Une journée sans écran? «I» «I» «I» ma fi’…

Posté par ENO filles le 4 octobre 2014

 

« Aie » « Aie » « Aie » ou « Hi! Hi! Hi! » ou plutôt «I» «I» «I»  ma fi’…

Voici un article préparé depuis longtemps et que je n’avais pas encore publié, tant « mes temps actuels » sont troublés.

Troublés par le monde dans lequel je vis, troublés par moi-même et l’âge qui avance, troublés par les amis, la famille, troublés par la vie tout court.

Alors je me demande parfois si je suis faite pour ce monde dans lequel je vis.

Et je me réponds : oui! (mais non !)

Suis-je une femme d’aujourd’hui ? oui! (mais non!)

Heu! Sans doute !

Comme il est difficile de s’adapter à cette évolution.

Je ne me complais pas dans le monde d’hier, je ne passe pas mon temps à regretter « le bon temps où… ». Je regarde autour de moi et j’essaie de suivre le chemin.

Mais ce chemin-là est de plus en plus rapide et escarpé.

Comme un time lapse (*), je le vois défiler et parfois je perds « pieds ».

Ces pieds-là, qui, justement, au sens propre, m’empêchent de me déplacer comme je le voudrais. J’ai l’impression de ne plus pouvoir avancer. Mais je m’acharne, je résiste et je continuerai jusqu’à ce que mon corps et mon cerveau refusent.

La technique m’a toujours séduite et ses progrès vertigineux m’éblouissent mais notre monde croit à une vitesse exponentielle.

L’homme n’est plus un homme physique mais il ne sera plus désormais associé qu’à son univers et aux outils qu’il a créés, tous ces systèmes d’information et de communication et son accès au savoir est multiplié par sa pénétration dans un espace agrandi par l’ouverture aux réseaux interactifs multimédias et sociaux. Nous n’avons plus quelques amis mais « trente millions d’amis », voire plus.

L’Homme symbiotique

Je vais reprendre les mots de Joël de Rosnay dans sa bible du futur, écrite en 1995 et que j’ai toujours sous la main:

« Ni surhomme, ni biorobot, ni superordinateur, ni mégamachine, l’homme du futur sera simplement l’homme symbiotique, en partenariat étroit –s’il parvient à le construire- avec le système sociétal qu’il a extériorisé à partir de son cerveau, de ses sens, de ses muscles.

Un superorganisme nourricier, vivant de la vie des cellules, ces neurones de la Terre que nous sommes en train de devenir.

Après l’homosapiens cherchant par son intelligence à dominer les espèces vivantes, l’homo faber maitrisant outils et machines ou encore l’homo economicus, consommateur et prédateur, voici venu le temps de l’homme symbiotique vivant en harmonie avec un être plus grand que lui, qu’il a contribué à produite et qui le produit en retour »

Est-ce sa perte ?

Probablement. Quand on arrive trop haut, la chute est inévitable. Mais quand s’arrêtera cette montée ?

Le cerveau humain ne cesse de se développer et les mystères cachés dans ses circonvolutions se dévoilent peu à peu.

Lucy

Lucy Affiche du film

Je vous engage à voir le superbe film de Luc Besson : « Lucy ».

Je l’ai vu, on frôle le chef d’œuvre. C’est une petite merveille de science-fiction.

Le mythe des 10% est une hypothèse intéressante. Ayant fait à une époque de la méditation, c’est une base que j’ai parfois dépassée au cours de quelques (rares) expériences personnelles.

Rêve ou réalité?

Le monde médical ne prend pas au sérieux cette affirmation. Mais c’est sur ce fondement que s’échafaude le film. On en a donc conclu qu’il perdait toute légitimité, donc tout sens.

La suite du film nous amène à la vérification de  cette hypothèse puisque le personnage accède progressivement à ces 100%.

Mais cela reste  une interprétation libre dans le  style de « voici ce qui arriverait si… »

et si c’était vrai ?

« Le cerveau est comme n’importe quel muscle, si on l’utilisait davantage, il atteindrait son vrai potentiel« .

« Lucy » propose une réflexion tout à fait originale sur le cerveau, ou plus précisément sur les capacités humaines.

Cette conception dérange les lois mathématiques et les règles conventionnelles et propose une possible interprétation de notre monde.

Elle explique que les cellules forment un réseau de communications qui – à son tour – forme la matière.

Nous sommes loin de notre codification du réel basée sur l’unité, alors que la seule unité que l’on devrait retenir devrait être le temps, qui amène la preuve de l’existence de la matière (la vitesse réduit l’image de l’objet)

Au fur et à mesure de son évolution, Lucy parvient à atteindre les coins les plus reculés de sa mémoire, puis finir par entrer dans  la mémoire des autres, et cela jusqu’à contrôler totalement l’espace-temps.

L’ambiance trash est celle que l’on retrouve et apprécie dans tous les films de Science-Fiction où l’être humain est entouré de machines, et où les relations humaines ne se suffisent plus, dans un univers ou seule subsiste une étroite frontière entre l’existant et l’inventé.

Ce que j’ai retenu du film – Des phrases qui m’ont interpellée :

-L’humain s’intéresse-t-il plus au fait d’avoir qu’au fait d’être?

-Gagner du temps

-Ce que l’homme cherche :

- Être immortel

- Autosubsistance et indépendance totale

- Se reproduire si l’habitat est favorable

- Ce qui fait de nous ce qu’on est, est primitif

Apprentissage et savoir sont transmis à travers le temps.

Mais nous n’utilisons que 10 % des capacités de notre cerveau.

Avec 20% on peut accéder à nos organes

Avec 40% on peut contrôler nos semblables.

Avec 50% Elle peut agir sur les choses

A 60%  Elle se retrouve… à l’Hôpital

A 70%  Elle cherche des connexions

89% Elle est devenue un Ordinateur nouvelle génération

Un simple geste suffit sur l’écran du temps… Elle remonte aux origines

99% La voilà à L’origine du monde

Avec 100% Elle colonise son propre cerveau :

Elle contrôle le corps d’autres personnes et aussi tous les systèmes: électricité, téléphone, TV, radio,… Elle est partout. Toutes les connaissances explosent à l’intérieur de son cerveau.

En cas de danger la cellule choisira l’autosubsistance et l’indépendance totale.

« J’ai envoyé mon âme dans l’invisible pour déchiffrer les secrets de l’Univers Elle est revenue et m’a dit : « Je suis, moi-même, le Ciel et l’Enfer »déclare Oscar Wilde

(*) Time  lapse

(Comment réaliser un time lapse : Un time lapse est une vidéo qui va diffuser des images d’une action filmée, mais en un temps beaucoup plus court. Cela donne ainsi un effet accéléré :

Il existe plusieurs méthodes pour réaliser ce type d’effet. On peut par exemple enregistrer une vidéo classique, puis utiliser un logiciel pour ne prendre qu’une image sur 10. Cela donnera une vidéo dont l’action sera accélérée par 10. Le problème étant d’enregistrer une vidéo de plusieurs heures…)

Je vous propose de revoir cette vidéo présentée dans mon article :

Calendrier du temps qui passe

Posté par ENO filles dans le Volet 9 le 10 décembre 2012

Our Story In 2 Minutes

Image de prévisualisation YouTube

La vie nous a été donnée il y a un milliard d’années

L’Existence est codifiée pour la remettre à notre taille

Le temps donne une légitimité à l’existence

Le temps est l’unité

Sans le temps nous n’existons pas…

En conclusion ! Que faire de ces connaissances?

- La quintessence de la vie c’est la transmission des connaissances acquises. Transmettez-les.

Maintenant vous savez quoi en faire. Il est temps de partir

L’ignorance mène au chaos, pas la connaissance.

« Un Baiser est utile à me souvenir »

Gil en Armorique

Le temps des vacances

Le temps des vacances

Et pour répondre à notre ami  Gil

 

Adieu Nounours

 

Si vous avez peur que nos petits-enfants abandonnent Nounours au profit d’un écran, nous n’en sommes pas encore là.

ipad et peluches

Nous sommes une famille « connectée »

Mes petits enfants sont peut-être des geeks mais Nounours est toujours présent … ainsi que des tas d’autres jouets qui ont traversé mon enfance et maintenant la leur.

Mais il ne faut jamais oublier que ce sont les adultes d’aujourd’hui qui préparent ceux de demain.

« Nous sommes là pour préserver cet esprit qui, durant notre vie, a fait notre personne, jusqu’après notre mort corporelle » (d’après Jean E. Charon – J’ai vécu quinze milliards d’années)

On peut (on doit même) être de son époque sans pour autant rejeter les autres. Pour mieux la comprendre. Et pour pouvoir agir sans se laisser emporter par la vague.

Là aussi, c’est bien difficile!

La vengeance de la machine à écrire

« Ceci est « une parfaite contradiction aussi mystérieuse pour les sages que pour les fous »

Les savoirs ne se remplacent pas, ils s’ajoutent et se complètent.

 « C’est une grande jouissance que de se transporter dans l’esprit des temps passés, de voir comme un sage a pensé avant nous, et comment, partis de loin, nous l’avons si victorieusement dépassé [...] chacun n’apprend que ce qu’il peut apprendre ; mais celui qui sait profiter du moment, c’est là l’homme avisé » ( Faust)

 

Diaporama

De mon temps

 

Une journée sans écran ? Pourquoi pas ?

Qu’est-ce que je disais? Certains ont essayé. Rendez-vous sur :

Ces branchés qui débranchent

Allez un petit dernier….

Dix jours sans télé, sans PC, sans console pour 250 écoliers de Strasbourg

Et maintenant on rajoute sans « HI » ou  sans « I »

Rassurez-vous ce n’est qu’une blague.

L’ordinateur au quotidien

Avant le monde était stone, maintenant il est « I ».  Cliquez sur l’image ci-dessous

L'ordinateur au quotidien

 N’oubliez- pas de cliquer sur l’icône du diaporama (défilement manuel)

 

Faut s’y faire ! On n’arrête pas le progrès.

Rassurez-vous, le papier a encore de belles années.

La preuve ci-dessous (Certains ont déjà vu cette pub mais je ne résiste pas au plaisir de vous la monter de nouveau)

Image de prévisualisation YouTube

 

* Pour la petite histoire, mon iPad m’a lâchée pendant ces trois derniers jours.

J’ai voulu télécharger la dernière mise à jour 8.2 et voilà que tout s’est planté.

Plus de WEB. Tout était bloqué. J’ai eu l’impression d’être coupée du monde.

Après avoir cherché dans tous les sens je me suis résignée à appeler Apple. Bien m’en a pris.

Après une heure (tout de même) tout est rentré dans l’ordre. Service très efficace.

Geek mais pas trop:

extrait d’une série actuelle

Image de prévisualisation YouTube

Je suis de mon temps et je le reste.

Une journée sans écran? «I» «I» «I»  ma fi'... dans Multimedia pic-iteddy-1stmedia-300x235

Je vous présente iTeddy, le nouveau nounours pour mini geek!

Bonjour Teddy!

 

2 Réponses à “Une journée sans écran? «I» «I» «I» ma fi’…”

  1. Serge dit :

    Juste sur le film « LUCY »….. Du moment que c’était un Luc Besson, j’ai foncé pour le voir sans même lire les critiques de la presse et comme d’habitude pas déçu du tout, c’était super. Si on rajoute Morgan Freeman et Scarlett Johansson ce fut le top.
    Bises Paule.

    • ENO filles dit :

      C’est un sujet qui ne fédère pas, je le sais mais ce n’est que de la SF.
      Cependant la SF a souvent émis des idées très novatrices qui n’ont jamais persuadé les gens à l’époque des parutions.
      Et ces hypothèses sont devenues réalités… pour le meilleur et pour le pire.
      Parmi quelques uns de ma bibliothèque:
      Le meilleur des mondes, Aldous Huxley
      1984, Georges Orwell
      Le dernier rivage, Nevil Shute 1957
      La nuit des enfants rois, Bernard Lenteric, 1981
      Ravage de Barjavel, mon préféré.
      Nous savons bien que notre expérience se limite généralement au domaine superficiel de la création mais que des domaines plus subtils se trouvent bien au-delà de cette perception. Nous savons qu’il est des formes que l’on ne peut observer qu’au microscope, des sons qui ne peuvent être perçus qu’avec des amplificateurs.
      Il existe de même des niveaux subtils de la création que pour appréhender il est nécessaire que nous développions notre faculté de perception. Et pour cela il faut d’abord développer la capacité de percevoir la pensée.
      Il y a des moyens don un que j’ai expérimenté et par lequel j’ai obtenu certains résultats. Mais je n’ai pas poursuivi pour diverses raisons (clef: « La science de l’être et l’art de vivre » aux Editions Robert Laffont)

      Dernière publication sur ECOLE NORMALE DE FILLES D'ORAN VOLET 1 : article supprimé

Répondre à Serge Annuler la réponse.

 

Fac Verte Lyon |
A.P.E Ecole Léonard de Vinci |
L'ancre mouillée |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Vivre à Portivy
| Au coeur du Coeur
| Virade de l'Espoir de ...