Pâques 2015

Posté par ENO filles le 4 avril 2015

 

PÂQUES

joyeuses paques

Quand religion et traditions font le bonheur des petits et des grands

Ce week-end on célèbre l’une des principales fêtes chrétiennes, Pâques. 

Avec Pâques reviennent les cloches et avec elles, les œufs et les lapins. Mais d’où viennent ces traditions ?

Cette fête commémore la résurrection de Jésus Christ et marque également la fin des quarante jours de carême.

Chez les juifs Pessa’h, la Pâques juive, célèbre l’exode des Juifs hors d’Egypte.  A cette occasion, les juifs mangent de l’agneau. Et les chrétiens aussi d’ailleurs. C’est l’agneau pascal.

Martine Bacher dessine et raconte aux enfants  l’histoire de Pâques, celle de la mort et de la résurrection du Christ.

Image de prévisualisation YouTube

Mais si Pâques est avant tout une fête religieuse, elle est également présenté dans les traditions païennes où l’on retrouve

une fête similaire qui célèbre l’arrivée du printemps.

printemps de Paques

L’œuf est le symbole de la fête de Pâques.

 oeufs a colorier œufs à colorier

Mais pour pourquoi des œufs ?

Image de prévisualisation YouTube

Dans l’antiquité, chez les Egyptiens et les Perses, l’œuf était le symbole de fécondité et du renouveau. C’était un porte-bonheur que les gens s’offraient au printemps.

Par ailleurs, au Moyen-Age, il était interdit de manger des œufs durant le carême. Ainsi, les gens s’offraient les œufs accumulés durant quarante jours. Ce qui explique la forme que l’on a donné plus tard aux chocolats que l’on mange à Pâques.

Au XVème siècle, les fidèles commencent à peindre et à décorer les œufs. Cette tradition est encore très présente  chez nous et dans tout l’Est de l’Europe.

 

Mais pourquoi les cloches ?

Image de prévisualisation YouTube

Comme il est interdit de faire sonner les cloches des églises entre le Jeudi saint et le dimanche de Pâques, en signe de deuil, les parents racontaient alors à leurs enfants qu’elles étaient parties se faire bénir par le Pape à Rome. Et comme elles se remettent ensuite à carillonner pour annoncer la résurrection du Christ, on leur a raconté qu’à leur retour elles rapportaient des œufs en chocolat qu’elles semaient dans les jardins. D’ou la chasse aux œufs.

Mais pourquoi les lapins?

le lapin de paques

Qui dit œufs, dit poule. Mais dans la tradition germanique, c’est le lapin qui symbolise la fertilité et le printemps. Alors, dans certains territoires comme l’Allemagne, les pays anglophones ou encore l’Est de la France, le lapin ou le lièvre sont le symbole de Pâques.

Image de prévisualisation YouTube

Mais pourquoi le chocolat?

Image de prévisualisation YouTube

Au XIXème siècle, le chocolat s’invite à la Cour. Dès lors on a remplacé les œufs par du chocolat.

Le carême représente quarante jours de privations alimentaires, durant lesquels il est interdit de manger des sucreries. A la fin du carême il est à nouveau permis de manger du chocolat.

Mais il ne faut pas en abuser sous peine de prise de poids et de crise de foie.

A Noël et à Pâques les français ont une légère tendance à en abuser.

Il paraît qu’en 2014, le marché des chocolats de Pâques s’est élevé à 14 940 tonnes.

Mais il y a chocolat et chocolat.

Alors  comment choisir son chocolat de Pâques ?

Hier j’ai fait le tour des pâtisseries, des boulangeries, des supermarchés et même des jardineries. Choisir est très compliqué.

La variété des offres est vertigineuse et souvent les prix aussi. En premier, il faut lire la liste des ingrédients… Aïe ! Lire c’est grossir …

Il en résulte que pour manger bon et bien, la plupart du temps il faut payer cher.

Tout dépend de ce que l’on recherche, au fond.

Se faire plaisir avec le chocolat?  Alors  il convient de choisir du vrai chocolat, c’est-à-dire un produit qui soit le plus riche possible en éléments de chocolat : le beurre de cacao et la masse de cacao. Et là, il y a moins de folie à moins d’y mettre le prix.

Ensuite il y a le chocolat fantaisie, pour faire plaisir. Ce n’est pas le chocolat des connaisseurs et le plus souvent il ne contient qu’une part vraiment infime de cacao. Or les atouts nutritionnels sont très concentrés dans le cacao.

Dans le cadre des « fantaisies » usuellement vendues à Pâques, on est donc en face d’une situation délicate.

Pour la chasse aux œufs, le mieux est de varier les choix: quelques sujets ludiques et du bon chocolat, agrémentés de quelques fruits secs, comme les amandes et  les noisettes. Mais attention au sucre. Si vous regardez bien l’étiquette, c’est l’ingrédient principal, même dans les chocolats dits de fabrication artisanale. Je l’ai vérifié.

Les chocolats de pâtissier sont le plus souvent réalisés avec du chocolat de couverture. C’est donc du vrai chocolat. Néanmoins, dans les grands œufs en chocolats, on retrouve des petites garnitures faites de chocolat au lait ou de chocolat noir qui ne sont pas de meilleure qualité que celle d’une tablette classique. Mais il y a aussi d’autres garnitures désignées comme « pralinées » qui contiennent de la graisse de palme, et du sucre. Beaucoup plus que du cacao.

Il faut donc avoir conscience qu’une garniture à moins d’un euros les cent grammes, n’est pas du chocolat. Le sucre est également une denrée onéreuse, ce qui signifie qu’il s’agit de garnitures à base de graisse de palme et de sucre de glucose-fructose

Donc il vaut mieux consommer moins mais consommer bon.

On peut aussi réaliser ses propres chocolats… Pourquoi pas!

Image de prévisualisation YouTube

Pour les enfants les œufs en chocolat peuvent être remplacés par des œufs à jouer. Le plaisir sera toujours là.

Le bon chocolat reste un produit très gras, très sucré et très calorique. Même si on se régale, notre organisme n’est pas entraîné à cette consommation excessive. Donc, toujours garder la main légère et ne pas se laisser entraîner par la gourmandise, afin de ne pas devenir comme un  gros coq en pâte…de chocolat.

le coq de Pâques

Bon à savoir

Un exemple. Les « pralines Belges » apportent entre 60 et 100 calories la pièce. En manger dix représente donc un apport de 1 000 calories et à Pâques on a tendance à doubler ou tripler cet apport. Et là, le foie ne le tolérera pas. Pour pallier ce risque il faudra se restreindre ce jour-là sur le fromage, la viande, les graisses, les cacahuètes…

Pour les enfants, éviter les fantaisies et se contenter de chocolat simple, le vrai chocolat étant souvent trop amer. Pensez aux smarties et autres. C’est du vrai chocolat mais le sucre qui les entoure en masque l’amertume. Les enfants adorent. Et les grands aussi.

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Quelques extraits de certains sites créatifs pour vos enfants.

poussin bricolage

Image de prévisualisation YouTube

Gravure sur oeuf

Image de prévisualisation YouTube

Comment réaliser un » oeuforique »

Image de prévisualisation YouTube

En découvrir plus sur :

Aliexpress , décos de Pâques

Coloriages de Paques

Œufs à colorier

Tête à modeler

Coloriages-biz

Archives du blog

Tout PAQUES sur le blog

 

2 Réponses à “Pâques 2015”

  1. j de Peretti Jeanne dit :

    bravo pour ton travail!!!très complet ton message!! joyeuses Pâques à toi

  2. LAVERGNE- LLOPIS Marie dit :

    Ma chère Paule, encore une fois tu nous as régalées avec ton document sur Pâques. Merci pour ton travail et tout le mal que tu te donnes.
    Je te souhaite, ainsi qu’à tous les Normaliennes et Normaliens d’Oran, de Joyeuses fêtes de Pâques. Bisous.

Répondre à LAVERGNE- LLOPIS Marie Annuler la réponse.

 

Fac Verte Lyon |
A.P.E Ecole Léonard de Vinci |
L'ancre mouillée |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Vivre à Portivy
| Au coeur du Coeur
| Virade de l'Espoir de ...