Passe-moi le geek

Posté par ENO filles le 2 juin 2015

Et voilà ce qui risque d’arriver , dans un avenir très proche!!!

(Un envoi de Cédric)

Passe-moi le geek dans Informatique

Publié dans Informatique, SpaceGeek | Pas de Commentaire »

Panoramique 3D de Valencia

Posté par ENO filles le 13 avril 2015

Une contribution de Juan

http://www.airpano.ru/files/Valencia-Spain/2-2

Un site remarquable qui vous propose des panoramiques en 3D

Après avoir visionné celui de Valencia, n’hésitez pas à en regarder d’autres.

C’est fabuleux.

Publié dans Photographie, Sciences et techniques | Pas de Commentaire »

Illusions d’optique

Posté par ENO filles le 15 février 2015

 

Chaque jour j’hallucine avec la météo. Quel temps va-t-il faire aujourd’hui? D’heure en heure ça change.

Meteo

Mais non ce ne sont pas des illusions d’optique.

Pour vous occuper durant cette journée triste et pluvieuse, en voici de réelles proposées par les sites Genside découverte et Brusspup.

Comment les illusions d’optique piègent-elles notre cerveau ? art33312

Illusion d'optique

 

 

Illusions d'optique dans Fanatic Science loeil-33312-300x157

 

 

1. la chambre d’Ames. art34264

Mise au point en 1946, la chambre d’Ames est une illusion d’optique grandeur nature. À première vue, les gens qui s’y déplacent semblent changer de taille, mais il y a un truc. En fait, la chambre ne ressemble pas à ce que vous croyez.

 

illusion d'optique

2. Cette illusion devrait vous en mettre plein la vue. Art 32353

Regardez le centre de cette vidéo en plein écran pendant 30 secondes. Détournez ensuite votre regard et observez le monde se déformer. Cette illusion se crée lorsque les neurones chargés de la détection des mouvements se fatiguent et pas les autres.

Cette illusion devrait vous en mettre plein la vue. Art 32353

ATTENTION, à ne surtout pas regarder si vous êtes épileptique ou sensible aux lumières vives, car, avec cette illusion, vous pourriez bien avoir l’impression d’halluciner. Pour tous les autres, si vous voulez profitez d’une expérience inédite, sans prise préalable d’hallucinogènes, cette illusion d’optique incroyable fera l’affaire.

-Pour cela, affichez en plein écran la vidéo d’illusion stroboscopique, afin d’en optimiser les effets en remplissant totalement votre champ de vision.

-Fixez ensuite le centre de l’illusion pendant environ 30 secondes avant de détourner doucement votre regard.

-Balayez ensuite la pièce des yeux… Vous avez l’impression que les objets fondent autour de vous ?

- Les objets et les personnes semblent déformés ? C’est normal ! La faute aux cellules cérébrales.

Ce tour psychédélique, connu sous le nom de mouvement à effet secondaire, vous montre des objets immobiles qui semblent pourtant en mouvement.

Baptisé également « effet stroboscopique« , cette illusion a été décrite par Robert Adams après avoir visité la chute d’eau Fall of Foyers, près du Loch Ness en Écosse, en 1834.

Robert Adams a ainsi remarqué que s’il fixait la cascade pendant un court moment avant de regarder la rive, cette dernière avait l’air de s’élever.

Cette illusion estomaque les gens depuis plusieurs siècles, mais ce n’est qu’en observant l’activité cérébrale que les chercheurs ont pu expliquer comment elle fonctionnait.

Lorsqu’une personne regarde une cascade, ou bien l’animation de la vidéo, les cellules cérébrales qui détectent les mouvements dans une direction se fatiguent.

Ainsi, lorsque les yeux se détournent, les cellules qui détectent le mouvement dans l’autre direction sont beaucoup plus actives.

Les objets immobiles apparaissent donc en mouvement.

Un effet variable. Cette illusion est assez intense pendant quelques secondes, mais chez certains cela peut durer une vingtaine de secondes.

Ce qui est certainement le plus étrange c’est la nature paradoxale de cette illusion à effet secondaire.

Bien que les objets immobiles soient sérieusement déformés, leur apparence ne semble pas changer.

Une sensation d’agrandissement ou de contraction peut apparaître, mais les contours de l’objet restent en place. S’il existe d’autres types d’illusions de mouvements à effet secondaire, celui de la vidéo est l’un des plus puissants.

Et pour tous les accros à l’illusion qui souhaitent se recréer ces effets à l’envie, le Londonien Paul Neave à créé une application pour iPhone baptisée Strobe Illusion.

3. Une illusion d’optique facile à réaliser. Art.32353

Une illusion d’optique facile à réaliser. Art.32353

 

4. Voyage dans une autre dimension art34004

En mêlant couleurs et formes, les illusions d’optique jouent des tours à nos yeux jusqu’à nous créer parfois de vraies hallucinations. Démonstration !

Voyage dans une autre dimension art34004

5. Attention les yeux. Ces illusions d’optique animées vont vous bluffer art34022

Les illusions d’optique ont le pouvoir de tromper nos yeux mais cet internaute a fait encore plus fort, en créant de véritables mouvantes. Attention les yeux !

Notre vision est l’un des sens les plus importants dont nous disposons. Pourtant, il n’est pas fiable à 100% et il n’est pas difficile de s’en rendre compte grâce aux illusions d’optique. Ces images qui mélangent formes et couleurs ont le pouvoir de tromper nos yeux et de faire apparaitre des choses qui n’existent pas forcément. Mais en étant habile, on peut faire encore plus fort, comme le démontre cet internaute. Grâce à un jeu de formes et un mouvement approprié, il parvient à créer des illusions mouvantes bluffantes et même hypnotisantes !

5. Ces illusions d'optique animées vont vous bluffer art34022

Encore plus d’illusions ? En voici d’autres…

Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube

Rendez-vous sur Brusspup et youtube

 

 

Publié dans Fanatic Science, Illusions d'optique | Pas de Commentaire »

The Egg, by Andy Weir

Posté par ENO filles le 29 décembre 2014

 

Notre ami Juan nous invite à réfléchir à ce texte étrange à propos de le « Réincarnation » :

- »Ça donne à penser, ça donne à penser. Amitiés fraternelles. Juan B. »

the-egg-andy-weir

 

The Egg by Andy Weir

Une courte histoire de l’univers

Image de prévisualisation YouTube

Texte traduit par Alexandrine Latendresse  

(Voir original au bas de la page)

 Tu revenais chez toi quand tu es mort.

C’était un accident de voiture. Rien de vraiment remarquable, mais quand même fatal pour toi.

Tu laissais derrière toi une femme et deux enfants.

C’était une mort sans douleur.

Les ambulanciers avaient tout essayé pour te sauver, mais sans succès.

Tes blessures étaient telles que c’était mieux comme ça, crois-moi.

C’est alors que tu m’as rencontré.

«Mais… qu’est-ce qui se passe? » as-tu demandé. « Où suis-je? »

« Tu es mort » ai-je simplement répondu. Inutile de ménager ses mots.

« Il y avait un… un camion et il dérapait… »

« Ouais »

 « Je… je suis mort? »

« Ouais. Mais ne t’en fait pas avec ça. Tout le monde meurt » ai-je dit.

Tu as regardé autour de toi. Il n’y avait que du vide. Juste toi et moi.

« C’est quoi, cet endroit? » as-tu demandé. « C’est ça, la vie après la mort? »

« Plus ou moins »

« Es-tu Dieu? »

« Ouais » ai-je répondu. «Je suis Dieu.»

« Mes enfants… ma femme… »

« Oui, quoi? »

«Est-ce que tout va bien aller pour eux?»

« C’est ce que j’aime entendre, » ai-je dit. « Tu viens de mourir et ce qui te préoccupe le plus, c’est ta famille. C’est très bien, ça. »

Tu m’as regardé avec fascination. Pour toi, je ne ressemblais pas à Dieu. Je n’avais l’air que d’un homme normal. Ou alors une femme.

Une vague figure d’autorité, peut-être, plutôt comme un professeur de grammaire que le Tout-Puissant, disons.

« Ne t’en fais pas, » ai-je dit. «Ils vont bien. Tes enfants se souviendront de toi comme quelqu’un de parfait. Ils n’auront pas eu le temps de développer le moindre mépris pour toi. Ta femme va pleurer et porter le deuil, mais elle se sentira secrètement soulagée. Il faut dire que votre mariage battait de l’aile. Si ça peut te consoler, elle se sentira très coupable d’être soulagée.

« Oh. Alors, qu’est-ce qui se passe maintenant? Est-ce que je vais aller au paradis, ou en enfer ou je sais pas… quelque chose d’autre? »

« Rien de tout ça » t’ai-je dit. « Tu vas être réincarné. »

« Ah, donc c’est les Hindous qui avaient raison. »

« Toutes les religions ont raison à leur façon. Marche avec moi. »

Tu m’as suivi en marchant à travers le vide. « Où allons-nous? »

« Nulle part en particulier » ai-je dit. « C’est agréable de marcher en discutant, c’est tout. »

«  Alors, quel est le but de tout ça? » as-tu demandé.

« Quand je vais renaître, je vais être une page blanche, c’est ça? Un bébé.

Et toutes mes expériences, tout ce que j’ai fait dans cette vie n’auront servi à rien. »

« Mais non! Tu as en toi toute la connaissance et les expériences de tes vies passées, même si tu ne t’en souviens pas pour l’instant. »

Je me suis arrêté et je t’ai pris par les épaules.

« Ton âme est encore plus magnifique, immense et superbe que tu ne peux l’imaginer.

Un esprit humain ne peut contenir qu’une infime fraction de ce que tu es. C’est un peu comme mettre le bout de son doigt dans un verre d’eau pour tester la température.

Tu mets une petite partie de toi dans une contenant, et quand tu en ressort, tu as acquis toute l’expérience que tu pouvais en tirer. »

« Tu étais dans un être humain ces 48 dernières années, alors tu n’as pas encore pris conscience de l’immensité de ton esprit. Si nous restions ici assez longtemps, tu commencerais à te souvenir de tout. Mais c’est inutile de faire ça entre chacune de tes vies. »

« Combien de fois me suis-je réincarné, alors? »

« Oh, souvent. Très, très souvent. Et dans des vies très différentes» ai-je répondu.  « Cette fois, tu seras une jeune paysanne chinoise en 540 AD. »

« Attends, quoi? » as-tu balbutié. « Je vais être renvoyé dans le temps? »

« Bien, techniquement, j’imagine que oui. Le temps, tel que tu le connais, n’existe que dans ton univers. Les choses sont bien différentes là d’où je viens. »

« Là d’où tu viens? »

« Bien sûr, » ai-je expliqué.

« Je viens de quelque part. Quelque part, ailleurs. Et il y en a d’autres comme moi. Je sais que tu voudrais savoir comment c’est, là-bas, mais honnêtement, tu ne pourrais pas comprendre. »

« Oh » as-tu dit, un peu déçu. « Mais attends, si je me réincarne à un autre moment dans le temps, je suis peut-être entré en contact avec moi-même à un moment? »

« Bien sûr. Ça arrive tout le temps. Et comme chacune de tes vies n’est consciente que de sa propre existence, tu ne sais jamais que c’est en train d’arriver. »

« Alors, quel est le sens de tout ça? »

« Sérieusement? » t’ai-je demandé. « Sérieusement? Tu me demandes quel est le sens de la vie? Tu ne trouves pas ça un peu cliché?»

«C’est une question raisonnable» as-tu persisté.

Je t’ai regardé droit dans les yeux.

«  Le sens de la vie, la raison pour laquelle j’ai créé tout cet univers, c’est pour que tu mûrisses. »

« Tu veux dire, l’humanité? Tu veux que les humains mûrissent? »

« Non, juste toi. J’ai créé tout cet univers pour toi. A chacune de tes nouvelles vies, tu grandis, tu mûris, et ton esprit devient plus large et plus brillant. »

« Juste moi?? Et tous les autres ? »

« Il n’y a personne d’autre. » ai-je dit. « Dans cet univers, il n’y a que toi et moi. »

Tu m’as fixé longuement. « Mais tous les gens, sur terre… »

« Toujours toi. Différentes réincarnations de toi. »

« Attends. Je suis… tout le monde?! »

« Tu commences à comprendre!» t’ai-je dit en te félicitant d’une tape dans le dos.

« Je suis tous les êtres humains ayant jamais vécu? »

« Ou qui vivront, oui,»

«Je suis Abraham Lincoln?»

«Et tu es John Wilkes Booth, aussi» ai-je ajouté.

«Je suis Hitler?» as-tu dit, consterné.

« Ainsi que les millions qu’il a tué. »

« Je suis Jésus? »

« Et tous ceux qui l’ont suivi. »

Tu es resté silencieux.

« Chaque fois que tu as fait du tort à quelqu’un, tu te faisais du tort à toi-même.

Chaque acte de bonté que tu as posé, tu l’as fait à toi-même.

Chaque moment heureux ou triste vécu par un humain a été, ou sera, vécu par toi. »

Longtemps, tu as réfléchi en silence.

« Pourquoi? » as-tu finalement demandé. « Pourquoi faire tout cela? »

« Parce qu’un jour, tu deviendras comme moi. Parce que c’est ce que tu es. Tu es l’un des miens. Tu es mon enfant.»

«Waouh!» as-tu dit, incrédule. « Tu veux dire que je suis un dieu ???»

« Non, pas encore. Tu es un fœtus. Tu es encore en train de grandir.

Quand tu auras vécu chaque vie humaine à travers le temps, tu auras suffisamment  grandi pour pouvoir naître. »

« Donc tout cet univers, en fait, ce n’est que… »

« Qu’un œuf.» ai-je répondu.

« Maintenant, il est temps pour toi de continuer jusqu’à ta prochaine vie. »

Et je t’ai fait continuer ton chemin.

Texte original

You were on your way home when you died.

It was a car accident. Nothing particularly remarkable, but fatal nonetheless. You left behind a wife and two children. It was a painless death. The EMTs tried their best to save you, but to no avail. Your body was so utterly shattered you were better off, trust me.

And that’s when you met me.

“What… what happened?” You asked. “Where am I?”

“You died,” I said, matter-of-factly. No point in mincing words.

“There was a… a truck and it was skidding…”

“Yup,” I said.

“I… I died?”

“Yup. But don’t feel bad about it. Everyone dies,” I said.

You looked around. There was nothingness. Just you and me. “What is this place?” You asked. “Is this the afterlife?”

“More or less,” I said.

“Are you god?” You asked.

“Yup,” I replied. “I’m God.”

“My kids… my wife,” you sai d.

“What about them?”

“Will they be all right?”

“That’s what I like to see,” I said. “You just died and your main concern is for your family. That’s good stuff right there.”

You looked at me with fascination. To you, I didn’t look like God. I just looked like some man. Or possibly a woman. Some vague authority figure, maybe. More of a grammar school teacher than the almighty.< /p>

“Don’t worry,” I said. “They’ll be fine. Your kids will remember you as perfect in every way. They didn’t have time to grow contempt for you. Your wife will cry on the outside, but will be secretly relieved. To be fair, your marriage was falling apart. If it’s any consolation, she’ll feel very guilty for feeling relieved.”

“Oh,” you said. “So what happens now? Do I go to heaven or hell or something?”

“Neither,” I said. “You’ll be reincarnated.”

“Ah,” you said. “So the Hindus were right,”

“All religions are right in their own way,” I said. “Walk with me.”

You followed along as we strode through the void. “Where are we going?”

“Nowhere in particular,” I said. “It’s just nice to walk while we talk.”

“So what’s the point, then?” You asked. “When I get reborn, I’ll just be a blank slate, right? A baby. So all my experiences and everything I did in this life won’t matter.”

“Not so!” I said. “You have within you all the knowledge and experiences of all your past lives. You just don’t remember them right now.”

I stopped walking and took you by the shoulders. “Your soul is more magnificent, beautiful, and gigantic than you can possibly imagine. A human mind can only contain a tiny fraction of what you are. It’s like sticking your finger in a glass of water to see if it’s hot or cold. You put a tiny part of yourself into the vessel, and when you bring it back out, you’ve gained all the experiences it had.

“You’ve been in a human for the last 48 years, so you haven’t stretched out yet and felt the rest of your immense consciousness. If we hung out here for long enough, you’d start remembering everything. But there’s no point to doing that between each life.”

“How many times have I been reincarnated, then?”

“Oh lots. Lots and lots. A n in to lots of different lives.” I said. “This time around, you’ll be a Chinese peasant girl in 540 AD.”

“Wait, what?” You stammered. “You’re sending me back in time?”

“Well, I guess technically. Time, as you know it, only exists in your universe. Things are different where I come from.”

“Where you come from?” You said.

“Oh sure,” I explained “I come from somewhere. < !– –>Somewhere else. And there are others like me. I know you’ll want to know what it’s like there, but honestly you wouldn’t understand.”

“Oh,” you said, a little let down. “But wait. If I get reincarnated to other places in time, I could have interacted with myself at some point.”

“Sure. Happens all the time. And with both lives only aware of their own lifespan you don’t even know it’s happening.”

“So what’s the point of it all?”

“Seriously?” I asked. “Seriously? You’re asking me for the meaning of life? Isn’t that a little stereotypical?”

“Well it’s a reasonable question,” you persisted.

I looked you in the eye. “The meaning of life, the reason I made this whole universe, is for you to mature.”

“You mean mankind? You want us to mature?”

“No, just you. I made this whole universe for you. With each new life you grow and mature and become a larger and greater intellect.”

“Just me? What about everyone else?”

“There is no one else,” I said. “In this universe, there’s just you and me.”

You stared blankly at me. “But all the people on earth…”

“All you. Different incarnations of you.”

“Wait. I’m everyone!?”

“Now you’re getting it,” I said, with a congratulatory slap on the back.

“I’m every human being who ever lived?”

“Or who will ever live, yes.”

“I’m Abraham Lincoln?”

“And you’re John Wilkes Booth, too,” I added.

“I’m Hitler?” You said, appalled.

“And you’re the millions he killed.”

“I’m Jesus?”

“And you’re everyone who followed him.”

You fell silent.

“Every time you victimized someone,” I said, “you were victimizing yourself. Every act of kindness you’ve done, you’ve done to yourself. Every happy and sad moment ever experienced by any human was, or will be, experienced by you.”

You thought for a long time.

“Why?” You asked me. “Why do all this?”

“Because someday, you will become like me. Because that’s what you are. You’re one of my kind. You’re my child.”

“Whoa,” you said, incredulous. “You mean I’m a god?”

“No. Not yet. You’re a fetus. You’re still growing. Once you’ve lived every human life throughout all time, you will have grown enough to be born.”

“So the whole universe,” you said, “it’s just…”

“An egg.” I answered. “Now it’s time for you to move on to your next life.”

And I sent you on your way.

ANDY WEIR

weir_andy           Il a d’abord été engagé comme programmeur pour un laboratoire national à l’âge de quinze ans et a travaillé comme ingénieur logiciel depuis lors.

Il est un peu « un geek de la science », un « nerd », un spécialiste de l’espace de vie et un amateur consacré des sujets comme la physique relativiste, mécanique spatiale et l’histoire des vols spatiaux habité.

« Le Martien » est son premier roman.

Lire la suite… »

Publié dans Science-Fiction, Sciences et techniques | Pas de Commentaire »

Le robot Philae a atterri sur la comète « Tchouri »,

Posté par ENO filles le 12 novembre 2014

Le robot Philae a atterri sur la comète « Tchouri »,

atterissage

Après dix années de voyage, Philae est finalement arrivé à destination. Le robot est parvenu, mercredi 12 novembre, à se poser sur l’inhospitalière comète Tchourioumov-Guérassimenko, surnommée « Tchouri », à plus de 500 millions de kilomètres de la Terre et quelque 455 millions de kilomètres du Soleil. Il s’agit d’une première spatiale.

ATTERRISSAGE

Cliquez ici

Que fera le robot Philae?

 

 

 

Publié dans Espace | Pas de Commentaire »

Rosetta, Philaé… et Tchouri, une première dans l’histoire spatiale

Posté par ENO filles le 12 novembre 2014

 

 

Et si on remontait …

aux origines du Big Bang

Et si la réponse à nos questions existentielles se trouvait à 500 millions de kilomètres de chez nous ? En sondant le sol de la comète grâce au robot Philae, les scientifiques espèrent retrouver les macromolécules de carbone qui ont «ensemencé» les océans de la Terre juste après la formation du sytème solaire. C’était il y a 4,6 milliards d’années…

Philae

 

L’Agence spatiale européenne n’a pas choisi la facilité pour cette première dans l’histoire de l’exploration spatiale, comparable pour certains scientifiques aux atterrissages des Viking sur Mars en 1976, « en territoire inconnu ».

C’est une « première historique » : il s’agit de poser Philae, à la surface de la très peu hospitalière comète « Tchouri »  de son vrai nom : Tchourioumov-Guérassimenko,

Tchoury

une planète très peu « coopérative »

à la forme torturée et au relief accidenté, dont la nature même du sol reste encore inconnue à ce jour

la comète Tchouri

Les responsables de la sonde européenne Rosetta, qui navigue depuis 2004 dans l’espace et a parcouru plus de 6,5 milliards de kilomètres, avaient donné tôt ce mercredi matin le dernier feu vert au largage de Philae, un petit robot-laboratoire de 100 kg.

Philae

Une opération longuement et très soigneusement préparée.

Pas moins de trois centres opérationnels mobilisés : le Centre européen d’opérations spatiales (ESOC) de l’ESA à Darmstadt (Allemagne), le Centre de contrôle de l’atterrisseur du DLR à Cologne (Allemagne) et le Centre des opérations scientifiques et de la navigation de l’atterrisseur, au CNES de Toulouse (France).

Un atterrissage millimétré.

 

la descente

Andrea Accomazzo, directeur de vol de la mission Rosetta à l’ESOC, est confiant : la sonde « fonctionne très bien » et jusqu’à présent, « toutes les opérations de vol se sont déroulées comme prévu », a-t-il souligné. La séparation doit cependant impérativement avoir lieu « au bon moment, à la bonne position dans l’espace, à la bonne altitude et à la bonne vitesse ».

D’ultimes vérifications et validations ont été effectuées entre hier soir et ce matin avant le feu vert définitif à la séparation, afin de s’assurer du bon fonctionnement de  tous les systèmes.

Rosetta et Philae

Cet atterrissage représente un véritable défi technologique.

a

Si un voyant rouge s’était allumé, l’atterrissage aurait été reporté à une date ultérieure.

VIDEO

Ce mercredi 12 novembre, peu avant 10 heures, heure de Paris, l’atterrisseur a été largué par la sonde européenne Rosetta. Le robot s’est détaché avec succès de la sonde et a entamé avec succès sa chute libre vers la comète « Tchouri ».

L’objectif de cette mission d’ »archéologie spatiale », entamée il y a 10 ans avec le lancement de Rosetta, est d’effectuer des prélèvements.

Ces données recueillies à la surface de la comète permettront d’élucider l’évolution du système solaire depuis sa naissance, et d’avoir un aperçu de ce à quoi ressemblait cette partie de la galaxie à la naissance du système solaire, il y a 4,6 milliards d’années, les comètes étant considérées comme des vestiges de la matière primitive.

15h30 Première carte postale de Philae

Lors de sa descente, l’atterrisseur, équipé de capteurs, doit envoyer des informations sur les poussières et les gaz qu’il traverse à mesure qu’il se rapproche de la surface.

la sonde Rosetta1

L’atterrissage sur la comète est prévu à 16h34.

Il faudra ensuite attendre une demi-heure environ avant que le centre de contrôle de la mission Rosetta ait confirmation de l’arrivée de Philae.

Tout va donc se jouer lors de la rencontre vers dix-sept heures, à 511 millions de kilomètres de la Terre et quelque 455 millions de kilomètres du Soleil.

Si Philae arrive à s’ancrer comme prévu sur le noyau de la comète, et s’il parvient à communiquer avec Rosetta, la confirmation du premier atterrissage jamais réalisé sur une comète devrait parvenir sur Terre vers 16h02 GMT (17h02 heure de Paris), avec une plage d’incertitude d’une quarantaine de minutes.

La joie des concepteurs du robot Philae, après sa séparation avec la sonde Rosetta

les concepteurs

VIDEO

« Ca a bien marché. Nous sommes tous heureux. Cela s’est passé sans problème », a déclaré Andrea Accomazzo, directeur de vol de la mission Rosetta au Centre européen d’opérations spatiales (ESOC) de l’ESA à Darmstadt, en Allemagne.

« On est soulagés, a renchéri le docteur Stephan Ulamec, concepteur du robot Philae : « Nous et ce robot, on se connaît depuis dix ans, et maintenant, il était temps de se séparer ! » L’annonce de la séparation a été saluée par des applaudissements et des embrassades.

« Maintenant il faut s’en remettre aux lois de la physique (…) Je n’ai plus d’ongles à ronger de toute façon », a lancé Mark Mc Caughrean, conseiller scientifique à l’ESA.

La suite sur vos plasmas dans 1 heure.

 

En attendant, un quiz

Cliquez sur le titre et allez out en bas de l’article

Connaissez-vous le système solaire

Notre système compte  huit planètes selon la classification:

  Mercure, Venus, Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune

Pour les retenir, rien de plus simple :

«Mais Vous Tombez Mal, J’ai Sacrifié Une Naine…»

CINEMA

Un plan sur la comète

C’était le 13 août 1998

fichier pps Armageddon

cliquez sur le titre du film

 

 

 

Publié dans Espace | 5 Commentaires »

Vous reconnaissez-vous?

Posté par ENO filles le 2 novembre 2014

 

Un article édifiant de « Dailygeeks« 

La mort des conversations humaines :

Un phénomène mis en exergue dans ce reportage photographique édifiant.

Depuis l’avènement des smartphones et leur omniprésence dans notre société, notre quotidien a drastiquement changé. Mais c’est sur le plan social que nos chers cellulaires font le plus de dégâts : c’est ce que ce photographe britannique met en lumière en prenant en flagrant délit des accros à leur téléphone portable. Eloquent !

Babycakes Romero, de son petit nom, est un street photographe originaire de Londres qui porte une attention toute particulière à ce qui se passe autour de lui, dans notre monde à nous. Dans cette série de photographies, il capture l’addiction de plus en plus préoccupante du commun des mortels aux smartphones. Serait-ce la fin du social, des échanges entre humains ? Tout ce qu’on sait, c’est que les smartphones tuent les conversations à petit feu et ça fait peur…

diner-entre-amis-avec-telelphones

femmes-restaurant-smartphone

couple-smartphone

jeunes-filles-envoient-texto-metro

livreur-fument-avec-telephone

deux-femmes-yeux-rives-sur-telephones

couple-assis-herbe-smartphone

ouvriers-pause-sur-telephone

omnipresence-smartphone

trois-personnes-scotchees-smartphones

couple-metro-calin-smartphone

couple-restaurant-tete-a-tete-smartphone

Ces photos révélatrices de notre époque sont aussi touchantes que dérangeantes. Au bureau, on s’est tous reconnus dans les clichés de Babycakes Romero et c’est non sans honte qu’on admet être des accros aux smartphones.

Je l’admets…

Cela dit, cela ne nous empêche pas de profiter de nos amis et de nos proches.

Selon vous, quel impact a votre smartphone sur votre vie sociale ?

C’est vrai, cette addiction nous touche tous, plus ou moins vite, plus ou moins jeunes, ainsi va le progrès de bien en mal  puis de mal en pis. Nous profitons de nos proches et de nos amis par smartphone interposé. J’en ai déjà parlé dans mon précédent article du 4 octobre 2014 –> Une journée sans écran? «I» «I» «I»  ma fi’…

Les conversations humaines sont de plus en plus limitées et en famille il n’est pas rare de voir des tablettes à la table des repas. Au cinéma, pendant le film, les écrans s’illuminent un peu partout autour de nous, gênent les yeux et empêchent de se concentrer sur le film. Ceci n’est qu’un petit exemple… Cependant cette nouvelle technologie est ne l’oublions pas une fenêtre sur le monde. Peut-être un peu trop ouverte parfois. Tout savoir sur tout, trop savoir et trop vite savoir n’est pas toujours la meilleure solution. Mais comme tout progrès, il est difficile de revenir en arrière sans une méthode radicale. Je vous engage vivement à  lire jusqu’à sa conclusion le terrifiant roman de Barjavel que j’ai déjà cité: « Ravage ».

Alfred Sauvy L’Economiste et sociologue français, Alfred Sauvy résume ainsi la situation:

« L’Humanité est vouée au progrès à perpétuité.  »

car, ainsi que l’écrit Victor Hugo:

« Le progrès est le mode de l’homme.  »

Vous reconnaissez-vous? dans Multimedia schtroumpf21

 

 

Publié dans Multimedia, Sciences et techniques | 3 Commentaires »

La Hotline… et vous…

Posté par ENO filles le 12 octobre 2014

 

La Hotline

 

Source: Les Hotlines, ce sont ces centres d’appel ou « call centers » que vous contactez pour un service après-vente ou des renseignements.

 

la hotline

Celles des opérateurs mobiles et généralement sont situées hors de France pour des raisons économiques. Ceci présente certains inconvénients pour l’usager.

Cependant, tous les problèmes ne viennent pas toujours de l’interlocuteur. Lisez plutôt:

doigt

La Hotline… et vous…

 

Appel

C’est facile de se moquer quand on sait !

Image de prévisualisation YouTube

 Mais il faut tout de même avouer que les techniciens au téléphone doivent faire preuve de beaucoup de patience… 

 

Omar et Fred

 1.

Secrétaire: Vous me dites « pas de majuscules pour le mot de passe », c’est bien ça …..?
Hotline  : Exact.
Secrétaire: Et, les chiffres, je les mets en minuscule aussi ?

 

La hotline pète le feu

2.

Client: Bonjour, je n’arrive pas à me connecter chez vous …
Hotline  : D’accord, on va régler tout ça, tout d’abord, j’ai besoin de savoir si vous êtes sur 3-1, 95, 98 ou XP.
Client:     Non monsieur, je suis sur Paris, 75

 

3.

Secrétaire:    J’ai un problème avec Windows …..
Hotline: Qu’avez-vous sur l’écran?
Secrétaire:    Euh …. Un pot de fleur.
Hotline: Non, je veux dire « qu’est-ce qui est écrit? »
Secrétaire:    Ha d’accord … euh … Sony !

4.

Client:    Je ne trouve plus l’endroit où j’ai installé votre produit.
Hotline: Double-cliquez sur le Poste de Travail, s’il vous plait.
Client:    C’est où, ça ?
Hotline: A l’écran, avez-vous une icône « Poste de Travail » ?
Client: Je ne comprends rien du tout, pourquoi me parlez-vous de poste de travail ?
Hotline  : Vous n’avez pas de poste de travail ?
Client:    Non monsieur ! Je suis retraité, moi …
Hotline  : Décrivez-moi votre écran
Client: [Echap], [F1], [F2], [F3] …..

Hotline  : Non ! Ça c’est votre clavier ! L’écran, c’est la télé …
Client: Vous me prenez pour un con ou quoi ?
Client: Je suis en train de m’inscrire sur votre site, mais je ne comprends pas tout…
Hotline : D’accord, on va voir ça ensemble.
Client: On me demande de saisir les coordonnées de l’endroit d’où j’appelle, un numéro de  téléphone … Je mets quoi ?
Hotline :    Vous mettez le numéro de téléphone de l’endroit d’où vous vous connectez… De chez vous quoi….
Client: D’accord… Voila… Ensuite, on me demande une ville….
Hotline :    Vous mettez les coordonnes de l’endroit d’où vous appelez.
Client:    Donc, je mets ma ville…
Hotline : Oui…
Client: Voilà… Et maintenant on me demande un code postal…
Hotline :    pan
Client:    Allo ? Je mets quoi ?
Hotline: (agacé) Votre code postal !
Client:    (sincèrement désolé) Excusez-moi si je vous embête, mais je ne connais pas grand-chose à l’informatique, vous savez… 

Hotline: Monsieur, faites [CONTROL] [ALT] [SUPPR].
Client:    Ah oui, je connais ça. (on entend en fond click click click clickpan..)
Hotline: Que se passe-t-il à l’écran Monsieur ?
Client:    Ben rien

Hotline : Recommencez [CONTROL] [ALT] [SUPPR]
Client:    click click click click… Client:    Ben rien
Hotline : Recommencez [CONTROL] [ALT] [SUPPR]
Client:    click click click click…
Hotline : Comment faites-vous la manipulation ?
Client:   Ben j’appuie sur les touches « C », « O », »N » , »T » , »R », »O », »L » et après sur « A », « L », »T » puis sur « S », »U » , »P » , »P » et enfin « R ».
Hotline : silence…pan
Client:    Y faut peut-être l’accent sur CONTROL, non ?
Client:    Mon disque dur est fêlé !
Hotline: Et y’a quoi a l’écran ?
Client:    Ben que mon disque est fêlé !
Hotline: Lisez moi exactement ce qu’il y a sur l’écran.
Client:    Hard disc « failure »! 
Client:    Ca me met « nom d’utilisateur ou mot de passe incorrect »
Hotline : Fermez la fenêtre Monsieur s’il vous plait.
Client:    Euh oui, c’est vrai qu’il y a du bruit dehors…

5.

Client: Bonjour, j’ai mon Nescafé qui ne marche pas …
Hotline: Heu je suis désolé Madame, mais nous ne faisons pas de support pour les appareils électroménager…

Client: Non, non !!! C’est Nescafé pour Internet …
Hotline: (???)… Heu ??? Vous ne voulez pas parler de Netscape par hasard???
Client: Oui c’est bien ça ! Netscape … Nescafé …… c’est la même chose ….

 

6. ET ENFIN LA PERLE DES PERLES …..
Une petite histoire enregistrée dans un service Hotline  d’assistance : 

 

 

Appel

 

Ridge Hall computer assistant ; que puis-je pour vous ? 
Et bien j’ai un problème avec WordPerfect. 
Quelle sorte de problème ? 
Et bien j’étais en train de taper et soudain tout est parti. 
Parti ? 
Ça a disparu.   
Mmm… Et à quoi ressemble votre écran à présent ? 
A rien. 
A rien ? 
Il est vide ; il se passe rien quand je tape. 
Vous êtes toujours dans WordPerfect ou vous en êtes sorti ? 
Comment je sais ? 
Pouvez-vous voir le prompt C:? À l’écran ? 
C’est quoi un « prompte-ce » 
Laissez tomber. Pouvez-vous bouger le curseur à l’écran 
Y a pas de curseur. Je vous ai dit, il se passe rien quand je tape. 
Est-ce que votre moniteur est allumé ? 
C’est quoi un moniteur ? 
Le truc avec l’écran qui ressemble à une télé. Est-ce qu’il y a une petite lumière qui vous dit qu’il est allumé ? 
Je ne sais pas. 
Et bien regardez à l’arrière de votre moniteur et regardez ou va la prise de courant. Vous pouvez voir 
Je pense… 
Bien ! Suivez le cordon jusqu’a la prise, et dites-moi si elle est branchée. 
Oui. 

 

Je recommence

 

Derrière le moniteur, avez-vous remarque qu’il y avait deux câbles branches a l’arrière ? 
Non. 
Et bien il y en a deux. Regardez a nouveau et trouvez le deuxième. 
… Oui, c’est bon. 
Suivez-le et dites-moi s’il est solidement branché a l’ordinateur. 
Je ne peux pas l’atteindre. 
Oh. Pouvez-vous le voir ? 
Non. 
Même en vous penchant ou en vous mettant à genoux ? 
Oh non, c’est juste que je n’ai pas le bon angle, il fait si sombre. 
Sombre 
Oui, le bureau est éteint, la seule lumière vient de la fenêtre. 
Et bien allumez la lumière… 
Je ne peux pas. 
Pourquoi ! ? 
Parce qu’il y a une panne de courant. 
Une panne… Ah ! Voilà la raison. Est-ce que vous avez encore les manuels et les boites et l’emballage que vous avez eus avec l’ordinateur ? 
Heu… Oui, c’est dans le placard. 

Bien ! Allez les chercher, débranchez votre système, emballez-le comme c’était quand vous l’avez eu. Et apportez-le au magasin ou vous l’avez acheté…

Vraiment ? C’est si sérieux ?       

J’en ai peur. 

Et qu’est-ce que je leur dis ? 
Dites-leur que vous êtes trop con pour posséder un ordinateur. 

 

 

 

je chauffe

Le type de la Hotline  a été renvoyé!

mdr

 

ndlr: Je comprends maintenant pourquoi la charmante hôtesse de la hotline d’Apple basée au Portugal m’a dit l’autre fois : «  Si tout le monde était comme vous… » Une heure au téléphone! Ouf! Je m’en suis bien tirée… Mais mon problème n’est pas tout à fait résolu. J vais devoir recommencer.

 

J'ai peur!

 on garde le moral

Bon dimanche

 

 

Publié dans Multimedia, Sciences et techniques | 1 Commentaire »

Une journée sans écran? «I» «I» «I» ma fi’…

Posté par ENO filles le 4 octobre 2014

 

« Aie » « Aie » « Aie » ou « Hi! Hi! Hi! » ou plutôt «I» «I» «I»  ma fi’…

Voici un article préparé depuis longtemps et que je n’avais pas encore publié, tant « mes temps actuels » sont troublés.

Troublés par le monde dans lequel je vis, troublés par moi-même et l’âge qui avance, troublés par les amis, la famille, troublés par la vie tout court.

Alors je me demande parfois si je suis faite pour ce monde dans lequel je vis.

Et je me réponds : oui! (mais non !)

Suis-je une femme d’aujourd’hui ? oui! (mais non!)

Heu! Sans doute !

Comme il est difficile de s’adapter à cette évolution.

Je ne me complais pas dans le monde d’hier, je ne passe pas mon temps à regretter « le bon temps où… ». Je regarde autour de moi et j’essaie de suivre le chemin.

Mais ce chemin-là est de plus en plus rapide et escarpé.

Comme un time lapse (*), je le vois défiler et parfois je perds « pieds ».

Ces pieds-là, qui, justement, au sens propre, m’empêchent de me déplacer comme je le voudrais. J’ai l’impression de ne plus pouvoir avancer. Mais je m’acharne, je résiste et je continuerai jusqu’à ce que mon corps et mon cerveau refusent.

La technique m’a toujours séduite et ses progrès vertigineux m’éblouissent mais notre monde croit à une vitesse exponentielle.

L’homme n’est plus un homme physique mais il ne sera plus désormais associé qu’à son univers et aux outils qu’il a créés, tous ces systèmes d’information et de communication et son accès au savoir est multiplié par sa pénétration dans un espace agrandi par l’ouverture aux réseaux interactifs multimédias et sociaux. Nous n’avons plus quelques amis mais « trente millions d’amis », voire plus.

L’Homme symbiotique

Je vais reprendre les mots de Joël de Rosnay dans sa bible du futur, écrite en 1995 et que j’ai toujours sous la main:

« Ni surhomme, ni biorobot, ni superordinateur, ni mégamachine, l’homme du futur sera simplement l’homme symbiotique, en partenariat étroit –s’il parvient à le construire- avec le système sociétal qu’il a extériorisé à partir de son cerveau, de ses sens, de ses muscles.

Un superorganisme nourricier, vivant de la vie des cellules, ces neurones de la Terre que nous sommes en train de devenir.

Après l’homosapiens cherchant par son intelligence à dominer les espèces vivantes, l’homo faber maitrisant outils et machines ou encore l’homo economicus, consommateur et prédateur, voici venu le temps de l’homme symbiotique vivant en harmonie avec un être plus grand que lui, qu’il a contribué à produite et qui le produit en retour »

Est-ce sa perte ?

Probablement. Quand on arrive trop haut, la chute est inévitable. Mais quand s’arrêtera cette montée ?

Le cerveau humain ne cesse de se développer et les mystères cachés dans ses circonvolutions se dévoilent peu à peu.

Lucy

Lucy Affiche du film

Je vous engage à voir le superbe film de Luc Besson : « Lucy ».

Je l’ai vu, on frôle le chef d’œuvre. C’est une petite merveille de science-fiction.

Le mythe des 10% est une hypothèse intéressante. Ayant fait à une époque de la méditation, c’est une base que j’ai parfois dépassée au cours de quelques (rares) expériences personnelles.

Rêve ou réalité?

Le monde médical ne prend pas au sérieux cette affirmation. Mais c’est sur ce fondement que s’échafaude le film. On en a donc conclu qu’il perdait toute légitimité, donc tout sens.

La suite du film nous amène à la vérification de  cette hypothèse puisque le personnage accède progressivement à ces 100%.

Mais cela reste  une interprétation libre dans le  style de « voici ce qui arriverait si… »

et si c’était vrai ?

« Le cerveau est comme n’importe quel muscle, si on l’utilisait davantage, il atteindrait son vrai potentiel« .

« Lucy » propose une réflexion tout à fait originale sur le cerveau, ou plus précisément sur les capacités humaines.

Cette conception dérange les lois mathématiques et les règles conventionnelles et propose une possible interprétation de notre monde.

Elle explique que les cellules forment un réseau de communications qui – à son tour – forme la matière.

Nous sommes loin de notre codification du réel basée sur l’unité, alors que la seule unité que l’on devrait retenir devrait être le temps, qui amène la preuve de l’existence de la matière (la vitesse réduit l’image de l’objet)

Au fur et à mesure de son évolution, Lucy parvient à atteindre les coins les plus reculés de sa mémoire, puis finir par entrer dans  la mémoire des autres, et cela jusqu’à contrôler totalement l’espace-temps.

L’ambiance trash est celle que l’on retrouve et apprécie dans tous les films de Science-Fiction où l’être humain est entouré de machines, et où les relations humaines ne se suffisent plus, dans un univers ou seule subsiste une étroite frontière entre l’existant et l’inventé.

Ce que j’ai retenu du film – Des phrases qui m’ont interpellée :

-L’humain s’intéresse-t-il plus au fait d’avoir qu’au fait d’être?

-Gagner du temps

-Ce que l’homme cherche :

- Être immortel

- Autosubsistance et indépendance totale

- Se reproduire si l’habitat est favorable

- Ce qui fait de nous ce qu’on est, est primitif

Apprentissage et savoir sont transmis à travers le temps.

Mais nous n’utilisons que 10 % des capacités de notre cerveau.

Avec 20% on peut accéder à nos organes

Avec 40% on peut contrôler nos semblables.

Avec 50% Elle peut agir sur les choses

A 60%  Elle se retrouve… à l’Hôpital

A 70%  Elle cherche des connexions

89% Elle est devenue un Ordinateur nouvelle génération

Un simple geste suffit sur l’écran du temps… Elle remonte aux origines

99% La voilà à L’origine du monde

Avec 100% Elle colonise son propre cerveau :

Elle contrôle le corps d’autres personnes et aussi tous les systèmes: électricité, téléphone, TV, radio,… Elle est partout. Toutes les connaissances explosent à l’intérieur de son cerveau.

En cas de danger la cellule choisira l’autosubsistance et l’indépendance totale.

« J’ai envoyé mon âme dans l’invisible pour déchiffrer les secrets de l’Univers Elle est revenue et m’a dit : « Je suis, moi-même, le Ciel et l’Enfer »déclare Oscar Wilde

(*) Time  lapse

(Comment réaliser un time lapse : Un time lapse est une vidéo qui va diffuser des images d’une action filmée, mais en un temps beaucoup plus court. Cela donne ainsi un effet accéléré :

Il existe plusieurs méthodes pour réaliser ce type d’effet. On peut par exemple enregistrer une vidéo classique, puis utiliser un logiciel pour ne prendre qu’une image sur 10. Cela donnera une vidéo dont l’action sera accélérée par 10. Le problème étant d’enregistrer une vidéo de plusieurs heures…)

Je vous propose de revoir cette vidéo présentée dans mon article :

Calendrier du temps qui passe

Posté par ENO filles dans le Volet 9 le 10 décembre 2012

Our Story In 2 Minutes

Image de prévisualisation YouTube

La vie nous a été donnée il y a un milliard d’années

L’Existence est codifiée pour la remettre à notre taille

Le temps donne une légitimité à l’existence

Le temps est l’unité

Sans le temps nous n’existons pas…

En conclusion ! Que faire de ces connaissances?

- La quintessence de la vie c’est la transmission des connaissances acquises. Transmettez-les.

Maintenant vous savez quoi en faire. Il est temps de partir

L’ignorance mène au chaos, pas la connaissance.

« Un Baiser est utile à me souvenir »

Gil en Armorique

Le temps des vacances

Le temps des vacances

Et pour répondre à notre ami  Gil

 

Adieu Nounours

 

Si vous avez peur que nos petits-enfants abandonnent Nounours au profit d’un écran, nous n’en sommes pas encore là.

ipad et peluches

Nous sommes une famille « connectée »

Mes petits enfants sont peut-être des geeks mais Nounours est toujours présent … ainsi que des tas d’autres jouets qui ont traversé mon enfance et maintenant la leur.

Mais il ne faut jamais oublier que ce sont les adultes d’aujourd’hui qui préparent ceux de demain.

« Nous sommes là pour préserver cet esprit qui, durant notre vie, a fait notre personne, jusqu’après notre mort corporelle » (d’après Jean E. Charon – J’ai vécu quinze milliards d’années)

On peut (on doit même) être de son époque sans pour autant rejeter les autres. Pour mieux la comprendre. Et pour pouvoir agir sans se laisser emporter par la vague.

Là aussi, c’est bien difficile!

La vengeance de la machine à écrire

« Ceci est « une parfaite contradiction aussi mystérieuse pour les sages que pour les fous »

Les savoirs ne se remplacent pas, ils s’ajoutent et se complètent.

 « C’est une grande jouissance que de se transporter dans l’esprit des temps passés, de voir comme un sage a pensé avant nous, et comment, partis de loin, nous l’avons si victorieusement dépassé [...] chacun n’apprend que ce qu’il peut apprendre ; mais celui qui sait profiter du moment, c’est là l’homme avisé » ( Faust)

 

Diaporama

De mon temps

 

Une journée sans écran ? Pourquoi pas ?

Qu’est-ce que je disais? Certains ont essayé. Rendez-vous sur :

Ces branchés qui débranchent

Allez un petit dernier….

Dix jours sans télé, sans PC, sans console pour 250 écoliers de Strasbourg

Et maintenant on rajoute sans « HI » ou  sans « I »

Rassurez-vous ce n’est qu’une blague.

L’ordinateur au quotidien

Avant le monde était stone, maintenant il est « I ».  Cliquez sur l’image ci-dessous

L'ordinateur au quotidien

 N’oubliez- pas de cliquer sur l’icône du diaporama (défilement manuel)

 

Faut s’y faire ! On n’arrête pas le progrès.

Rassurez-vous, le papier a encore de belles années.

La preuve ci-dessous (Certains ont déjà vu cette pub mais je ne résiste pas au plaisir de vous la monter de nouveau)

Image de prévisualisation YouTube

 

* Pour la petite histoire, mon iPad m’a lâchée pendant ces trois derniers jours.

J’ai voulu télécharger la dernière mise à jour 8.2 et voilà que tout s’est planté.

Plus de WEB. Tout était bloqué. J’ai eu l’impression d’être coupée du monde.

Après avoir cherché dans tous les sens je me suis résignée à appeler Apple. Bien m’en a pris.

Après une heure (tout de même) tout est rentré dans l’ordre. Service très efficace.

Geek mais pas trop:

extrait d’une série actuelle

Image de prévisualisation YouTube

Je suis de mon temps et je le reste.

Une journée sans écran? «I» «I» «I»  ma fi'... dans Multimedia pic-iteddy-1stmedia-300x235

Je vous présente iTeddy, le nouveau nounours pour mini geek!

Bonjour Teddy!

 

Publié dans Multimedia | 2 Commentaires »

Le tunnel le plus délirant du monde…

Posté par ENO filles le 3 octobre 2014

Mais où ça?

En Chine! …Ce tunnel est une attraction incroyable pour les touristes !
Lumières, lasers et hologrammes sont de la partie…

 Vu sur Oh my mag.com

C’est à Shangaï que vous pouvez avoir la chance d’emprunter ce tunnel vraiment original. En effet, celui-ci a été conçu comme une véritable attraction.

Reliant les quartiers de Bund et Pudong, il permet aux touristes d’emprunter des navettes automatiques à vitesse réduite.

Le spectacle est totalement délirant : lasers, hologrammes ou encore jeux de lumière se succèdent !

Une façon bien agréable de passer son trajet !

Ca change de chez nous, non? Et pour moi qui n’aime pas les tunnels… quel bonheur!

Cliquez sur l’image et patientez. Pub oblige….

 

tunnel en Chine

 

Publié dans Chine, Sciences et techniques | 1 Commentaire »

12
 

Fac Verte Lyon |
A.P.E Ecole Léonard de Vinci |
L'ancre mouillée |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Vivre à Portivy
| Au coeur du Coeur
| Virade de l'Espoir de ...