sur leur identité en échange de leur engagement pour retrouver le commanditaire et les assassins de sa fille...)

Film franco-hongkongais de Johnnie To présenté au festival de cannes, qui fait référence à Jeff Costello, le tueur à gages interprété en 1967 par Alain Delon dans Le Samouraï de Jean-Pierre Melville. Un film magnifique, aussi implacable et glaçant que le bleu des yeux de Johnny. Un Johnny Impressionnant! J’ai adoré. Il n’a pas obtenu le succès qu’il méritait.

2014 «Salaud on t’aime» de Claude Lelouch

(Pour réconcilier son meilleur ami Jacques Kaminsky et ses quatre filles, Printemps, Été, Automne et Hiver, issues de quatre unions différentes, un médecin annonce à celles-ci que leur père est atteint d’une maladie incurable qui ne lui laisse que peu à vivre...)

2017 « Rock ‘n’ roll » de Guillaume Canet qui se met en scène.

(Guillaume Canet -Johnny Hallyday-, comédien de 43 ans, se remet en question le jour où, sur un plateau de tournage, sa jeune partenaire à l’écran lui dit qu’il n’est plus un objet de désir pour les femmes de la jeune génération. La raison? Sa vie de famille bien rangée avec Marion Cotillard, son fils Lucien, sa maison de campagne, sa passion pour les chevaux. Guillaume comprend qu’il faut tout faire pour changer cette image ringarde et plus vraiment sexy…)

2017 «Chacun sa vie» de Claude Lelouch

Plusieurs histoires d’amour, des tranches de vie et des destins liés par le hasard ou la coïncidence, sur fond de festival de jazz à Beaune, en Bourgogne, et d’un procès dans lequel tous les personnages ont un rôle précis : décider du sort d’un des leurs

Je ne l’ai pas encore vu. 

 

ARRET – IMAGES

JOHNNY Hallyday et SYLVIE Vartan COUPLE DE LEGENDE années 70

HOMMAGE A JOHNNY HALLYDAY – 1943-2017

Les 20 images de Johnny que les français n’oublieront jamais

La suite

LES PLUS BEAUX TUBES DE JOHNNY

Et celui-ci qui nous invite à réfléchir et qui nous prend aux tripes.

L’envie d’avoir envie.

 

JEAN D’ORMESSON

JEAN D'ORMESSON academicienJEAN D'ORMESSON academicien

Il est mort comme il a vécu

Avec discrétion et élégance.

A 92 ans, il nous a quittés ce 5 décembre 2017 dans la nuit

Une Crise cardiaque en pleine nuit.

Un autre temps

Un autre monde

Il est l’Expression même de la littérature, Classique et moderne à la fois.

Avec lui, la Tradition n’est pas méprisable.

Il avait un sens aiguisé de la formule. Cela faisait aussi partie de son charme et de sa grande élégance.

«C’est quand il y a quelque chose au-dessus de la vie que la vie devient belle.»

Et celle-ci aussi:

«Personne ne sait jamais ce qu’on gagne avec une naissance. On n’y gagne que des espérances, des illusions et des rêves. Il faut attendre la mort pour savoir enfin ce qu’on perd.»

On pourrait faire un immense recueil de toutes ces petites phrases qui montrent son amour profond de la vie. Et la vie le lui a bien rendu. En cas de désespoir il est conseillé de les relire. En voici quelques-unes .

Ce « Monument de la littérature » nous laisse une image de Bienveillance, Douceur, Elégance, Erudition, Finesse, Générosité, Gentillesse, Grâce, Intelligence et Malice ( tellement de superlatifs élogieux que j’ai préféré les classer par ordre alphabétique)

Sa voix est toujours calme, suave, souriante et rassurante.

Que peut-on rêver de plus ?

Il montre une forme de liberté et d’inquiétude sereine par rapport à la vie. Il a une manière de prendre avec une sorte de fair-play les catastrophes. Un exemple à suivre.

« La vie c’est une fête et c’est un désastre » dit-il.

Il aime les bains de mer et de soleil en Méditerranée. Comme je le comprends.

C’est un grand amoureux des femmes et aussi leur soutien.

Il était moins romancier que philosophe.

Il faut « faire aimer les livres aux gens qui n’en lisent pas »…

 

* MA DERNIERE LECTURE

« Je dirai malgré tout que cette vie fut belle« 

J’ai aimé la manière originale de reprendre le cours de ses souvenirs. Face à un juge nommé MOI il se défend sous le beau nom de MOI.

Son  petit Moi insolent et ridicule, et son grand, omniscient, Noble et Implacable Sur-Moi de Génie, s’affrontent dans ce procès contre lui-même. Et c’est parti pour 462 pages à la Jean d’O… J’ai eu un peu de mal à le terminer. Certains reculeront devant son aspect « pavé » surdimensionné, mais pour les passionnés d’Histoire (je n’en suis pas) et les autres (comme moi), il représente un véritable tour du monde à travers un passé encore proche mais qui nous a souvent échappé. Son récit est truffé d’anecdotes et de rencontres incroyables. Tout Ormesson est dans ce livre : l’homme de tous les contrastes et de toutes les curiosités, léger et profond, caustique et indulgent, érudit et naïf, passionné et indifférent, spirituel et gaffeur, etc…

Pour se défendre dans ce procès qu’il s’intente à lui-même, l’auteur fait défiler au galop un passé évanoui.

On y croise du monde bien, mais tellement de monde, que j’ai eu l’impression qu’il avait rencontré la terre entière.

Il va de l’âge d’or d’un classicisme qui règne sur l’Europe à l’effondrement de ce «monde d’hier» si cher à Stefan Zweig. De Colbert, Fouquet, Bossuet ou Racine à François Mitterrand, Raymond Aron, Paul Morand et Aragon.

 «Quel meilleur interlocuteur que soi-même? Un moyen de pouvoir exprimer la complexité d’une pensée»…

Mais les charmes d’une vie et les tourbillons de l’histoire ne suffisent pas à l’accusé :

 «Vous n’imaginiez tout de même pas que j’allais me contenter de vous débiter des souvenirs d’enfance et de jeunesse? (…) Je ne me mets pas très haut, mais je ne suis pas tombé assez bas pour vous livrer ce qu’on appelle des Mémoires

Il est faussement modeste et son Sur-Moi le lui fait remarquer. J’ai l’impression de me rencontrer moi-même bien que je ne sois pas une personne illustre.

Ce sont les aventures d’un écrivain qui a aimé le bonheur et le plaisir en dépit de tant de malheurs cèdent peu à peu la place à un regard plus grave sur le drame qui ne cesse jamais de se jouer entre le temps et l’éternité, et qui nous emportera.

On y trouve aussi les bons conseils qu’il se plait à nous donner à travers sa propre histoire.

Avant de mourir, sa mère lui a laissé trois principes : 1) ne te fais jamais remarquer ; 2) ne parle jamais de toi ; 3) toute lettre mérite une réponse.

On ne présente plus d’Ormesson. Son style est connu ainsi que son charme et son sourire.

Jean d’Ormesson est un écrivain malicieux. Né en 1925. Il déclare n’avoir rien voulu faire de sa vie. Comme quoi, « Rien » peut mener à « Tout ».

Quelques phrases qui ont résonné en moi

« Je nourrissait en moi comme une soif de transgression »

« Mon père … vivait l’histoire comme une affaire de famille »

« Mes parents veillaient avec une tendre férocité à la priorité de ces obligations »

« Même sans rien faire, je ne me suis jamais ennuyé avec moi »

 « Mes premiers livres, on n’en parlait jamais dans Le Figaro car j’étais sur la liste noire »

Sa médiatisation en fit presque un incontournable du PAF.

* AU CINEMA

Dans « Les saveurs du palais » son deuxième rôle à l’écran (après « Éloge de l’amour », un Godard de 2000, où il tenait un petit rôle), il est égal à lui-même. Parfait !

 » Nous avons cherché ensemble le meilleur. Il fallait trouver le bon ton. Comme il n’était pas acteur, ce n’était pas évident au départ mais ça l’est très vite devenu. À cause de sa vie, de ce qu’il est, Jean avait en lui la possibilité poétique d’être Président. Sur le plateau, il était comme un jeune homme. Il m’a beaucoup touchée ». Catherine Frot

Un film gourmand et délicieux, chargé d’humour et d’émotions: un vrai  délice. J’ai adoré ce film et en particulier le dialogue entre la cuisinière et le président autour du livre « Éloge de la cuisine française » de leur jeunesse. J’ai même acheté le livre de la cuisinière.

A 87 ans , Jean d’Ormesson est très étonnant d’aisance et efficace avec sa douceur, sa lenteur et la joie qui irradie son visage lorsqu’il parle avec sa cuisinière en lecteur émerveillé amoureux des vieilles recettes , de ce superbe livre à la langue aussi délicieuse que les plats qu’il évoque avec elle. Un chef-d’œuvre mêlant littérature et recettes ! Il est réédité ici

« Ne pouvant se prévaloir d’une ressemblance physique avec le défunt Président et conservant la diction un peu ralentie qui lui est propre, l’académicien possède la prestance, le charisme et l’érudition qui donnent à voir un Président subtil et truculent lorsqu’il s’agit de parler de cuisine en tête-à-tête avec Hortense »

Une prestation savoureuse du duo Frot-Ormesson, entouré de seconds rôles convaincants dont Arthur Dupont touchant dans son rôle d’assistant étonné mais dévoué et ouvert à toutes les recherches de son chef.

Pour mieux cerner JEAN D’ORMESSON

-Connaissiez-vous l’histoire de Danièle Delpeuch, la cuisinière de François Mitterrand, qui a inspiré le film ?

-Pas du tout. J’ai fait confiance à Etienne Comar et Christian Vincent. J’avais vu Des hommes et des Dieux, ce film magnifique et cela me suffisait. J’ai fait la connaissance de Danièle Delpeuch un peu plus tard. C’est un sacré personnage.

-Comment avez-vous préparé ce personnage de Président ?

-Le scénario ne m’a pas quitté, je m’endormais même dessus. C’était utile car les scènes faisaient leur chemin dans la nuit. Je n’ai lu le livre de Danièle Delpeuch que bien plus tard. Et j’ai lu le merveilleux livre d’Edouard Nignon, Éloge de la cuisine française, dont le Président s’entretient avec le personnage d’Hortense, la cuisinière. Il me fallait me nourrir un peu de l’intérieur. Mais restons objectifs : ce personnage de Président, qu’on peut penser central, est tout à fait secondaire.

-Vous-même, êtes-vous épicurien comme ce Président qui goûte tant la Poularde demi-deuil?

Je suis très sensible à la nourriture. J’ai adoré la scène avec les truffes. On a dû la recommencer plusieurs fois- c’est très difficile d’être filmé lorsqu’on mange.

Bilan : j’ai dû manger trois truffes et c’était délicieux. Quand j’étais jeune, j’allais quelquefois chez Bocuse ou chez Troisgros. Les grandes tables m’amusaient.

Et il m’est arrivé, comme ce Président que j’interprète, de lire des recueils de littérature sur le sujet.

Publié dans ENO, Johnny Hallyday, Litterature, Musique | Pas de Commentaires »

Le muguet du 1er mai 2016

Posté par ENO filles le 30 avril 2016

 

 Pour vous

 Joyeux 1er mai à tous mes amis

DISCOURS des FLEURS

Le dicours des fleurs

Paroles: Georges Brassens. Musique: Eric Zimmermann   1957

***

clochette

Une jolie chanson pour les enfants

Image de prévisualisation YouTube

Muguet et  fête du travail

Pourquoi offre-t-on du muguet au 1er mai

Le premier Mai c’est la fête du travail, mais c’est aussi la fête du Muguet !

Mais pourquoi du Muguet ? Pourquoi en offre-t-on à nos proches le premier Mai ?

Et comment s’est-il retrouvé associé à la fête du travail ?

Image de prévisualisation YouTube 

 

 Tout est dit

A propos de ce jour férié incontournable vous trouverez tout ce que vous voudrez dans les Archives du blog

 

*2008: (volet5) Le petit brin de muguet

Diaporama: « Un Brin de bonheur » (musique: le temps du muguet)

Poésie: « Histoire du brin de muguet perdu dans un livre » de Paule Chadeau

Poésie: « Un bouquet de muguet » poésie de Robert Desnos

Vidéos musicales: « Le temps du muguet »

Les vidéos présentes sur YouTube en 2008 ayant été supprimées du site – argent, roi du monde!- je vous en propose d’autres. Il ne vous reste plus qu’à les enregistrer avant disparition… Et l’on dit que la culture doit être proposée à tous !!! – certes, la création appartient aux créateurs mais quand ceux-ci ont disparu, il serait tellement bien de pouvoir faire en sorte que personne ne les oublie

 

Image de prévisualisation YouTube 

Image de prévisualisation YouTube 

 

 

*2010:

Samedi 1er mai avec diaporamas

 

*2011: Article du 30 avril: Joyeux 1er mai

*2012: Le muguet du 1er mai (volet9)

Article du 29 avril   Muguet du 1er mai

Article du 30 avril : 1er mai 2012 Fête du muguet, fête du travail

- Quelques citations et réflexions

– avec musique

– et diaporama

*2014:

30 avril 2014 – Jeudi 1er mai 2014

1er mai 2014 Aujourd’hui 1er mai 2014

 

* 2015 Muguet du 1er mai 2015

POUR VOS PETITS  Coloriage d’un brin de muguet en ligne. Cliquer ici

Tout le monde, ou presque reçoit du muguet au 1er mai et a envie de le conserver jusqu’à l’année prochaine… Mais comment faire ?

 

 * 2016 Tout savoir sur le muguet

Le muguet ou muguet de mai est une herbacée des régions tempérées.

Il est originaire de l’Hémisphère nord

Il s’agit d’une plante vivace tapissante très reconnaissable grâce à ses petites fleurs blanches en forme de clochettes, suspendues autour d’une hampe au milieu de feuilles longues et vertes (il arrive cependant qu’il soit confondu, avant floraison, avec l’ail des ours).

Sa hauteur est de 30cm

Son feuillage est caduc

Chaque brin de muguet, appelé hampe, est encadré de deux feuilles, de 10 à 20cm de hauteur. Les fleurs sont disposées en grappe, d’un seul côté de la hampe. On peut compter une vingtaine de fleurs par brin, mais en général seule une dizaine arrive à s’épanouir.

Les petites fleurs blanches, parfois roses, ont une odeur très caractéristique, recherchée en parfumerie.

Le muguet est très rustique. Il ne tire pas ses tiges d’une racine, mais d’un rhizome horizontal rampant, qui peut s’étendre rapidement dans des conditions favorables. Attention à bien le contenir car il peut devenir envahissant !

La Floraison du muguet varie suivant les conditions météorologiques, d’avril à juillet.

La tradition la situe au 1er mai et il est d’usage courant de l’offrir à cette occasion, comme porte-bonheur. Mais si la tradition fixe sa floraison au 1er mai, il est rarement exact au rendez-vous, et est même souvent fané à cette époque.

En Amérique du Nord, il est plus tardif qu’en Europe, et ne se montre souvent en fleurs qu’à partir de la mi-mai.

Plantation du muguet

Comment le garder, Où le planter ?

Il est souvent planté dans une potée ou une jardinière composée.

Mais il préfère la pleine terre, dans un emplacement mi- ombragé ou ombragé, un sol léger, riche en humus, frais et meuble et d’une acidité neutre, et d’une humidité normale

Donc pas de vrai problème. Si le sol de qualité moyenne, il faut l’aider d’un peu de terreau ou de compost.

Multiplication du muguet

Le muguet ne produit pas de racines mais des rhizomes. On peut donc le diviser facilement.

La bonne période pour le faire est l’automne. On arrache le pied de muguet en enlevant toutes les feuilles fanées.  A l’aide d’une serpette, on divise la griffe formée par l’ensemble des racines, faisant attention de conserver un départ de feuilles

 

Période de plantation

Pour une floraison au printemps, c’est à l’automne, plus précisément au mois d’octobre qu’il convient de mettre les griffes de muguet en terre. On le trouve en jardineries parmi les bulbes de printemps, dans des sachets qui les préservent du dessèchement et de la lumière.

Les griffes doivent être plantées à une dizaine de centimètres les unes des autres.

La pointe effleure à peine de la terre. On recouvre d’une couche de terreau et on arrose généreusement.

Attention ! Le muguet est une plante très toxique !

Malgré les apparences, il faut toujours se rappeler que toutes les parties de la plante sont hautement toxiques. Une simple gorgée d’eau de muguet peut se révéler fatale en seulement quelques minutes. En cas d’ingestion, il faut impérativement contacter le centre antipoison le plus rapidement possible.

Son principal ennemi est la  pourriture grise

 

Un peu de botanique

Règne: Plantae

Sous-règne: Tracheobionta

Division: Magnoliophyta

Classe: Liliopsida

Sous-classe: Liliidae

Ordre: Liliales

Famille: Liliaceae

Genre: Convallaria

Nom binomial: Convallaria majalis

Et pour occuper  cette belle journée, ne boudez pas ce  petit  » travail » et,

Testez vos connaissances en cliquant sur l’image

Que savez-vous sur le muguet

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans ENO | Pas de Commentaires »

Space Oddity. David Bowie was

Posté par ENO filles le 12 janvier 2016

Portrait de David Bowie 

Le monde du spectacle est en deuil. L’hécatombe de janvier 2016 continue.

David Bowie (nom de scène de David Robert Jones), chanteur, compositeur, producteur de disques et acteur britannique, né le 8 janvier 1947 à Londres, dans le quartier de Brixton, est mort à l’âge de 69 ans, ce 10 janvier 2016 à New York des suites d’un cancer… encore un.

L’icône de la pop et de la mode laisse derrière lui des millions de fans orphelins ! Pour rendre hommage à cet artiste inclassable, « Femmes Plus » revient en images sur ses looks improbables qui ont fait de lui une star mondialement adulée. Cliquez ici

L’annonce de la mort de David Bowie a fait réagir de nombreuses stars!

Paul McCartney, Christine and the Queens, Alizée… de nombreux artistes ont tenu à lui rendre hommage en photo. Découvrez les photos les plus touchantes.

En 1982 David Bowie est très présent dans notre vie de famille,

de par l’engouement que lui voue ma fille de 16 ans à cette période.

Le look suit.

 

1982

 

Nous étions très documentés sur la star de la Pop. Sa musique avait envahi notre espace. Et tout le monde se prêtait au jeu.

Avec « Space Oddity », c’est mon fils de 10 ans, passionné d’espace, qui se lance.

 

Space Oddity

 

David Bowie 1984 dessin au crayon de Paule

Mon hommage à l’artiste: ce portrait au crayon que j’avais réalisé alors pour elle.

 

Et le petit montage photo d’une rencontre improbable entre elle et l’artiste. Mais je ne l’ai pas retrouvé.

Mais qui était David Bowie ?

On le surnommait l’homme aux mille visages. Il dérange, il provoque, mais il fascine. Il estincontournable.

On le dit « inclassable » : En musique il anticipe et traverse les évolutions artistiques de notre époque avec aisance et sans tabous. Boulimique et inépuisable, il  puise dans toutes les disciplines artistiques. Rien ne lui fait peur. Il ose tout. Son look suit cette évolution incroyable

En affaire, il sait faire :

« Un business qui marche est le meilleur art qui soit« 

Et s’il est facile de vendre le talent, il n’est pas si facile de se vendre.

David Bowie fut un grand businessman.

Je vous invite à regarder ce diaporama

que j’avais créé en 2013 et qui dormait depuis

dans mon PC.

 

 Bowie aux mille visages

 

Expositions

« Nothing has changed by Bowie »

La Philharmonie de Paris consacre sa première exposition à David Bowie. Présentée au Victoria & Albert Museum de Londres en 2013, celle-ci sillonne la planète avec un succès retentissantArt. Evene. Le Figaro

 

« David Bowie is »

A Paris du 3 mars 2015 au 31 mai 2015

A un moment j’avais envisagé de m’y rendre mais c’est toujours un peu compliqué pour moi d’organiser ce type de voyage.

« Après son immense succès londonien, l’exposition « David Bowie is » est présentée dans une version légèrement remaniée à Paris en mars 2015 pour l’ouverture de la Philharmonie de Paris. Qu’il s’agisse du glam rock, du funk ou de la soul, du disco ou de l’électro, David Bowie endosse tous les genres avec une longueur d’avance. De « Major Tom » à « Ziggy Stardust », d’ « Aladdin Sane » à « Halloween Jack », David Bowie, fasciné par les avant-gardes, s’invente, se métamorphose et exhibe son corps devenu spectacle. Londres, New York, en passant par Berlin : sa géographie musicale anticipe et traverse les évolutions artistiques de notre histoire récente. 

C’est cet itinéraire riche et fascinant que l’exposition se propose de retracer.

Provenant essentiellement des archives de David Bowie, les documents visuels ou sonores inédits, photographies et films, costumes, éléments scéniques, manuscrits, dessins et instruments témoignent du parcours hors normes et de l’influence sur la culture populaire d’un artiste unique et « inclassable » et font de l’exposition une véritable expérience visuelle et sonore, réalisée en partenariat avec Sennheiser. » Doc. Evene- Le Figaro 

Selon  Olivier Nuc pour Le Figaroscope :

« Pour cette ambitieuse exposition, 300 objets ont été sélectionnés par les commissaires Victoria Broackes et Geoffrey Marsh, parmi les 75 000 stockés dans les archives personnelles de l’artiste.

Manuscrits de chansons, costumes, photographies, studio reconstitué, films, clips et décors racontent une carrière spectaculaire.

La première partie de l’expo montre la construction mentale et culturelle de David Jones. Influencé par son demi-frère Terry, le jeune homme absorbe aussi le jazz et le rock’n'roll venus d’Amérique.

 À 18 ans, en 1965, Jones devient Bowie : la lettre en attestant officiellement est présentée.

L’histoire s’accélère. Gilbert & George, Andy Warhol et Stanley Kubrick qui lui inspire « Space Oddity », son premier tube, imprègnent le travail du jeune homme.

Diffusé sur un écran géant, le passage de Bowie dans « Top of the Pops », le 6 juillet 1972, est le moment où l’exposition bascule, comme la carrière du chanteur : l’Angleterre découvre cette créature ultra sexuée et ambiguë.

La suite du parcours montre avec quelle virtuosité l’artiste se renouvellera sans cesse.

Des écrits de Tristan Tzara aux toiles de Sonia Delaunay en passant par la méthode du cut-up chère à l’écrivain William Burroughs, Bowie puise dans des disciplines nobles la matière de chansons populaires et consigne ses textes dans des cahiers, avec une écrite de petit garçon appliqué.

L’apport de Bowie à la vidéo musicale, indéniable, est résumé par des clips sidérants de modernité.

La section finale, elle, offre quelques-unes des plus belles performances scéniques de Bowie. » 

Biographie de David Bowie

Date de naissance : 8 Janvier 1947
Adolescent, David Robert Jones suit des cours de théâtre et de mime, tout en apprenant à jouer de divers instruments. Tout au long de sa carrière, Bowie mêlera intimement ces deux genres, créant des personnages pour théâtraliser sa musique.

Son parcours débute en 1965, son premier succès sera ‘Space Oddity’ en 1969.

L’éclosion d’un artiste majeur survient avec Hunky Dory en 1971, initiant le mouvement glam et préfigurant l’incroyable déferlante Ziggy Stardust, qui revisite le rock avec panache.

La personnalité de sa création sera si écrasante que Bowie y mettra fin en 1973 et se lancera dans de nouvelles perspectives musicales : le disco soul Station to Station, la préfiguration de la new wave avec la fameuse trilogie berlinoise : Low et Heroes, 1977.

Les années 1980 seront synonymes d’un grand passage à vide sur le plan musical et paradoxalement un grand succès commercial.

Entre-temps, il multiplie les rôles au cinéma Furyo.

Son grand retour survient avec les années 1990 avec Outside et ne se démentira pas ensuite, marquant un chemin artistique à la qualité et à la longévité exceptionnelles.

En 2003, il signe Reality. Il mettra dix ans à enregistrer un nouvel album studio, ce sera The Next Day en 2013.

Entre temps, David Bowie prête sa voix à quelques personnages de dessins animés. 

Son dernier et 26ème album, Blackstar, sort le 8 janvier 2016, le jour de son anniversaire. ,

Deux jours plus tard, le chanteur iconoclaste David Bowie, décède à l’âge de 69 ans, des suites d’un cancer contre lequel il se battait depuis 18 mois. 

 

David Bowie au Festival de Cannes

Une grosse bourde pour une faute de frappe, un malentendu cocasse, un peu de flemme… Il fait l’objet de l’une des anecdotes les plus étonnantes autour du plus grand festival de films au monde.

C’était en 1983. David Bowie est à l’affiche de « Furyo« , le film de Ōshima Nagisa, en compétition officielle. Quelques heures avant le palmarès, une fuite laisse entendre que « le film japonais » aura la Palme d’or. L’équipe d’Ōshima, dit-on, sable déjà le champagne, oubliant qu’un autre film japonais figure dans la sélection. Et ce sera « La Ballade de Narayama » de Shōhei Imamura qui sera récompensé ce soir-là…
Presque 10 ans plus tard, en 1992, le même Bowie et Chris Isaak ont tous deux un rôle dans le film de David Lynch  »Twin Peaks, Fire Walks With Me« .

Lors de la soirée organisée autour du film, ils doivent donner un concert commun… Croit-on du moins, car en lieu et place de Bowie et Isaak, les convives auront droit à un concert de… Pow woW.

Bowie en quelques citations

Esthétique, musique, célébrité… citations de David Bowie

Impossible de réduire un homme à quelques citations, encore moins un artiste total comme David Bowie. Mais on a tenté d’en retrouver les plus intéressantes.

 « Je pense que nous aimons tous les cheveux longs et nous ne voyons pas pourquoi nous devrions être persécutés pour cela. »

En 1964, David Jones a 17 ans et va sur le plateau de la BBC pour défendre ses choix esthétiques, en tant que président de The Society for the Prevention of Cruelty to Long-Haired Men (Société pour la prévention de la cruauté envers les hommes aux cheveux longs).

 « Vous savez comment j’ai connu Iggy et Lou Reed ? C’était à une fête de RCA au Max’s Kansas City à New York et on m’a présenté à Lou. Il a immédiatement commencé à me raconter une histoire sur un mec qui s’injectait de la drogue par le front – typique de Lou. Et alors apparaît ce petit mec marrant, tout loqueteux avec les dents cassées et Lou dit : “Ne lui parle pas, c’est un junkie.” C’était Iggy. On ne pouvait s’empêcher de l’aimer, il était si vulnérable. »

 

Interview au magazine de musique britannique Disc en 1973.

 « Non seulement je faisais une reprise d’une chanson du Velvet avant tout le monde, mais en plus je la faisais avant que l’album du Velvet  sorte. »

Extrait d’un article de Libération dans lequel Bowie raconte l’impact qu’a eu le Velvet Underground lorsqu’il l’a écouté pour la première fois.

 

img1

 

« J’aime le rock’n’roll. Tout ce que j’ai dit jusqu’ici à ce propos était faux. Je l’aime. Je l’aime parce que c’est rempli de menteurs. Jamais dans ma vie je n’ai été dans un milieu où je pouvais dire autant de bobards et m’amuser tellement en le faisant. »

 

Interview au magazine de musique américain Circus en 1976.

« J’essayais pratiquement tout. Et je crois avoir fait à peu près tout ce qu’il est possible de faire, à part les choses vraiment dangereuses, comme être un explorateur. Mais tout ce que la culture occidentale a à offrir, je l’ai vécu. »

 

 

img2

Bowie au festival de Cannes en 1978. (AFP)

 

Interview au journal britannique The Telegraph en 1996.

« Je suppose qu’en tant qu’artiste, il ne s’est pas toujours agi pour moi d’exprimer mon travail. Je voulais vraiment, plus que tout, contribuer d’une façon ou d’une autre à la culture dans laquelle je vivais. »

 

Interview au magazine GQ en 2002.

« J’ai l’impression d’avoir invariablement écrit sur les mêmes sujets depuis 35 ou 40 ans. Il n’y a eu que peu de place pour le changement avec moi. Tout n’est que découragement, désespoir, peur, isolement, abandon. »

 

Interview à la BBC en 2002. Bowie en 2002 ( AFP / MARTIN BUREAU)

« Je savais ce que je voulais être, à savoir un auteur-compositeur et un interprète, et je sentais que l’on me résumait désormais à cette bisexualité et pour très longtemps. L’Amérique est très puritaine et je pense que ça m’a empêché de faire beaucoup de choses. »

img3

 

Interview au magazine Blender en 2002.

« La célébrité, en soi, ne vous donne bien sûr le droit à rien d’autre qu’à une bonne table dans un restaurant. Cela doit être assez connu aujourd’hui. Je suis stupéfait par le postulat que la célébrité doit être l’alpha et l’oméga, et tous ces jeunes gens que l’on veut imposer au public et que l’on a convaincu que tout est permis pour devenir célèbre. C’est une triste situation. Ma génération était peut-être arrogante et ambitieuse, mais je pense que l’idée était que si on faisait quelque chose de vraiment bien, on deviendrait célèbre. Aujourd’hui, il faut tout faire pour être célèbre, ce qui n’est pas du tout la même chose. Et beaucoup d’entre eux se retrouveront avec ce sentiment de vide en eux. »

Extrait d’un entretien au magazine Performing Songwriter en 2003.

« Je ne sais pas où j’irai à partir d’ici, mais je vous promets que ça ne sera pas ennuyeux

Sur scène lors du concert

au Madison Square Garden pour ses 50 ans en 1998.

 

img4

 

 

 

David Bowie sur YouTube

Et quelques-uns de ses succès:

TINA TURNER ET DAVID BOWIE – TONIGHT

Image de prévisualisation YouTube

QUEEN ANNIE LENNOX ET DAVID BOWIE

Image de prévisualisation YouTube

QUEEN & DAVID BOWIE – UNDER PRESSURE

Image de prévisualisation YouTube

MODERN LOVE

David Bowie & Mick Jagger – Dancing In The Street

Image de prévisualisation YouTube

CHANGES

Image de prévisualisation YouTube

THE STARS

Image de prévisualisation YouTube

MOONAGE DAYDREAM

Image de prévisualisation YouTube

THE MAN WHO SOLD THE WORLD

Image de prévisualisation YouTube

VALENTINE’S DAY

Image de prévisualisation YouTube

REBEL REBEL

Image de prévisualisation YouTube

ABSOLUTE BEGINNER

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

BLUE JEAN

Image de prévisualisation YouTube

CHINA GIRL

Image de prévisualisation YouTube

ASHES TO ASHES

Image de prévisualisation YouTube

HEROES

Image de prévisualisation YouTube

LIFE TO MARS

(j’adore)

Image de prévisualisation YouTube

SPACE ODDITY

Image de prévisualisation YouTube

LET’S DANCE

https://www.youtube.com/watch?v=OyVjdQXNs9s">Space Oddity. David Bowie was dans David Bowiehttps://www.youtube.com/watch?v=OyVjdQXNs9s/0.jpg" alt="Image de prévisualisation YouTube" />

BLACKSTAR

Image de prévisualisation YouTube

et pour finir

SUR LE PORT D’AMSTERDM

Image de prévisualisation YouTube

 

 

 

Publié dans David Bowie | Pas de Commentaires »

Printemps du cinéma 2015 du dimanche 22 au mardi 24 mars

Posté par ENO filles le 21 mars 2015

 

 Cinema Animation

Top départ ce dimanche 22 avril

pour la 16e édition de cet incontournable Rendez-vous annuel qui connaît un énorme succès populaire énorme succès populaire puisque plus de 2,6 millions d’entrées ont été enregistrées en 2014)

http://www.dailymotion.com/video/x2hb18c

3€50 la séance, c’est un excellente occasion de vous précipiter dans vos salles obscures préférées, juste après avoir voté et de profiter pleinement de toute la richesse de la programmation proposée durant la manifestation puisque les films sont tous concernés par cet avantage tarifaire. 

place

Et s’il pleut, vous y serez à l’abri, pour rire, pour pleurer, pour frissonner tout à votre aise.

 

http://www.fncf.org/online/media/site/images/phototheque/49/Tournage_PDC_2015_11_Copier.jpg

Etant donnée que je suis abonnée je n’ai pas besoin de profiter de ce tarif exceptionnel mais j’aime bien me plonger dans l’ambiance fiévreuse et bourdonnante de ces salles remplies que je ne rencontre pas souvent les autres jours, sauf quand une pub sulfureuse et exagérée s’en mêle.

Making of du film annonce du Printemps du Cinéma 2015

- les coulisses du tournage du film-annonce

http://www.dailymotion.com/video/x2hbdht

 

Parmi les nouveautés sorties à l’affiche ce mercredi :

Divergente 2 : l’insurrection de Robert Schwentke,

Big Eyes de Tim Burton,

Hacker de Michael Mann ou encore 

Still Alice de Richard Glatzer… 

Je vais ajouter une mention pour

UN HOMME IDÉAL

 

un homme ideal

 

Un drame réalisé par Yann Gozlan et distribué par Mars Distribution.

Et que j’ai vu dès sa sortie le 18 mars

Interprété par  Pierre Niney, Ana Girardot, Thibault Vinçon… 

-« C’est beau ici »

-« Le pire c’est qu’on s’y habitue » 

Cet échange de répliques entre le père d’Ana et le héros, Mathieu est la projection de l’engrenage dans lequel il va se laisser prendre.

Ce film est un thriller habilement ficelé, vénéneux à souhait, palpitant et suffocant porté par le jeu simple mais magistral du jeune Pierre Niney qui mérite bien son appartenance à la Comédie Française.

Un film français et un scénario digne des romans de G. Simenon, mais tourné à l’américaine, dans la tradition des films hollywoodiens anciens, sous un ciel bleu d’azur. Une inspiration et des références à des grands noms et grands films du genre.

Tout est parfait : réalisation, interprétation, suspense, angoisse, décors… plans magnifiquement filmés, scènes très poignantes croissant en intensité accompagnées d’une bande son qui accélère automatiquement notre rythme cardiaque… 

J’ai aimé.

Sur un sujet déjà abordé mais passionnant, il n’y a pourtant jamais de grande révélation puisque le point de vue sur Mathieu Vasseur est en permanence ultra-subjectif.

Yann Gozlan réalise là un thriller qui nous  tient en haleine du début à la fin. 

Le film nous interpelle sur ce que chacun est prêt à abandonner pour réussir à vivre ses rêves. 

SYNOPSIS

Mathieu, 25 ans, un jeune écrivain amateur aspire depuis toujours à devenir un auteur reconnu. Un rêve qui lui semble inaccessible car malgré tous ses efforts, il n’a jamais réussi à être édité. En attendant, il gagne sa vie en travaillant chez son oncle qui dirige une société de déménagement… Son destin bascule le jour où il tombe par hasard sur le manuscrit d’un vieil homme solitaire qui vient de décéder. Mathieu hésite avant finalement de s’en emparer, et de signer le texte de son nom…

0102 

0304

 

Il voit sa vie bouleversée dès l’instant où il publie cette œuvre plagiée. Certes, il a réalisé son rêve mais c’est à ce moment-là que les démons de son passé vont réapparaître. Il entre dans une autre dimension. 

Et faute d’avoir écrit son premier roman, sa vie devient le roman. 

Devenu le nouvel espoir le plus en vue de la littérature française, et alors que l’attente autour de son second roman devient chaque jour plus pressante, le jeune homme qui a trouvé l’amour, va plonger dans une spirale mensongère et meurtrière pour préserver à tout prix son secret…

Vous avez aimé Psychose, Plein soleil, la Piscine… vous voyez de qui je parle. Anthony Perkins, Alain Delon et maintenant Pierre Niney.

Il est beau, il est talentueux, il est la future icône du cinéma français, certainement en route vers les plus grands succès. Il aime le cinéma. Cela se voit et s’entend. Il vit son rôle à fond. Il en parle comme d’une gourmandise

C’est une sorte « Alain Delon » avec l’humain en plus.

Pierre Niney est tout simplement excellent dans le rôle de Mathieu.

Ce comédien comptera certainement dans le cinéma à venir comme un des plus doués de sa génération.

Je l’ai déjà vu camper un Yves Saint-Laurent beau, génial, dramatique et talentueux, aux limites de la folie.

Là, c’est encore plus.

La psychologie du héros est très intéressante et le personnage très bien représenté par Pierre Niney.

Il est à la fois gracieux et méticuleux, candide et juvénile mais aussi tourmenté.

Ana Girardot, en riche héritière amoureuse du nouvel espoir de la littérature française, symbolise la compagne de « cet homme idéal qu’elle idéalise ». 

Suite à une première mystification, et avec l’impuissance à reculer, il devient machiavélique, même si sa conscience le chatouille un peu parfois. 

C’est bien simple. On s’attache à ce héros somme toute nuisible et malfaisant, et on se demande s’il va payer le prix de ses actes et jusqu’où il ira… avec le secret espoir de le voir trouver une porte de sortie. On se met aisément à sa place. Les déboires de ce jeune homme sont rapidement les nôtres et on n’a aucun problème à entrer dans l’intrigue. Ce n’est pas seulement un film que l’on regarde, où on attend des réponses, c’est un film que l’on vit.

« Toute réussite déguise une abdication« . Cette phrase de Simone de Beauvoir résume l’histoire.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Cinéma, Printemps du cinéma | 1 Commentaire »

Le Dernier loup

Posté par ENO filles le 10 février 2015

  Bandeau le dernier loup

« La steppe à l’infini, des pâturages aussi loin que l’œil peut les voir, des loups et des Mongols: avec « Le dernier loup », coproduction sino-française, le réalisateur Jean-Jacques Annaud signe son treizième film, qui adapte un best-seller chinois qu’il décrit comme un « hymne à la nature et à l’amitié »

Le film se classe dans la série Aventure … Et quelle aventure !

Son réalisateur est français.

La plupart des acteurs sont chinois. Feng Shaofeng, Shawn Dou, Ankhnyam Ragchaa (plus)

Un casting mixte

Le Dernier loup réunit une troupe d’acteurs provenant de tous les horizons.

Pour les figurants, Jean-Jacques Annaud est allé piocher directement sur les lieux du tournage, auprès de personnes non-professionnelles.

En revanche, les personnes ayant du dialogue dans le film sont tous des acteurs de métier.

Plus d’infos sur le casting

Depuis près de 40 ans, Jean-Jacques Annaud se construit une carrière en marge de ses confrères français, développant un cinéma d’une ambition folle.

C’est son troisième film autour de la relation entre les hommes et les animaux. Il prend toujours soin de choisir une race animalière pouvant s’avérer dangereuse.

En 1988, il met en scène « L’Ours », puis en 2004, ce sont les tigres avec  « Deux Frères ». Aujourd’hui, c’est le tour du loup pour « Le Dernier Loup »

Avant-première

AFFICHE

L’Avant-première m’a littéralement subjuguée et je vous engage à ne pas rater ce spectacle d’une beauté impressionnante.

A la fin de la projection, arrivée de J.J Annaud. Imaginez un loup déguisé en brebis. Un visage plein de bonhomie et d’amour, un regard malicieux et pétillant… Le plus sympathique des hommes, surmonté d’une toison hirsute de boucles d’argent, qui se comporte avec charme et délicatesse.

« Il est une bête avec les cicatrices de la bataille, un loup qui sait comment il se sent être un agneau sacrificiel »

Vous ne pouvez pas l’imaginer découvrant des crocs.

Et pourtant, lui et moi les avons montrés en riant de bon cœur. Regardez plutôt.

Avant première Le dernier loup

Avant première Le dernier loup

 

Paule et JJAnnaud

 

Sortie du film

Ce film qui nous tient en haleine durant deux heures, sortira le 25 février 2015  

Avec passion, enthousiasme et humour Jean-Jacques Annaud nous raconte les secrets de ce tournage hors du commun. Il a consacré sept ans de sa vie à la préparation et le tournage de ce film-événement

Les loups n’étaient pas dressés. Ils ont grandi et ont été dressés au cours du tournage. Ils constituaient une véritable famille.

Trois semaines à découvrir la Mongolie à travers les yeux de l’auteur, Jean-Jacques Annaud raconte son épopée au cœur de la steppe mongole.

Le réalisateur nous explique sa vision de l’Asie et comment a-t-il découvert la Chine.
Une histoire centrée sur la relation entre l’homme et l’animal, une histoire, « faite » pour lui, pourrait-on dire. Ci-dessous une vidéo à visionner sur YouTube.

Image de prévisualisation YouTube

« Le Dernier loup » est inspiré du roman de Jiang Rong« Le Totem du Loup » publié en 2004.

Jean-Jacques Annaud souligne que c’est un véritable miracle si ce roman, critique sans concession de la politique environnementale chinoise qui empêche le peuple chinois de vivre normalement (*), n’a pas été alors censuré ou interdit à la vente. « Le Totem du Loup », véritable best-seller a même été vendu à 20 millions d’exemplaires.

(*) Les habitants sont obligés de porter des masques et les enfants ne peuvent pas jouer à l’extérieur à cause de la pollution.

Il souligne l’impact de ce film, par la suite, sur la préservation de l’environnement en Chine.

Après avoir été banni de Chine, pour son film « Sept ans au Tibet », les autorités chinoises déroulent le tapis rouge à l’Académicien. Près de vingt-quatre pays ont acheté les droits d’adaptation  mais c’est au cinéaste français que la Chine s’adresse pour le réaliser.

« Le jeudi 24 avril 2014 le cinéaste français Jean-Jacques Annaud annonce la signature d’un nouveau film en coproduction avec la Chine pour un montant d’une « quarantaine de millions… Cette signature intervient alors que le président chinois Xi Jinping est à Paris en visite d’Etat.

Pour le réalisateur, cette nouvelle coproduction montre que « les Chinois ont envie de s’ouvrir au reste du monde« .  Il a cependant rappelé aussi que le pays imposait à l’heure actuelle des quotas sur la distribution de films étrangers en Chine. Ainsi les Américains ne peuvent en distribuer que quarante-cinq et les Français « entre cinq et sept », selon le Centre national de la cinématographie (CNC) » [AFP par l’Express]

Jean-Jacques Annaud déclare sa surprise de voir la Chine elle-même rompre cette interdiction et lui demander de produire le film. Il a néanmoins accepté, conservant cependant, tout au long du tournage, une inquiétude voire une peur de la censure pour la version chinoise du film. Finalement, il dit avoir eu une liberté incroyable pour adapter le livre. La seule chose que le metteur en scène ait été obligé de retirer, est le moment où l’on découvre une partie de la poitrine d’une des actrices.

01 en Chine

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le livre raconte l’histoire d’un étudiant pékinois envoyé en Mongolie intérieure pendant la révolution culturelle commencée en 1966 et aujourd’hui encore considérée comme une « catastrophe nationale » par les autorités nationales chinoises. Pendant trois ans le pays plonge dans le chaos. Le jeune citadin  déraciné et transplanté par la seule volonté politique des maîtres de la révolution culturelle chinoise, découvre la civilisation nomade des steppes et son rapport au Loup, emblème d’une société d’un autre monde et d’un autre temps.

Jean-Jacques Annaud s’attaque à l’histoire de l’irruption de la modernité dans le monde des steppes. Certains lecteurs devraient s’y retrouver.

Le loup et moi

les loups

J’ai un peu hésité à me rendre à cette avant-première, craignant d’être heurtée par des convictions qui ne sont pas les miennes, mais J.J.A. a su me redonner confiance et je me suis sentie libre de mon jugement.

En ce qui me concerne, j’admire le loup en tant qu’animal ainsi que le mode de vie de cette espèce considérée comme sociale et territoriale. Chaque meute défend un territoire contre les autres meutes. Et c’est que que je souhaite aussi pour les humains.

loups du Gevaudan img persos

* montage réalisé avec mes images personnelles

Je suis certes attirée par sa beauté, sa sauvagerie et sa dangerosité – Les contes pour enfants représentent une véritable galerie de portraits du loup – Mais je ne suis pas sûre d’apprécier sa réintroduction en France compte-tenu des attaques que subissent de plus en plus les ruraux qu’avec nos fantasmes, nous laissons se débrouiller…

Et pour cause ! Aucun citadin ou banlieusard ne supporterait de cohabiter avec un tel prédateur.  Car le loup n’est pas un simple carnivore. Il n’a aucun prédateur, hors l’homme.

Je trouve que sa progression est mal maitrisée car si la vie est admise en tant que phénomène naturel, comment ensuite la dompter et la limiter ? La prédation sur certains troupeaux domestiques est une réalité. L’indemnisation n’est pas une solution. Ainsi protégé, le loup pourra se nourrir aisément car les proies domestiques sont plus faciles à attraper que le gibier sauvage! Le loup est intelligent. Il aura vite compris. L’Homme est beaucoup plus naïf et crédule. cf. le mythe du bon sauvage (Le mythe du bon sauvage est l’idéalisation des hommes vivant et plongeant au contact de la nature. Et je l’étends aux animaux) !!!

le manifeste pour le loup

Le repérage

En premier lieu, le réalisateur et l’équipe du film partent durant 3 semaines sur les lieux de l’histoire décrite par l’auteur afin de découvrir le paysage et les habitants des steppes de Mongolie.

steppe glacée

Masques de protection

Il évoque pour nous les repérages qu’il a effectués pour la réalisation du film et ses rencontres avec les autochtones et les acteurs.

Le tournage

« Sur le tournage du Dernier loup cohabite avec les acteurs une  véritable « Arche de Noé » débordant d’animaux : 200 chevaux, près de 1000 moutons et 25 loups.

L’équipe technique et artistique

Le producteur

L'équipe

Absolument impressionnante, elle comprend environ 650 personnes sur le tournage, dont seulement 9 Français.

Jean-Jacques Annaud a préféré travailler avec de véritables animaux, utilisant très peu d’animation numérique, trouvant leur résultat souvent trop lisse et irréaliste.

Une scène  de chevaux totalement surréaliste -que je ne vous dévoilerai pas ici- a nécessité des moyens techniques et artistiques impressionnants. Vous la découvrirai avec stupeur dans le film que vous n’allez sûrement pas manquer.

Les dresseurs

 

Andrew Simpson

Pour que le plateau ne tourne pas au chaos total, une cinquantaine de dresseurs sont sur place.

Ils ont été choisis avec soin et le dresseur de loups retenu est le plus réputé, l’américain Andrew Simpson qui dressa la plupart des loups visibles dans le film.

  Les rencontres entre les deux hommes ont donné lieu à de multiples allers-retours d’un continent à l’autre.

  Le dresseur s’est donné corps et âme au projet alors que le scénario n’était pas encore rédigé.

  Pour cela, le spécialiste des loups s’est installé pendant trois ans à Pékin avec sa femme, dans le but de voir grandir les petits louveteaux.

  Heureusement, il a été récompensé à la fin du tournage, car il a pu garder les loups qu’il avait fait et vu évoluer durant ces trois années.

 

 

 

 

 

 

Le tournage du Dernier loup s’est révélé laborieux. Certaines scènes ont été tournées la nuit, sous la neige, avec des courses-poursuites de chevaux et de loups, tout en sachant qu’il est risqué de les faire tourner ensemble, le loup restant un prédateur dangereux.

De plus, pour les séquences nécessitant la présence du vent, il fallait utiliser des ventilateurs pour le moins rudimentaires, alors qu’en France notamment, pour « fabriquer du vent » on utilise des moteurs d’avion.

Les engins ont alors été transportés durant de longues heures de marche pour arriver sur les lieux de l’enregistrement.

Caméras volantes

Pour filmer les chevaux et les loups en pleine course, des drones ont été utilisés, car il aurait été bien trop compliqué et dangereux pour le matériel d’enregistrer ces prises en hélicoptère, en raison du bruit et de la neige qui aurait pu s’envoler et parasiter l’image.

Le réalisateur précise : « Le drone a l’avantage d’être silencieux. Nous en avons pulvérisé un en filmant un de nos troupeaux de chevaux au galop. J’ai vu l’image de contrôle commencer à vriller et chuter en feuille morte. Catastrophé, je me précipite sur le lieu de l’impact. Les propriétaires chinois de l’appareil récupèrent la carte mémoire. Ils exultent parce que les images sont intactes. Ils vont à leur camion et sortent un second drone. Ils insistent pour que je fasse une autre prise le lendemain. »

Aux grands maux les grands remèdes

Les chevaux et les loups ne pouvant cohabiter, le dresseur Andrew Simpson a fait construire des couloirs délimités, pour que de part et d’autre, les chevaux et les loups s’entraînent plusieurs mois avant le début du tournage.

Je suis ton père

Bien que les loups soient considérés comme une espèce particulièrement sauvage et donc difficile à dresser, J.J. Annaud a raconté avec humour et émotion la relation rare et privilégiée qui s’était établie entre lui et le chef de meute.

Celui-ci nommé « Cloudy » avait tout de suite craqué pour le réalisateur qu’il considérait comme « son père ».

JJA et le louveteau JJA et le louveteau JJA et le louveteau

loups

 

Le cinéaste ajoute : « Dès que nous avons été « présentés », alors qu’il venait de s’arroger le pouvoir au sein de la jeune meute, il s’est avancé vers moi en rampant, la queue entre les pattes, le regard infiniment doux… Il m’a reniflé, puis s’est couché sur le dos en offrant son ventre. Andrew m’a suggéré de le caresser… Cloudy m’a léché furtivement un doigt puis est parti rejoindre ses sujets. »

Et ensuite chaque matin de tournage avec Cloudy, le cinéaste devait se prêter à un échange de caresses particulièrement tendres et dangereuses mais obligatoires, le loup refusant de tourner s’il n’avait pas son comptant de caresses.

Il en sortait parfois griffé, mordu… Un soignant se tenait en permanence auprès de lui pendant ces instants d’effusions inévitables.

Le réalisateur avait déjà connu avec « l’ours » quelques moments particulièrement risqués. Inconscient ou téméraire, mais en tout cas intrépide et passionné, J.J.A. n’hésite pas à prendre des risques auprès de ses acteurs privilégiés.

L'ours

 

« 2h après cette photo j’étais à l’hôpital! » explique-t-il en évoquant le tournage de « l’Ours »

Synopsis

Nous sommes en 1969. Chen Zhen, un jeune étudiant originaire de Pékin, est envoyé en Mongolie Intérieure afin d’éduquer une tribu de bergers nomades. Mais c’est véritablement Chen qui a beaucoup à apprendre sur la vie dans cette contrée infinie, hostile et vertigineuse, sur la notion de communauté, de liberté et de responsabilité, et sur la créature la plus crainte et vénérée des steppes, le loup.

Il a beaucoup de mal à comprendre la relation complexe et quasi mystique qui lie ces créatures sacrées et les bergers.

Séduit par l’animal, il capture un louveteau et décide de l’apprivoiser, bravant l’interdiction des bergers.

Cette très forte relation de l’homme et l’animal va menacer le mode de vie traditionnel de la tribu, et l’avenir de la terre elle-même lorsqu’un représentant régional de l’autorité centrale, cruel et intransigeant, décide par tous les moyens d’éliminer les loups de cette région.

Bandes-annonces et extraits

Voici un petit avant-goût avec ces bandes-annonces du film et quelques extraits du tournage

Bande-annonce VOST

Image de prévisualisation YouTube

 

Dans les coulisses : l’entraînement des loups

L’entraînement des loups

La génèse

La génèse

 

 

Critiques

Pour Filmosphère, Le dernier loup « mêle brillamment récit initiatique, fable animale et spirituelle, aventure épique et charge politique(… ) On ne dresse pas les loups très sauvages très rétifs très dangereux. »

Photos

Vidéos

Real wolves showcased in film ‘Wolf Totem’

Image de prévisualisation YouTube

Jean-Jacques Annaud – Le Dernier Loup par  Emmanuel MAUMON: 7 ans en compagnie des loups.

Filmographie de Jean-Jacques Annaud

On ne compte plus les films à succès du cinéaste – académicien

* En 2013, le cinéaste est reçu sous la Coupole de l’Institut de France, au sein de l’Académie des beaux-arts, par son confrère Roman Polanski au fauteuil du cinéaste Gérard Oury décédé en 2006.

En 1976 « La victoire en chantant », son premier film lui vaut l’oscar du meilleur film étranger.

En 1978, viendra « Coup de tête » et « Je suis timide mais je me soigne « de Pierre Richard

en 1981 « la Guerre du feu » (Quest for Fire ) le consacre au niveau international, et le place d’emblée comme un cinéaste ouvert sur le monde, l’histoire, les peuples et les cultures du monde entier.

En 1986, « Le nom de la rose », d’après le Roman d’Umberto Ecco confirme sa passion pour l’Histoire.

En 1988 « L’Ours »

En 1991 « L’Amant », adaptation du célèbre roman de Marguerite Duras, puis

en 1996 « Guillaumet, les Ailes du courage »

En 1997 « Sept ans au Tibet »

(Brad Pitt campe un alpiniste autrichien dans la vie réelle, qui se lie d’amitié avec le jeune Dalaï Lama. Le film le plus abouti (compte 131 millions de dollars dans le monde) et le plus controversé. Les autorités chinoises ont signifié à JJA une interdiction permanente d’entrée dans le pays. Il en a été choqué et bouleversé…)

En 2001 « Stalingrad » (« Enemy at the Gates » C’est L’affrontement entre deux tireurs d’élite est instrumentalisé par la propagande de leurs camps respectifs, soviétique et nazi, tout au long de la bataille de Stalingrad.)

En 2004 « Les deux frères » (Dans les années 1920 en Indochine, deux jeunes frères tigres, Koumal et Sangha, naissent loin de toute civilisation, dans les ruines d’un temple à la splendeur passée) : Il renoue avec l’Asie pour la troisième fois avec un film qui évoque le destin de deux tigres jumeaux dans les ruines Angkor, au Cambodge.

En 2011 « Sa Majesté Minor » et « Or noir » (Adapté du livre d’Hans Ruesch, « La soif noire »ou Mille et une nuits d’amour et de combats dans une Arabie déchirée. Le film de Jean-Jacques Annaud met en scène la rivalité de deux émirs arabes après la découverte de gisements de pétrole. Situé dans les années 30, Or noir raconte l’émergence difficile des pays arabes au travers de batailles épiques sous la chaleur du désert.)

Distinctions

Liens

Allociné fiche du film

Le dernier loup sur Facebook

UGC films

Secrets de tournage 

Canal Académie

Webtimemedias

Pour en finir avec le pastoralisme

 

 

 

 

 

Publié dans Avant-première, Cinéma | Pas de Commentaires »

Mission Rosetta- la suite

Posté par ENO filles le 18 novembre 2014

 

La folle aventure de la sonde Rosetta et de son robot Philae

pia18419-640

Cliquez sur le lecteur ci-dessous

 

 

Image de prévisualisation YouTube

Mercredi 12 novembre

Il y a quelques jours, le monde a regardé et s’est réjoui alors que le petit engin spatial Philae atterrissait sur la surface de la comète Tchouri.

« Arrival » by Vangelis

Image de prévisualisation YouTube

Cependant, on a vite compris que ses harpons ne s’étaient pas déclenchés et que l’engin avait rebondi sur la comète.

PHILEA_LANDER_Rosetta_spa

Philae s’est à nouveau envolé à près d’un kilomètre de hauteur avant de retomber incroyablement lentement, pendant près de deux heures, avant de sautiller de nouveau, cette fois-ci moins haut et moins longtemps, et de finir en territoire inconnu.

Il a fallu un peu de temps, mais les images prises par Rosetta –qui est en orbite autour de la comète– au moment du premier contact entre Philae et la comète ont finalement été divulguées par l’Agence spatiale européenne (ESA).

Cette vidéo montre le moment juste avant et celui juste après où Philae a rebondi sur la comète.

Publication Sud-Ouest:

« Le robot a réussi l’exploit d’atterrir sur Tchouri mais ses harpons n’auraient pas fonctionné ».

Mission Rosetta- la suite dans ENO agilkia-le-site-datterrissage-de-philae-a-dorenavant-un-nom

Agilkia: le site d’atterrissage de Philae a dorénavant un nom

« Après l’euphorie des premiers instants, les responsables de la mission Rosetta espèrent y voir plus clair jeudi sur la situation du petit robot Philae, au lendemain de son atterrissage historique sur une comète.

Les premières données reçues après l’atterrissage sur la comète Tchourioumov-Guérassimenko laissent supposer une situation pas tout à fait conforme à ce qui était prévu.

Elles font également planer des doutes sur les capacités du robot à assurer pleinement la totalité de son programme scientifique.

« Nous ne comprenons pas encore vraiment ce qui s’est passé », a déclaré Stephan Ulamec, responsable de Philae, lors d’un point de presse mercredi soir à l’ESOC.

Stephan Ulamec

« Nous devrions en savoir beaucoup plus demain matin », a-t-il ajouté. »

 

« Des fluctuations dans les signaux radio suggèrent soit que Philae a atterri dans une sorte de « bac à sable », soit qu’il a doucement rebondi sur la surface avant de se reposer une seconde fois.

« Donc, peut-être aujourd’hui, nous avons atterri deux fois », a lancé Stephan Ulamec, déclenchant les rires de l’assistance.

« Nous savons que le robot a touché le sol de la comète. Nous avons reçu un signal très clair et nous avons aussi reçu des données de l’atterrisseur, notamment scientifiques. C’est la très bonne nouvelle », a-t-il souligné. « La mauvaise nouvelle, c’est qu’apparemment ses harpons n’ont pas fonctionné et qu’il n’est pas ancré à la surface ».

« Comment utiliser la foreuse ?

Si Philae n’était pas bien arrimé au sol, « ce serait embêtant pour certains instruments » a déclaré mercredi à l’AFP le chef de projet Rosetta au Centre national d’études spatial (CNES), Philippe Gaudon, à Toulouse.

« On a besoin qu’il soit bien harponné pour utiliser la foreuse qui doit permettre de récupérer les échantillons dans le sol », a-t-il expliqué. La mission du robot laboratoire est notamment de faire des prélèvements qui donneront des informations sur les origines du système solaire, voire sur l’apparition de l’eau et de la vie sur Terre.

Malgré tout cela reste un succès historique

Les responsables de la mission n’ont en tout cas pas boudé leur plaisir mercredi d’avoir réussi cette première dans l’histoire de l’exploration spatiale, point d’orgue d’une aventure entamée il y a 20 ans.

« Nous sommes les premiers à l’avoir fait et c’est cela qui restera pour toujours », a déclaré Jean-Jacques Dordain, directeur général de l’Agence spatiale européenne. « C’est un grand succès et ce fut une grande journée », a-t-il martelé.

En revanche, les scientifiques n’ont pas reçu mercredi les images panoramiques qu’ils espéraient depuis le sol de Tchouri.
Quelle que soit la situation de Philae à la surface de la comète, Rosetta, qui a déjà parcouru 6,5 milliards de km dans l’espace, poursuivra son escorte de Tchouri au moins jusqu’au 13 août prochain. C’est à cette date que la comète passera au plus près de l’astre.
D’un coût total de 1,3 milliard d’euros, la mission Rosetta a mobilisé environ 2.000 personnes depuis 20 ans.

Jeudi 13 novembre – 11h:12

Philae a envoyé sa première image de la surface de « Tchouri »
la-1ere-image-de-tchouri Agence spatiale européenne dans ENO
accompagnée du message suivant :
« Maintenant que je suis au sol en sécurité, voilà à quoi ressemble ma nouvelle maison 67P (l’autre nom de la comète – NDLR) vue de là où je me trouve. »
Voir la vidéo ici
ndlr: la publication de cet article est un peu obsolète (petit problème technique de publication) pour tous ceux qui ont assisté en direct à cet événement.
Mais pour les autres il n’est pas trop tard pour s’informer. Alors je publie ici .

L’actualité de Rosetta-Philae en hibernation

Une victoire pour l’Europe, pour la France et pour la science, mais la mission ne fait que commencer.

Le robot Philae est entré en hibernation sur le sol de la comète Tchouri après 57 heures de suspense autour de son ambitieuse mission d’exploration.

Une mission qui n’a pas été de tout repos :

l’ancrage du robot n’a pas fonctionné comme il aurait dû et, après quelques rebonds, le robot a atterri dans une zone sombre, empêchant le rechargement des batteries solaires.

 

La mission n’est pas terminée.

Philae a déjà fait un travail « extraordinaire »

la « moisson » de données scientifiques de Philae est déjà riche, selon le Cnes (Centre national d’études spatiales) qui souligne qu’il faudra du temps pour les analyser.

« Les résultats de Philae sont extraordinaires », souligne Marc Pircher, le directeur du CNES. « 80% du travail du robot a été fait », assure-t-il.

« Bonjour la Terre ! J’ai eu une nuit très active sur la comète. Je suis à nouveau en contact avec mon équipe« , disait ce matin Philae, sur son compte Twitter, animé par l’Agence spatiale européenne.

12-novembre-2014 agilkia

La mission est-elle pour autant réussie ?

Réponse avec David Larousserie, journaliste au cahier « Science et médecine » du Monde.D’une part le robot Philae peut se réveiller dans quelques mois, une fois que ces batteries seront chargée.D’autre part la sonde Rosetta suit la comète depuis le mois de mars 2014 et va la suivre  jusqu’en décembre 2015.Et même à distance elle continue à prendre des mesures et à recevoir des données de la Comète Tchouri. Ce qui est très précieux pour les chercheurs. Beaucoup de choses ont déjà été enregistrée:

- des données physiques, champs magnétiques, particules électriques autour de la comète, également sa structure interne.

- On s’intéresse aussi à la chimie: de quoi est faite l’eau, les glaces d’eau de la comète, de quoi sont faites les poussières.

Les noyaux des comètes sont en quelque sorte les fossiles du système solaire. Leur matière n’a pas changé depuis 4,5 milliards d’années d’où l’importance d’identifier les composantes de ces noyaux.

On soupçonne que les comètes auraient apporté l’eau sur Terre, une eau qui devenue liquide est la base de toute vie. Et également des molécules complexes, et de longues chaînes de carbone qui pourraient exister sur ces noyaux et qui tombées sur terre pourraient être le chaînon manquant qui expliquerait la vie terrestre.

Dès décembre seront publiés les premiers résultats scientifiques sur Rosetta, puis plus tard sur Philae. Des le mois d’août 2015, alors que la comète passera au plus proche du soleil, elle déploiera au maximum sa queue et Rosetta aura plus de matière à capter et pourra faire  des enregistrements.

-Article publié par Le Monde.fr

 

Mardi 18 novembre 2014, rien n’est perdu:

Philae a « reniflé » des molécules organiques sur la comète Tchouri

C’est l’Agence spatiale allemande, le DLR, qui communique sur cette découverte dans un rapport d’étape sans être encore en mesure de préciser la nature des molécules organiques ainsi détectées.
les-differents-points-de-chute-de-philae-esa ASA

 

 

Un jour vous direz: « J’y étais »

En attendant, comme Philae, nous allons nous mettre en hibernation – Chic! ça tombe bien! C’est l’hiver qui approche!-

La vie dans l’espace – Visite guidée à bord de l’ISS

En attendant, voici en prime la visite guidée de la station spatiale internationale ISS – des images proposées proposée par notre Enormalienne Jeanine Delort-

1. Une vidéo de l’astronaute américaine Sunita Williams est revenue sur Terre, le 19 novembre dernier.

Après quatre mois passés dans l’espace et avant d’entamer la descente à bord d’un Soyouz, elle a pris le temps d’enregistrer cette visite guidée de la Station spatiale internationale (ISS).

2. Une autre vidéo de l’astronaute Micke Fincke nous donne un aperçu des différents laboratoires qui composent la Station Spatiale Internationale… et de la vie en orbite terrestre.
En savoir plus sur Maxisciences :
« Il y a un peu plus de deux ans, l’astronaute Micke Fincke a filmé l’intérieur de la Station Spatiale Internationale (ISS) lors de son séjour à bord de l’engin. L’occasion d’assister à une petite visite guidée du  plus grand des objets artificiels jamais placés en orbite terrestre.
L’environnement est présenté tel qu’il est utilisé par les astronautes au quotidien, ce qui montre bien le caractère étriqué des « pièces ». A ce propos, le module Soyouz n’est pas des plus accueillants qui soient… Cette petite visite donne entre outre une idée précise de l’entraînement spécifique que doivent accomplir les astronautes pour vivre à bord de l’ISS ! Car nos repères spatiaux sont vite balayés au simple regard de cette vidéo. »
Etes-vous prêts pour cette aventure?

Publié dans ENO | Pas de Commentaires »

La Hotline… et vous…

Posté par ENO filles le 12 octobre 2014

 

La Hotline

 

Source: Les Hotlines, ce sont ces centres d’appel ou « call centers » que vous contactez pour un service après-vente ou des renseignements.

 

la hotline

Celles des opérateurs mobiles et généralement sont situées hors de France pour des raisons économiques. Ceci présente certains inconvénients pour l’usager.

Cependant, tous les problèmes ne viennent pas toujours de l’interlocuteur. Lisez plutôt:

doigt

La Hotline… et vous…

 

Appel

C’est facile de se moquer quand on sait !

Image de prévisualisation YouTube

 Mais il faut tout de même avouer que les techniciens au téléphone doivent faire preuve de beaucoup de patience… 

 

Omar et Fred

 1.

Secrétaire: Vous me dites « pas de majuscules pour le mot de passe », c’est bien ça …..?
Hotline  : Exact.
Secrétaire: Et, les chiffres, je les mets en minuscule aussi ?

 

La hotline pète le feu

2.

Client: Bonjour, je n’arrive pas à me connecter chez vous …
Hotline  : D’accord, on va régler tout ça, tout d’abord, j’ai besoin de savoir si vous êtes sur 3-1, 95, 98 ou XP.
Client:     Non monsieur, je suis sur Paris, 75

 

3.

Secrétaire:    J’ai un problème avec Windows …..
Hotline: Qu’avez-vous sur l’écran?
Secrétaire:    Euh …. Un pot de fleur.
Hotline: Non, je veux dire « qu’est-ce qui est écrit? »
Secrétaire:    Ha d’accord … euh … Sony !

4.

Client:    Je ne trouve plus l’endroit où j’ai installé votre produit.
Hotline: Double-cliquez sur le Poste de Travail, s’il vous plait.
Client:    C’est où, ça ?
Hotline: A l’écran, avez-vous une icône « Poste de Travail » ?
Client: Je ne comprends rien du tout, pourquoi me parlez-vous de poste de travail ?
Hotline  : Vous n’avez pas de poste de travail ?
Client:    Non monsieur ! Je suis retraité, moi …
Hotline  : Décrivez-moi votre écran
Client: [Echap], [F1], [F2], [F3] …..

Hotline  : Non ! Ça c’est votre clavier ! L’écran, c’est la télé …
Client: Vous me prenez pour un con ou quoi ?
Client: Je suis en train de m’inscrire sur votre site, mais je ne comprends pas tout…
Hotline : D’accord, on va voir ça ensemble.
Client: On me demande de saisir les coordonnées de l’endroit d’où j’appelle, un numéro de  téléphone … Je mets quoi ?
Hotline :    Vous mettez le numéro de téléphone de l’endroit d’où vous vous connectez… De chez vous quoi….
Client: D’accord… Voila… Ensuite, on me demande une ville….
Hotline :    Vous mettez les coordonnes de l’endroit d’où vous appelez.
Client:    Donc, je mets ma ville…
Hotline : Oui…
Client: Voilà… Et maintenant on me demande un code postal…
Hotline :    pan
Client:    Allo ? Je mets quoi ?
Hotline: (agacé) Votre code postal !
Client:    (sincèrement désolé) Excusez-moi si je vous embête, mais je ne connais pas grand-chose à l’informatique, vous savez… 

Hotline: Monsieur, faites [CONTROL] [ALT] [SUPPR].
Client:    Ah oui, je connais ça. (on entend en fond click click click clickpan..)
Hotline: Que se passe-t-il à l’écran Monsieur ?
Client:    Ben rien

Hotline : Recommencez [CONTROL] [ALT] [SUPPR]
Client:    click click click click… Client:    Ben rien
Hotline : Recommencez [CONTROL] [ALT] [SUPPR]
Client:    click click click click…
Hotline : Comment faites-vous la manipulation ?
Client:   Ben j’appuie sur les touches « C », « O », »N » , »T » , »R », »O », »L » et après sur « A », « L », »T » puis sur « S », »U » , »P » , »P » et enfin « R ».
Hotline : silence…pan
Client:    Y faut peut-être l’accent sur CONTROL, non ?
Client:    Mon disque dur est fêlé !
Hotline: Et y’a quoi a l’écran ?
Client:    Ben que mon disque est fêlé !
Hotline: Lisez moi exactement ce qu’il y a sur l’écran.
Client:    Hard disc « failure »! 
Client:    Ca me met « nom d’utilisateur ou mot de passe incorrect »
Hotline : Fermez la fenêtre Monsieur s’il vous plait.
Client:    Euh oui, c’est vrai qu’il y a du bruit dehors…

5.

Client: Bonjour, j’ai mon Nescafé qui ne marche pas …
Hotline: Heu je suis désolé Madame, mais nous ne faisons pas de support pour les appareils électroménager…

Client: Non, non !!! C’est Nescafé pour Internet …
Hotline: (???)… Heu ??? Vous ne voulez pas parler de Netscape par hasard???
Client: Oui c’est bien ça ! Netscape … Nescafé …… c’est la même chose ….

 

6. ET ENFIN LA PERLE DES PERLES …..
Une petite histoire enregistrée dans un service Hotline  d’assistance : 

 

 

Appel

 

Ridge Hall computer assistant ; que puis-je pour vous ? 
Et bien j’ai un problème avec WordPerfect. 
Quelle sorte de problème ? 
Et bien j’étais en train de taper et soudain tout est parti. 
Parti ? 
Ça a disparu.   
Mmm… Et à quoi ressemble votre écran à présent ? 
A rien. 
A rien ? 
Il est vide ; il se passe rien quand je tape. 
Vous êtes toujours dans WordPerfect ou vous en êtes sorti ? 
Comment je sais ? 
Pouvez-vous voir le prompt C:? À l’écran ? 
C’est quoi un « prompte-ce » 
Laissez tomber. Pouvez-vous bouger le curseur à l’écran 
Y a pas de curseur. Je vous ai dit, il se passe rien quand je tape. 
Est-ce que votre moniteur est allumé ? 
C’est quoi un moniteur ? 
Le truc avec l’écran qui ressemble à une télé. Est-ce qu’il y a une petite lumière qui vous dit qu’il est allumé ? 
Je ne sais pas. 
Et bien regardez à l’arrière de votre moniteur et regardez ou va la prise de courant. Vous pouvez voir 
Je pense… 
Bien ! Suivez le cordon jusqu’a la prise, et dites-moi si elle est branchée. 
Oui. 

 

Je recommence

 

Derrière le moniteur, avez-vous remarque qu’il y avait deux câbles branches a l’arrière ? 
Non. 
Et bien il y en a deux. Regardez a nouveau et trouvez le deuxième. 
… Oui, c’est bon. 
Suivez-le et dites-moi s’il est solidement branché a l’ordinateur. 
Je ne peux pas l’atteindre. 
Oh. Pouvez-vous le voir ? 
Non. 
Même en vous penchant ou en vous mettant à genoux ? 
Oh non, c’est juste que je n’ai pas le bon angle, il fait si sombre. 
Sombre 
Oui, le bureau est éteint, la seule lumière vient de la fenêtre. 
Et bien allumez la lumière… 
Je ne peux pas. 
Pourquoi ! ? 
Parce qu’il y a une panne de courant. 
Une panne… Ah ! Voilà la raison. Est-ce que vous avez encore les manuels et les boites et l’emballage que vous avez eus avec l’ordinateur ? 
Heu… Oui, c’est dans le placard. 

Bien ! Allez les chercher, débranchez votre système, emballez-le comme c’était quand vous l’avez eu. Et apportez-le au magasin ou vous l’avez acheté…

Vraiment ? C’est si sérieux ?       

J’en ai peur. 

Et qu’est-ce que je leur dis ? 
Dites-leur que vous êtes trop con pour posséder un ordinateur. 

 

 

 

je chauffe

Le type de la Hotline  a été renvoyé!

mdr

 

ndlr: Je comprends maintenant pourquoi la charmante hôtesse de la hotline d’Apple basée au Portugal m’a dit l’autre fois : «  Si tout le monde était comme vous… » Une heure au téléphone! Ouf! Je m’en suis bien tirée… Mais mon problème n’est pas tout à fait résolu. J vais devoir recommencer.

 

J'ai peur!

 on garde le moral

Bon dimanche

 

 

Publié dans Multimedia, Sciences et techniques | 1 Commentaire »

Une journée sans écran? «I» «I» «I» ma fi’…

Posté par ENO filles le 4 octobre 2014

 

« Aie » « Aie » « Aie » ou « Hi! Hi! Hi! » ou plutôt «I» «I» «I»  ma fi’…

Voici un article préparé depuis longtemps et que je n’avais pas encore publié, tant « mes temps actuels » sont troublés.

Troublés par le monde dans lequel je vis, troublés par moi-même et l’âge qui avance, troublés par les amis, la famille, troublés par la vie tout court.

Alors je me demande parfois si je suis faite pour ce monde dans lequel je vis.

Et je me réponds : oui! (mais non !)

Suis-je une femme d’aujourd’hui ? oui! (mais non!)

Heu! Sans doute !

Comme il est difficile de s’adapter à cette évolution.

Je ne me complais pas dans le monde d’hier, je ne passe pas mon temps à regretter « le bon temps où… ». Je regarde autour de moi et j’essaie de suivre le chemin.

Mais ce chemin-là est de plus en plus rapide et escarpé.

Comme un time lapse (*), je le vois défiler et parfois je perds « pieds ».

Ces pieds-là, qui, justement, au sens propre, m’empêchent de me déplacer comme je le voudrais. J’ai l’impression de ne plus pouvoir avancer. Mais je m’acharne, je résiste et je continuerai jusqu’à ce que mon corps et mon cerveau refusent.

La technique m’a toujours séduite et ses progrès vertigineux m’éblouissent mais notre monde croit à une vitesse exponentielle.

L’homme n’est plus un homme physique mais il ne sera plus désormais associé qu’à son univers et aux outils qu’il a créés, tous ces systèmes d’information et de communication et son accès au savoir est multiplié par sa pénétration dans un espace agrandi par l’ouverture aux réseaux interactifs multimédias et sociaux. Nous n’avons plus quelques amis mais « trente millions d’amis », voire plus.

L’Homme symbiotique

Je vais reprendre les mots de Joël de Rosnay dans sa bible du futur, écrite en 1995 et que j’ai toujours sous la main:

« Ni surhomme, ni biorobot, ni superordinateur, ni mégamachine, l’homme du futur sera simplement l’homme symbiotique, en partenariat étroit –s’il parvient à le construire- avec le système sociétal qu’il a extériorisé à partir de son cerveau, de ses sens, de ses muscles.

Un superorganisme nourricier, vivant de la vie des cellules, ces neurones de la Terre que nous sommes en train de devenir.

Après l’homosapiens cherchant par son intelligence à dominer les espèces vivantes, l’homo faber maitrisant outils et machines ou encore l’homo economicus, consommateur et prédateur, voici venu le temps de l’homme symbiotique vivant en harmonie avec un être plus grand que lui, qu’il a contribué à produite et qui le produit en retour »

Est-ce sa perte ?

Probablement. Quand on arrive trop haut, la chute est inévitable. Mais quand s’arrêtera cette montée ?

Le cerveau humain ne cesse de se développer et les mystères cachés dans ses circonvolutions se dévoilent peu à peu.

Lucy

Lucy Affiche du film

Je vous engage à voir le superbe film de Luc Besson : « Lucy ».

Je l’ai vu, on frôle le chef d’œuvre. C’est une petite merveille de science-fiction.

Le mythe des 10% est une hypothèse intéressante. Ayant fait à une époque de la méditation, c’est une base que j’ai parfois dépassée au cours de quelques (rares) expériences personnelles.

Rêve ou réalité?

Le monde médical ne prend pas au sérieux cette affirmation. Mais c’est sur ce fondement que s’échafaude le film. On en a donc conclu qu’il perdait toute légitimité, donc tout sens.

La suite du film nous amène à la vérification de  cette hypothèse puisque le personnage accède progressivement à ces 100%.

Mais cela reste  une interprétation libre dans le  style de « voici ce qui arriverait si… »

et si c’était vrai ?

« Le cerveau est comme n’importe quel muscle, si on l’utilisait davantage, il atteindrait son vrai potentiel« .

« Lucy » propose une réflexion tout à fait originale sur le cerveau, ou plus précisément sur les capacités humaines.

Cette conception dérange les lois mathématiques et les règles conventionnelles et propose une possible interprétation de notre monde.

Elle explique que les cellules forment un réseau de communications qui – à son tour – forme la matière.

Nous sommes loin de notre codification du réel basée sur l’unité, alors que la seule unité que l’on devrait retenir devrait être le temps, qui amène la preuve de l’existence de la matière (la vitesse réduit l’image de l’objet)

Au fur et à mesure de son évolution, Lucy parvient à atteindre les coins les plus reculés de sa mémoire, puis finir par entrer dans  la mémoire des autres, et cela jusqu’à contrôler totalement l’espace-temps.

L’ambiance trash est celle que l’on retrouve et apprécie dans tous les films de Science-Fiction où l’être humain est entouré de machines, et où les relations humaines ne se suffisent plus, dans un univers ou seule subsiste une étroite frontière entre l’existant et l’inventé.

Ce que j’ai retenu du film – Des phrases qui m’ont interpellée :

-L’humain s’intéresse-t-il plus au fait d’avoir qu’au fait d’être?

-Gagner du temps

-Ce que l’homme cherche :

- Être immortel

- Autosubsistance et indépendance totale

- Se reproduire si l’habitat est favorable

- Ce qui fait de nous ce qu’on est, est primitif

Apprentissage et savoir sont transmis à travers le temps.

Mais nous n’utilisons que 10 % des capacités de notre cerveau.

Avec 20% on peut accéder à nos organes

Avec 40% on peut contrôler nos semblables.

Avec 50% Elle peut agir sur les choses

A 60%  Elle se retrouve… à l’Hôpital

A 70%  Elle cherche des connexions

89% Elle est devenue un Ordinateur nouvelle génération

Un simple geste suffit sur l’écran du temps… Elle remonte aux origines

99% La voilà à L’origine du monde

Avec 100% Elle colonise son propre cerveau :

Elle contrôle le corps d’autres personnes et aussi tous les systèmes: électricité, téléphone, TV, radio,… Elle est partout. Toutes les connaissances explosent à l’intérieur de son cerveau.

En cas de danger la cellule choisira l’autosubsistance et l’indépendance totale.

« J’ai envoyé mon âme dans l’invisible pour déchiffrer les secrets de l’Univers Elle est revenue et m’a dit : « Je suis, moi-même, le Ciel et l’Enfer »déclare Oscar Wilde

(*) Time  lapse

(Comment réaliser un time lapse : Un time lapse est une vidéo qui va diffuser des images d’une action filmée, mais en un temps beaucoup plus court. Cela donne ainsi un effet accéléré :

Il existe plusieurs méthodes pour réaliser ce type d’effet. On peut par exemple enregistrer une vidéo classique, puis utiliser un logiciel pour ne prendre qu’une image sur 10. Cela donnera une vidéo dont l’action sera accélérée par 10. Le problème étant d’enregistrer une vidéo de plusieurs heures…)

Je vous propose de revoir cette vidéo présentée dans mon article :

Calendrier du temps qui passe

Posté par ENO filles dans le Volet 9 le 10 décembre 2012

Our Story In 2 Minutes

Image de prévisualisation YouTube

La vie nous a été donnée il y a un milliard d’années

L’Existence est codifiée pour la remettre à notre taille

Le temps donne une légitimité à l’existence

Le temps est l’unité

Sans le temps nous n’existons pas…

En conclusion ! Que faire de ces connaissances?

- La quintessence de la vie c’est la transmission des connaissances acquises. Transmettez-les.

Maintenant vous savez quoi en faire. Il est temps de partir

L’ignorance mène au chaos, pas la connaissance.

« Un Baiser est utile à me souvenir »

Gil en Armorique

Le temps des vacances

Le temps des vacances

Et pour répondre à notre ami  Gil

 

Adieu Nounours

 

Si vous avez peur que nos petits-enfants abandonnent Nounours au profit d’un écran, nous n’en sommes pas encore là.

ipad et peluches

Nous sommes une famille « connectée »

Mes petits enfants sont peut-être des geeks mais Nounours est toujours présent … ainsi que des tas d’autres jouets qui ont traversé mon enfance et maintenant la leur.

Mais il ne faut jamais oublier que ce sont les adultes d’aujourd’hui qui préparent ceux de demain.

« Nous sommes là pour préserver cet esprit qui, durant notre vie, a fait notre personne, jusqu’après notre mort corporelle » (d’après Jean E. Charon – J’ai vécu quinze milliards d’années)

On peut (on doit même) être de son époque sans pour autant rejeter les autres. Pour mieux la comprendre. Et pour pouvoir agir sans se laisser emporter par la vague.

Là aussi, c’est bien difficile!

La vengeance de la machine à écrire

« Ceci est « une parfaite contradiction aussi mystérieuse pour les sages que pour les fous »

Les savoirs ne se remplacent pas, ils s’ajoutent et se complètent.

 « C’est une grande jouissance que de se transporter dans l’esprit des temps passés, de voir comme un sage a pensé avant nous, et comment, partis de loin, nous l’avons si victorieusement dépassé [...] chacun n’apprend que ce qu’il peut apprendre ; mais celui qui sait profiter du moment, c’est là l’homme avisé » ( Faust)

 

Diaporama

De mon temps

 

Une journée sans écran ? Pourquoi pas ?

Qu’est-ce que je disais? Certains ont essayé. Rendez-vous sur :

Ces branchés qui débranchent

Allez un petit dernier….

Dix jours sans télé, sans PC, sans console pour 250 écoliers de Strasbourg

Et maintenant on rajoute sans « HI » ou  sans « I »

Rassurez-vous ce n’est qu’une blague.

L’ordinateur au quotidien

Avant le monde était stone, maintenant il est « I ».  Cliquez sur l’image ci-dessous

L'ordinateur au quotidien

 N’oubliez- pas de cliquer sur l’icône du diaporama (défilement manuel)

 

Faut s’y faire ! On n’arrête pas le progrès.

Rassurez-vous, le papier a encore de belles années.

La preuve ci-dessous (Certains ont déjà vu cette pub mais je ne résiste pas au plaisir de vous la monter de nouveau)

Image de prévisualisation YouTube

 

* Pour la petite histoire, mon iPad m’a lâchée pendant ces trois derniers jours.

J’ai voulu télécharger la dernière mise à jour 8.2 et voilà que tout s’est planté.

Plus de WEB. Tout était bloqué. J’ai eu l’impression d’être coupée du monde.

Après avoir cherché dans tous les sens je me suis résignée à appeler Apple. Bien m’en a pris.

Après une heure (tout de même) tout est rentré dans l’ordre. Service très efficace.

Geek mais pas trop:

extrait d’une série actuelle

Image de prévisualisation YouTube

Je suis de mon temps et je le reste.

Une journée sans écran? «I» «I» «I»  ma fi'... dans Multimedia pic-iteddy-1stmedia-300x235

Je vous présente iTeddy, le nouveau nounours pour mini geek!

Bonjour Teddy!

 

Publié dans Multimedia | 2 Commentaires »

Une affaire de coeur

Posté par ENO filles le 2 juin 2014

 

 Une affaire de coeur

Une affaire de cœur

Au moment de quitter Sète, notre ami Gil Corte nous a lancé un défi. Rechercher des expressions avec le mot « cœur » , sans regarder sur le WEB…

24 mai 2014 : le jeu est lancé

« J’ai abandonné Clapiers,*

Mon havre de paix,

le Cœur léger.

J’ai participé à la grand’messe,

le Cœur en liesse

J’ai vécu trois jours durant,

le Cœur battant

Et puis, de mes amis aimés,

j’ai dû me séparer

le cœur… brisé« .

* La cage dorée où je coule des jours paisibles.

Ce message  a pour but de relancer la demande adressée à certains d’entre vous de m’aider à faire un travail de recherche consistant à établir une liste la plus exhaustive possible, des expressions en usage, contenant le mot « CŒUR ».

Il est interdit de faire appel au Père Wikipédia. (Compris, Paule ?)

Le concours est ouvert à tous les volontaires. Il s’agit de battre le record actuel qui est de 30 expressions. La date limite de participation est le 30 juin.

Allez ! Mettez du «  cœur à l’ouvrage », mes amis.

Je vous embrasse.

Cœurthé.  .

24 mai

Paule a du coeur

Pas de problème « mon cœur« , des cœurs j’en ai plein ma maison, plein mon ordinateur et je t’offrirai mon cœur  à toutes les sauces … Wikipédia, ce n’est rien à côté.  Car comme l’écrit Aline ci-dessous:

A cœur vaillant  rien d’impossible …..

Aline a le coeur en main
Gilbert nous en fait la démonstration .

Lui qui a le cœur sur la main , a décidé de jouer une carte atout cœur ,et d’ouvrir sa chaine du cœur .

Et, parce que cela nous va droit au cœur ,l’on se sent quelque part poussé à participer , peut être à la recherche d’un moyen pour freiner les effets du temps :

« parce qu’avec le temps va tout s’en va »

« parce qu’avec le temps tout s’évanouit » Léo Ferré.

Alors , après quelques hésitations ,mais la main sur le cœur , je viens apporter ma contribution à la cuvée des productions 2014 de l’ENO …sans avoir la prétention ,c’est sûr , de vouloir rivaliser avec celles de Noilly Prat ….

Hasta la vista

Aline

Oh Gil, tu me fends le cœur !

coeur brisésamecoeur brisédi 24 mai 2014

Ce n’est pas de gaité de cœur que j’ai vu notre séjour se terminer.

J’ai quitté Enoland le cœur serré. Mon cœur sensible était gonflé de chagrin. Cœurs sensibles s‘abstenir. On m’a toujours dit que j’avais un cœur d’or.

Et le cœur me manque quand je te vois souffrir.

Alors si le cœur t’en dit, « viens chez une copine ».

Je t’accueillerai au cœur de l hiver comme de chaque saison, au cœur de la forêt Isthmienne car je n’ai pas le cœur de te laisser souffrir tout seul.

Alors allons droit au cœur du sujet. Chacun doit interroger son cœur.

Cœur solide, cœur fragile, cœur serré, cœur brisé, cœur lourd, cœur léger, qu’importe ! Il faut toujours vider son cœur.

Épancher son cœur est toujours conseillé. Le cœur a ses raisons que la raison ne connaît pas. Ceux  qui ont un cœur d’artichaut n’ont pas de peine de cœur.

Tout le monde le sait par coeur, cœur qui soupire n‘ a pas ce qu‘ il désire.

Mais c’est le cœur gonflé d’ espoir et mon cœur qui bat d‘enthousiasme lorsque j’envisage notre prochaine rencontre.

Bourreau des cœurs, toutes les filles se jettent à tes pieds.

Alors, cœur de loup, aborde d’un cœur léger, les mois qui nous séparent du mois de mai 2015.

Faisons contre mauvaise fortune, bon cœur.

Car pour nous le proverbe « loin des yeux, loin du cœur » ne peut pas s’appliquer car nous nous aimons de tout notre cœur.

Je vais m’arrêter là pour aujourd’hui car tout cela me fait mal au cœur. Je te serre très fort contre mon cœur !

Car tu es beau comme un cœur surtout quand tu fais le joli cœur joli coeur en dansant le tango et la zumba.

Je n’ai pas une pierre à la place du cœur.

Alors, si tu veux en avoir le cœur net,  je te dis, la bouche en cœur car cela me tient à cœur.

J’espère que tout ce discours t’aura mis du baume au cœur. Je te serre très fort sur mon cœur.

Cordialement et de tout cœur, garde moi bien au cœur de tes pensées.

Paule  salut mon coeur

 

Eliane Ginez a le cœur vaillant

Bien venu au club je ne trouve plus rien peut être un joli cœur dépassé mais cœur vaillant qu’en même je vous embrasse à tous

Juan est écoeuré

L’abondance et la qualité des réponses rend la mienne inutile.

J’en suis écœuré.

Juan

Annie a le cœur bien accroché 

A vot’ bon COEUR M’sieur Dames! Si le COEUR t’en dit, viens donc par ici, surtout pas le COEUR au bord des lèvres…..Car, je te le garantis, c’est le COEUR au soleil que tu repartiras, et surtout pas le COEUR en bandoulière…. Et puis dans mes cheveux, tout plein d’accroche-COEURS! Gardez toutes, tous, la pêche et aussi le COEUR bien accroché. Des bises. Carpe diem. Annie

Paule a bon coeur

Mais non, mais non.

Juan!

Ta déception me va droit au cœur.

N’aie pas le cœur gros

Si tu parles avec ton cœur,

Nous aurons tous à cœur de te réconforter.

Cœur qui soupire, n’a pas ce qu’il désire.

Tu es un homme de cœur

Alors laisse ton cœur parler

Et vas- y de bon cœur.

Je t’embrasse de tout mon cœur

Paule

Aline commente LE VIEUX QUI NE VOULAIT PAS FËTER SON ANNIVERSAIRE….

Peut-être aussi, pour arriver à booster les cœurs meurtris, peut-on aller voir ce nouveau film qui vient de sortir …..

Présentation du film :

«  »ALLAN a mené une vie explosive …Il a parcouru le monde …Il s’est fait d’illustres amis…Il a fait des choses incroyables …Et il a changé l’histoire…Mais cette année, à 100 ans, sa plus grande aventure ne fait que commencer.

Le jour de son 100ème anniversaire, il s’échappe de sa maison de retraite, pour une cavale rocambolesque, certain qu’il n’est pas trop tard pour tout recommencer à zéro….
Débute alors une aventure inattendue et hilarante ….. »"

Dans tous les cas, elle doit prendre racine dans l’optimisme et l’amour de la vie, indispensables pour oser sortir de la routine et de sa coquille .Une histoire pour aider à gommer le vague à l’âme ….

Alors PAULE, si malgré ton soutien et les efforts que tu décris ci-dessous JUAN n’est toujours pas débarrassé de sa tristesse, emmène le rire au cinéma. S’il en est d’accord, bien évidemment …

Et surtout, n’oublies pas de nous tenir au courant …car tu sais à quel point nous sommes inquiets de cette situation.

Je compte sur toi

Aline

Platypus est écœuré

C’est avec une certaine rancœur 

Contre un sort qui me fit quitter plus tôt Sète fête des cœurs

Que je rentrai sur Paris.

Mais de cette coeurelle je sortirai vaincœur.

Et non cœur vain.

Tous en cœur, pardon en chœur, nous continuons à parler de cœur , car les grandes pensées viennent du cœur.

Alors je vous fais suivre ici la suite des recherches

Coeurthé se lamente

Et le ciel jaloux

Nous poursuivit de son courroux.

Mais, de sa terrible colère,

Nous n’avions rien à faire,

Confiants que nous étions en l’adage populaire :

 « Retrouvailles pluvieuses,

  Retrouvailles heureuses ».

 Oserais-je y ajouter

 Cet autre plus particulier :

 «  Rencontres énoranaises,

   Rencontres de braise ».

Fraternité.

Cœurthé.

Aline voudrait changer de Regis–tre …..

Platypus, vaincœur, commence à nous le suggérer …

Si on sortait du cœur des lamentations pour aller vers celui des  ( anciens ) combattants ,toujours plus combattifs que jamais !!!

…Du style cœur de lion ,si vous voyez ce que je veux dire…Enfin ,je préfère préciser ,pour éviter toute ambiguïté :il ne s’agit pas bien sûr ,du fameux camembert et pas davantage du cake aux lardons …Mais bien de ces personnes nobles ,généreuses et courageuses ,et dont la bravoure n’a pas de limite …peut-être parce qu’elles sont convaincues « qu’il vaut mieux pêter en cœur que crever tout seul  » (j’ai oublié le nom du philosophe à l’origine de cette vérité universelle.)

Allez, c’est le moment d’avoir du cœur au ventre …Pas question de baisser les bras  A l’ENO, sans cette qualité, on ne franchissait pas la porte d’entrée .Et ce n’est pas la peine de mettre la bouche en cœur.

Sinon, vous serez désavoués par Jeannot, quand il sera revenu de son voyage de noces .Et quid alors, de notre prochaine rencontre à Sète ?

Amicalement …à la ronde des cœurs

Platypus est d’accoeur

Tout-à-fait d’accoeur, chère Aline !!

(Bon, maintenant le problème de cet email va être de passer le contrôle du vérificateur d’ « ortografe » du crétin d’Androïd qui gouverne mes écrits. Il a du mal à suivre, parfois)

Platypus s’insurge contre « LES 100 ANS D’ALLAN … »

Don’t worry for him, Aline,

Le cas Bauza (s’il en fut jamais un !) n’a rien d’inquiétant. Nulle pathologie là-dedans, ce film sur ce vieux retraité ne changera rien. Bauza est une force tranquille. Une force intellectuelle qu’un certain sens d’humanité lui interdit de faire état dans ses relations avec son entourage. Naturellement aimable, il laissera volontiers la place aux autres, ce qui lui permettra, le cas échéant rarement, d’en profiter pour s’éviter des efforts inutiles ou qui l’ennuient. Ainsi s’esquivera-t-il en douceur par une gentille pirouette lorsqu’il s’agit de broder à l’infini sur les variations poétiques engendrées par la notion de cœur.

Tout ceci fait que son charisme  (il en a un ; quand il parle, on l’écoute) est à l’opposé de celui d’un tribun comptant sur ses effets de manche.

C’est Bauza. C’est mon Contraire. Et mon adolescence fut certainement marquée par lui, j’en veux pour preuve que chaque fois que je lâchais une blague en cours ou en étude, mon premier regard était pour lui afin de mesurer l’effet de ma blague. S’il riait de bon coeur (encore lui !!!!), c’est que ça allait.

Très conscient de ses devoirs, il n’hésitera pas cependant à faire preuve d’autorité. Mais sa force tranquille, là encore, lui permet d’exercer cette autorité de manière très civile, sans élévation particulière du ton.

Mais ce qui me surprit toujours, ce fut qu’il soit en même temps Perrégaulois.

Fraternités, Platypus

Jacœurline roule les cœurs

J’ai une idée : on pourrait prendre des phrases, des maximes, des trucs comme ça et y remplacer des mots par le mot Cœur ? Par exemple
– Cœur qui roule n’amasse pas rousse
ou bien :
– Qui vole un cœur vole un beurre
ou encore :
– Quand le cœur n’est pas là les soucis dansent
Et plein d’autres comme ça :
– Qui va au chou-fleur perd son cœur
– Qui veut faire le cœur fait la sœur
– Et ta peur? Elle bat le cœur.
– Qui veut voyager cœur ménage son moteur.
– Tant va le cœur à l’âme qu’à la fin il s’y noie.
– Cœur échaudé craint le sang-froid.
– Mieux vaut cœur que trop tard.
Etc. etc.
Bizatodosses
Jacœurline.

Platypus a le cœur dans l’assiette

Moi, j’aime bien le cœur.

Surtout en brochettes quand c’est celui de l’agneau (et encore s’il est sacrifié h…. – le cœur encore plein de sang me soulève le cœur).

Mais très vite après, faut que je passe au foie. Grillées au cumin, tu tombes par terre tellement c’est bon, les brochettes de foie. Ou encore les tripes d’agneau vidées puis farcies d’herbes et grillées au charbon. Là c’est divin.

Et puis après, je me lasse… Comme je me lasse de tout un jour, juste à temps avant…l’écœurement. C’est bête hein ?

Paule a le cœur brisé

Nous nous enlacerons…nous nous en lasserons… Hélas ! Quand le cœur n’y est plus, les mains ne sont pas habiles. Alors on revient aux nourritures terrestres. La preuve ci-après

Jacqueline cuisine

Les brochettes de foie c’est les Melfoufs. On entoure les morceaux avec de la voilette.
En France ils disent que la voilette c’est de la crépinettte.
C’était plus joli Voilette…

Gil et le cœur des femmes

Ainsi donc le cœur serait affaire de femmes !

Bravo mes très chères amies Paule, Sylvette, Aline, Jacqueline, Fabienne,

Annie, Eliane pour votre promptitude à dégainer et le talent  remarquable

dévoilé en matière de recherches cardiaques.

Vous m’avez atteint en plein cœur.

Et merci aussi à vous mes potes Juan, Régis et Maurice pour avoir eu à cœur d’effleurer le sujet.

Vi amo tutte e tutti per la vita. (Tu me traduiras ça en hébreux Maurice,

s’il te plaît).

Comme semblent le souhaiter

La sublime Aline Aldeguer*

Et mon ami St Barthais,

De mon cœur épuisé

Vous n’entendrez plus parler

Jusqu’au prochain mois de mai.

Corté.

* Veillez à la prononciation hexagonale du nom.

Cœur thé

Paule suit le chemin du cœur

Ouvrir notre cœur n’est pas quelque chose de vague ou insaisissable. Nous y parvenons quand nous faisons travailler ensemble notre tête et notre cœur. L’esprit et le cœur doivent travailler ensemble pour trouver la vérité. L’une des premières choses que nous pouvons faire pour ouvrir notre cœur c’est de jouer avec le mot sans jouer avec « le cœur des Hommes ».

Alors si certains ne veulent plus poursuivre cette aventure, qu’ils s’arrêtent. Quant aux autres qu’ils continuent, si le cœur leur en dit, à s’exprimer d’une façon expansive. Notre culture néglige l’importance du cœur et les mots sont un moyen de remettre le cœur en route dans toutes les poitrines.

Aline encourage Corté

LES SECRETS DU LANGAGE

On dit que l’Homme a inventé le langage pour cacher sa pensée. Mais on dit aussi que si la Femme ne l’avait pas aidé, il n’y serait jamais arrivé.

Allez comprendre après ça, ceux qui continuent à prétendre qu’ »on est toujours tout seul au monde 

….toujours tout seul au monde … »

Sans doute des pessimistes qui s’obstinent à percevoir la vie systématiquement d’une manière négative.

C’est triste, vous ne trouvez pas ? !!!!

Corte, tu ne trouves plus les mots pour ton prochain poème ? Où bien c’est l’inspiration qui s’est cachée derrière eux ?

C’est dommage, on commençait à y prendre goût …

Un bon dimanche à tous.

Aline 

Des paroles et des actes

Pendant qu’un certain nombre d’ entre nous s’essoufflaient difficilement pour en parler, avec plus ou moins de conviction, Jeannot et Roseline, eux, n’y sont pas allés par quatre chemins, et ils ont choisi de la créer ensemble, cette affaire.

DPDA….des paroles et des actes ….

Alors, ne soyons pas des amis voleurs de temps. Saluons ceux qui ont encore osé rêver, et fichons leur la paix, le temps qu’ils jugeront nécessaire. Bonne chance à tous deux.

Aline

A suivre?

Une affaire de coeur dans Maitrise de la langue 3834885431

 

 

 

 

 

Publié dans Maitrise de la langue, Se donner le mot | Pas de Commentaires »

12
 

Fac Verte Lyon |
A.P.E Ecole Léonard de Vinci |
L'ancre mouillée |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Vivre à Portivy
| Au coeur du Coeur
| Virade de l'Espoir de ...